En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Révélation

Un proche d'Amedy Coulibaly a entretenu une relation avec une gendarme chargée du renseignement

Publié le 04 février 2015
Selon "Le Canard enchaîné", l'homme est soupçonné de trafic d'armes et de stupéfiants.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon "Le Canard enchaîné", l'homme est soupçonné de trafic d'armes et de stupéfiants.

Amedy Coulibaly, le tueur de la policière de Montrouge et de l'Hyper cacher de la Porte de Vincennes, revient dans l'actualité ce mercredi. Mais indirectement. En effet, selon Le Canard Enchaîné, un des proches du terroriste aurait eu une relation avec une gendarme chargée du renseignement opérationnel au centre technique de la gendarmerie nationale de Rosny-sous-Bois. 

Amar R., soupçonné de trafic d'armes et de stupéfiants, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen. Quelques heures avant les évènements du 9 janvier, il constituait même une des cibles prioritaires de la police en compagnie d'Amedy Coulibaly. Selon les enquêteus, "son téléphone avait par ailleurs été détecté par un relais proche de l'épicerie casher". Quelques jours avant les attentats, il avait aussi essayé d'échanger un véhicule avec des armes, mais en vain.

Selon le "Canard", l'homme avait été mis sur écoute. La police espérait savoir s'il allait passer à l'acte. C'est là que les policiers vont avoir une énorme surprise : celle de découvir que Amar R. est en couple avec cette gendarme de Rosny-sous-Bois. Emmanuelle, est sous-officier, convertie à l'islam portant le voile en dehors de son service, chargée du renseignement opérationnel au centre technique de la gendarmerie nationale.

Préférant ne pas prendre de risque, la police arrêtera finalement le complice d'Amedy Coulibaly le 23 janvier. Depuis, la jeune n'a fait l'objet d'aucune suspension. "Il n'y a aucun signe de radicalisation. (...) Aucune connexion ou recherche suspecte n'a été constatée sur son ordinateur" a dit une source proche de l'enquête qui est toujours en cours. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

France / USA : le plus laïc des deux n’est peut-être pas celui auquel on pense !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
von straffenberg
- 04/02/2015 - 18:57
On marche sur la tête
Si ces faits sont avérés
a) comment ce fait il que le Canard révèle ces faits dans ces temps
houleux
b) Quant à l'essentiel cela demande réflexion ....on s'aperçoit une fois de plus que nos règles démocratiques doivent être corrigées
jmpbea
- 04/02/2015 - 18:27
Mauvaise comparaison l'enclume
Ta reonsable CGT n'a vraisemblablement tué personne ...elle...
jmpbea
- 04/02/2015 - 18:26
Eh ben vois tu donc!!!!!
Renseignement opérationnel....rien que ça...d'accord ils ne peuvent pas être partout..mais'QUAND MÊME..!!!!! C'est un peu gros merde,