En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Capture Twitter
Glaçant
Charlie Hebdo : une nouvelle vidéo de la fuite des frères Kouachi
Publié le 14 janvier 2015
De nouvelles images montrant les deux terroristes qui ont assassiné douze personnes après leur tuerie à Charlie Hebdo ont été dévoilées.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nouvelles images montrant les deux terroristes qui ont assassiné douze personnes après leur tuerie à Charlie Hebdo ont été dévoilées.

Calmes, organisés, prenant même le temps de revendiquer auprès du tout Paris le terrible acte qu'ils viennent de commettre. Une nouvelle vidéo montrant Chérif et Saïd Kouachi juste après leur tuerie de Charlie Hebdo a été diffusée mardi par des médias étrangers. Ce film d'1'40 est tournée depuis le toit d'un immeuble juxtant la rédaction du journal satirique.

Arrivés à leur véhicule de couleur noir, les deux hommes, toujours cagoulés et kalachnikov à la main, ouvre tranquillement leurs portières. L'un des frères commence à hurler, poing levé "On a vengé le prophète Mohammed, on a vengé le prophète Mohammed". Puis le second frère s'approche de lui pour qu'on change le chargeur de son arme.

Une minute plus tard, les deux terroristes finissent par monter dans leur véhicule et quitter la rue. C'est alors qu'ils croisent un véhicule de police. Les frères Kouachi sortent de leur voiture et ouvrent le feu sur les forces de l'ordre. Face à la violence des échanges, les policiers n'ont pas d'autre choix que de reculer pour laisser passer les deux terroristes. Ils reprennent la route, s'engagent sur le boulevard Lenoir avant de disparaître.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 14/01/2015 - 13:22
Drôle d'impression ?
C'est moi ou bien cette vidéo laisse une drôle d'impression : la personne qui filme ou celles qui sont avec, ne semblent pas être très attristées de ce que si se passe. Au contraire, à 1'23'' quand ils disent "oh regarde comment ils ont pété la bagnole", c'est plus un ton amusé, ce qui est encore plus inquiétant.
Suis-je le seul à avoir cette impression ?
AlainLeChat
- 14/01/2015 - 11:23
Que dit le cameraman à T=1'25'' ?
Que dit le cameraman à environ 1'25'' (46'' sur la seconde vidéo reprise de la première avec commentaires) lorsque la voiture de police recule sous le feu des tueurs ?
Mes déficiences auditives ne me permettent pas de bien distinguer, et vous ?
Nap4
- 14/01/2015 - 10:04
Banalisation ?
Les images sont sans surprise. On a tous écouté et suivi seconde par seconde le compte rendu de ce massacre.
En revanche, ce qui est glaçant, ce sont les commentaires presque amusés de l'auteur de cette vidéo.