Polémique

"Ce que soulève la jupe" : la toile s'enflamme

Publié le 14 mai 2014
Une journée de lutte contre le sexisme intitulée "Ce que soulève la jupe", proposée vendredi dans 27 lycées de l'académie de Nantes, crée la polémique sur les réseaux sociaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une journée de lutte contre le sexisme intitulée "Ce que soulève la jupe", proposée vendredi dans 27 lycées de l'académie de Nantes, crée la polémique sur les réseaux sociaux.

Il est de retour : le spectre de la supposée "théorie du genre" inquiète à nouveau ses détracteurs. La faute à une journée intitulée "Ce que soulève la jupe", une initiative contre le sexisme organisée vendredi 16 mai dans 27 établissements de l'académie de Nantes (Loire-Atlantique). "Lycées : l'académie de Nantes demande aux garçons de se mettre en jupe le 16 mai", a titré Le Figaro mercredi 14 mai. "Faux", a répondu Benoît Hamon, questionné sur ce point par une députée à l'Assemblée nationale. Le ministre de l'Education a dénoncé "des mensonges colportés par des organisations radicales". Depuis, la toile se soulève. Certains opposants à la "théorie du genre" affirmait notamment que l'académie de Nantes demandait aux hommes de porter une jupe et du rouge à lèvres.

Les garçons en jupe dans l’académie de Nantes, vendredi : mais où s'arrêteront-ils ? http://t.co/p3B8MpzkHR via @po_st

— Olivier Vial (@ovial) 14 Mai 2014
 

.@benoithamon le 16/05, l'académie de Nantes invitent les garçons à porter une jupe ou se maquiller. Et les filles, elles portent une barbe?

— Frigide Barjot (@FrigideBarjot) 14 Mai 2014
 

Et cette idiotie vient du gouvernement?!!! Samedi, c'est barbe pour les femmes; et dimanche, soutif pour les hommes pic.twitter.com/8TAPedUDSm

— Laurent de Boissieu (@ldeboissieu) 14 Mai 2014
 
Face à la polémique naissante, le rectorat a été contraint de réagir, rectifiant les affirmations de ces opposants. "L'académie de Nantes ne demande pas aux garçons de venir en jupe", a-t-il souligné auprès de l'AFP. Il s’agit d’une initiative "100 % lycéenne" insiste l’académie, l’action ayant été imaginée et proposée par les élus au conseil de vie lycéenne pour lutter contre les discriminations.
Cette journée d’action du 16 mai n’est pas la première édition de cette initiative surprenante. Une manifestation similaire a déjà eu lieu, sans faire de vague, le 12 avril 2013. Déjà, les garçons étaient invités à venir en jupe au lycée, et différentes actions (cafés citoyen, débats…) étaient organisés dans les établissements scolaires. 20 lycées de l’académie avaient alors répondu à l’appel. Mais la théorie du genre ne faisait pas encore débat.
 
 
 
 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires