En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Retour à la case départ

Bernard Cazeneuve annonce l'ouverture d'un centre de jour pour les migrants à Calais

Publié le 03 novembre 2014
Le ministre de l'Intérieur a annoncé un budget de 3 millions d'euros par an pour ce centre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Intérieur a annoncé un budget de 3 millions d'euros par an pour ce centre.

Comme un air de déjà vu. Calais aura de nouveau un centre d'accueil pour les migrants. Douze ans après le démantèlement du centre de Sangatte qui était devenu ingérable, un nouveau centre de jour va ouvrir ses portes à Calais. La décision a été prise par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en concertation avec la maire UMP de la ville, Natacha Bouchart.

Pour éviter un nouveau Sangatte, le centre sera fermé la nuit. A l'époque, les locaux pouvaient contenir 200 personnes mais en accueillaient près de 1600. Le centre avait été fermé par Nicolas Sarkozy en 2002 sans que les migrants ne disparaissent de Calais.

Depuis quelques mois, la ville a même vu une recrudescence de ces migrants qui rêvent de franchir la frontière pour rejoindre le Royaume-Uni. Majoritairement venus de l'est de l'Afrique ou d'Afghanistan, ils seraient aujourd'hui environ 2300.

Les associations n'ont pas tardé à réagir, fustigeant la création d'un "ghetto". Bernard Cazeneuve, lui-même, était opposé à la création d'un tel centre en août dernier.

Le ministre de l'Intérieur espère désormais y trouver une solution pour apaiser les esprits à Calais.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 04/11/2014 - 08:46
Guyanne
Borissm, puisqu'ils sont arrivés par Lampedusa, pourquoi pas la Corse ? Cela leur rappellera des souvenirs... et il faut savoir qu'un camp de réfugiés, cela assure un véritable ''boom économique'' pour la région environnante...
Ganesha
- 04/11/2014 - 08:38
Sarko
Je traite Sarko et son jeune sosie de ''connards'' parce que ce sont de simples populistes, qui n'ont aucune proposition politique à aucun de nos problèmes, et manifestement n'en cherchent même pas : leur seul but, c'est d'exciter la colère des français pour se faire élire, et ensuite, comme dans le quinquennat précédent de se remplir les poches, sans aucune
limite ou décence ! Sarko a aussi désespérément besoin d'une immunité judiciaire, d'abord pour Bygmallion, et d'autres affaires, où il y a moins de preuves, mais qui sont tout aussi évidentes !
Ganesha
- 04/11/2014 - 08:29
Anguerrand
Il est vraiment ''connard'' de votre part de m'insulter juste en dessous d'un article original et bien argumenté de ma part !