En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Economie
VTC : l'Etat présente son projet de rachat de licences de taxis aux organisations professionnelles
Publié le 04 juillet 2016
Pour l'instant, les organisations professionnelles trouvent que le dispositif prévu laisse à désirer.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour l'instant, les organisations professionnelles trouvent que le dispositif prévu laisse à désirer.

Le ministère des Transports a dévoilé vendredi la première version de son projet de fonds destiné à racheter les licences de taxi, afin de permettre à la profession de s'adapter à l'arrivée des VTC de type Uber ou Chauffeur-Privé. Selon les sources des Echos, qui a eu vent de la réunion, le projet a "suscité la réprobation de la quasi-totalité des organisations présentes."

On se souviendra que face à l'arrivée des VTC, le gouvernement a prévu la création d'un fonds qui garantirait aux taxis de pouvoir revendre leur licence (appelée techniquement autorisation de stationnement, ou ADS), au prix auquel ils l'ont achetée, majoré de l'inflation. Une idée répandue depuis longtemps qui permettrait d'"acheter" la libéralisation de ce secteur, en comblant le manque à gagner des taxis. 

Certaines modalités prévues suscitent les critiques des organisations professionnelles. Le fonds "dépenserait environ une centaine de millions d'euros par an dans la limite des crédits disponibles". Une fois le montant dépensé, il faut attendre l'année prochaine. Un système de points, associés à certains critères (ancienneté dans la profession, difficultés financières, retraite...) permettrait de prioriser les demandes. 

Et comment dégager ces 100 millions par an ? Le document évoque "plusieurs possibilités" : une taxe sur les réservations, un droit forfaitaire acquitté par les nouveaux entrants sur le marché, ou une "taxe sur le chiffre d'affaires" acquittée par les plates-formes de réservation. Le texte précise qu'il faudrait mettre plusieurs de ces dispositifs en place pour lever l'argent nécessaire. Une perspective à laquelle les taxis sont fortements opposés. 

A LIRE AUSSI : Uber contre les taxis : ce que coûterait le rachat de toutes les licences par l’Etat ET ce que ça pourrait rapporter

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 04/07/2016 - 19:57
et dire
Qu'au volant de leur 4X4 et autres berlines a + de 70 000 € certains d'entre eux ont du mal a boucler leur fin de mois !
Espoir Agnès a repris le boulot
Camtom
- 04/07/2016 - 12:58
Le beurre, l'argent du beurre
Le beurre, l'argent du beurre et le Q de la crémière!!!!