En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 3 heures 52 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 8 heures 35 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 8 heures 59 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 9 heures 34 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 21 heures 51 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 3 heures 41 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 9 heures 28 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 9 heures 48 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 22 heures 23 min
Recadrage

Manuel Valls promet de nouvelles baisses d'impôt, Matignon rétropédale

Publié le 27 mai 2014
Après le "séisme" politique provoqué par la victoire du Front national aux élections européennes, le Premier ministre était l'invité de RTL ce lundi matin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le "séisme" politique provoqué par la victoire du Front national aux élections européennes, le Premier ministre était l'invité de RTL ce lundi matin.

Après la gifle reçue par le parti socialiste dimanche soir lors des élections européennes, Manuel Valls s'est exprimé au micro de RTL. Le Premier ministre est revenu sur le succès du Front national mais a également réaffirmé l'orientation de la politique gouvernementale. Principale annonce : une nouvelle baisse d'impôts. En effet, reconnaissant que la charge fiscale était devenue "insupportable" pour les ménages français, Manuel Valls a été catégorique : "Ça suffit (...). Il faut de nouvelles baisses d'impôt, notamment de l'impôt sur le revenu, parce que cette fiscalité pèse lourdement sur les couches populaires et sur les classes moyennes", a déclaré le Premier ministre, prenant visiblement acte du mécontentement des électeurs au lendemain d'un scrutin qui sonne comme une sanction pour le gouvernement.

Oui mais voilà, il semblerait que Manuel Valls soit allé un peu vite en besogne. En effet, ce nouveau geste fiscal a été démenti dans la foulée par Matignon, comme le rapporte le site Francetvinfo. Il n'y a pas de nouvelle annonce", a précisé l'entourage du Premier ministre à Francetvinfo, précisant que le chef du gouvernement évoquait en réalité les annonces faites avant le scrutin sur Europe 1. "Il dit : Je vous l'ai déjà dit. Il parle bien des baisses annoncées sur Europe 1", précise Matignon. À la suite des municipales, Manuel Valls avait en effet annoncé mi-mai sur Europe 1 un geste fiscal destiné à exempter, dès 2014, 1,8 million de ménages de l'impôt sur le revenu. Un cadeau fiscal estimé à "un milliard d'euros". De vraies-fausses promesses donc.

Voici les autres points abordés par Manuel Valls sur RTL ce lundi matin.

La victoire du FN ? "Je ne suis pas surpris car le pays vit une crise d'identité. Tout républicain, tout patriote doit considérer que ce n'est pas une fatalité et qu'il faut rétablir le cap. Les Français ont exprimé une colère contre l'Europe et ses institutions et puis contre nous. Ils ont émis des doutes. C'est un message de défiance. On ne change pas cet état d'esprit en 8 semaines. Il faut agir pour les entreprises, baisser les impôts car ils sont insupportables pour beaucoup de Français. Ils ne croiront  en notre politique que lorsqu'ils verront leur feuille d'impôt baisser". 

A-t-il pensé à démissionner ? "Non. C'était attendu, cette situation était envisagée dans les sondages. Il était impossible de redresser la barre durant la campagne mais je n'ai pas pensé à la démission. Je ne vais pas laissser la place à l'extrême droite. Madame Le Pen demande la dissolution mais noys avons tracé une feuille de route. Il faut faire des efforts sans mentir aux Français. Il faut des résultats concrets. Il faut du temps, j'en demande". 

"Ce qui doit changer, c'est une autre orientation pour l'Europe sinon il y aura une plus grande cassure entre l'Europe, sa construction et ses pays. Les Français ne veulent pas une perte de souveraineté. Je veux accomplitr ma mission. Les paroles vont être suivies d'actes. Il va falloir encore attendre mais les résultats vont arriver. Mais les Français n'y croiront que lorsque l'emploi repartira, le pouvoir d'achat sera à la hausse. C'est normal que les Français soient sceptiques".

La popularité très basse de François Hollande ? "C'est un fait mais en quoi est-ce un handicaop ? Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Le quinquennat doit aller à son terme. Nous n'allons pas rajouter le désordre à la crise morale. Les Français ont confié la mission du redressement à François Hollande. On doit continuer".

Quelles leçons tirer des élections européennes ? "Je suis convaincu que la France doit se réformer. On doit agir sur la décentralisation, sur le chômage, sur le pouvoir d'achat. On va faire des réformes de structure. Il faut s'engager vers la baisse de la fiscalité. On ne peut pas jouer avec la fiscalité. Il faut de nouvelles baisses d'impôts, notamment sur le revenu. (...) C'est devenu insupportable. Dans le même temps, on fera le plan d'économie de 50 milliards. Il faut le faire de manière la plus juste possible. Il faut réformer le pays face à l'angoisse. J'en appelle à la responsabilité, à faire bloc. Je me tourne vers ceux qui se sont abstenus et j'appelle tout le monde à se réunir. (...) Il n'y a pas d'autre chemin possible. Il ne faut pas sortir de l'euro, sortir de l'Histoire. Ce n'est pas la bonne voie pour la France". 

Loi de programmation militaire ? "Elle sera sanctuarisée. La France a une grande armée, il faut garder cette capacité. Nous avons aussi des entreprises liées à l'armée. Il est nécessaire de garder ces emplois. Les grandes orientations seront respectées. François Hollande l'a déjà rappelé. Les choix sont confirmés". 

Vu sur : Lu sur RTL.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 27/05/2014 - 21:45
C'est vrai que le voir et l'entendre débiter des fadaises...
C'était un moment jouissif en diable, surtout pour dire l'inverse de la réalité en lisant ce que ses cons de conseillers avaient écrit sans le vérifier....encore un couac magistral comme dire aux japonais qu'il saluait le peuple chinois.....pauvre type...il n'y a rien a garder... Tout à la poubelle...
ELLENEUQ
- 27/05/2014 - 14:05
Jamais !
Les socialistes ne baissent jamais les impôts pour les humbles, les moyens et même les riches ! Pour ce qui les concerne ils créent des niches "humanitaires ou publiques" et s'y planquent. EDF, SNCF, RATP et autres comme La Croix Rouge qui a servi de refuge à Georgina Dufoix avec gros salaire, chauffeur etc... Sans parler de MSF et ses Ferrari, et autres prébendes, services gratuits écoles de luxe etc .... Seuls certains riches échappent au couperet fiscal en foutant le camp avec leurs capitaux. Les citoyens "normaux" sont pressurés jusqu'à ce que ruine s'ensuive !
MEPHISTO
- 27/05/2014 - 09:44
Gouvernement de M.TARTUFFE et Compagnie
C 'est " guignolesque " toutes ces annonces faîtes par la majorité gouvernementale , au lendemain ou au surlendemain d ' élections qui sanctionnent, dans les isoloirs et urnes, la politique menée par le pouvoir en place. si on les prend aux mots , à la prochaine " bérésina électorale " du PS et de la Gauche , c'est à dire en 2015 voir 2016 , plus aucun(e) citoyen (nne) ne paiera d ' impôts et de taxes : ce sera alors compliqué de faire fonctionner le service public et de réduire le déficit des comptes publics