En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Oui mais...
Déchéance de nationalité : Nicolas Sarkozy est d'accord mais pose ses conditions
Publié le 06 janvier 2016
Le chef des Républicains ne veut notamment pas que la mesure s'applique à tous les Français.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef des Républicains ne veut notamment pas que la mesure s'applique à tous les Français.

Sa décision était attendue. Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, a proposé ce mercredi lors d'un bureau politique de son mouvement de "voter" pour la révision constitutionnelle voulue par François Hollande. Cette réforme inclut notamment la consolidation juridique de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité pour les binationaux.

A LIRE AUSSI : Nicolas Sarkozy devrait se déclarer favorable à la réforme de constitutionnalité voulue par François Hollande

Toutefois, l'ancien chef de l'Etat pose certaines conditions. Il souhaite notamment l'extension de la déchéance de nationalité aux "délits de terrorisme" et non aux seuls crimes. La déchéance devra être effective dès la condamnation et non à l'issue de la peine, et qu'elle soit toujours accompagnée d'une expulsion du territoire.

"Cela permet de ne pas tomber dans le piège, de ne pas voter en se bouchant le nez mais au contraire en faisant des propositions pour aller plus loin" a--t-il déclaré selon des participants.

En revanche, le chef de l'opposition s'oppose à la déchéance de nationalité pour tous les Français, estimant que cette mesure est susceptible de créer des apatrides. Ses deux principaux rivaux pour la primaire à droite, Alain Juppé et Bruno Le Maire, se sont prononcés dans le même sens au cours de ce bureau politique à huis clos.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
04.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
05.
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
06.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
07.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 07/01/2016 - 17:00
@Gylly
Justement il faut abaisser le seuil de déclenchement de la déchéance pour qu'elle soit utile ! Les attentats récents montre que les crimes (ou tentatives) se terminent toujours par la mort des criminels ! Donc la déchéance ne sera jamais appliquée...inutile donc de perdre du temps avec cette fumisterie !
Gilly
- 06/01/2016 - 20:53
Pourquoi dans la Constitution ?
Parce que notre Constitution prime sur le droit européen. Utile pour renvoyer dans les cordes Bruxelles, la CEDH et Strasbourg.
Gilly
- 06/01/2016 - 20:50
@ langue de pivert
Crime de terrorisme : assises ; délit de terrorisme : correctionnelle. Si l'on se contente de "crimes", seul les condamnés aux assises (ceux qui auront tué) seraient concernés.... Si vous avez seulement fomenté un attentat, aidé en procurant de l'argent ou des armes, parti en Syrie, vous êtes jugé par le tribunal correctionnel et vous n'êtes donc pas concerné par la déchéance de nationalité...