Contenus en rapport avec le mot-clé: Bret Easton Ellis
Bret Easton Ellis : « je me fous des critiques »
Cela tombe bien, car les critiques US se foutent de lui. En France, au contraire, l’auteur d’ « American Psycho » (un million d’exemplaires tout de même…) est plutôt bien accueilli. C’est connu : Les frenchies sont des lecteurs affranchis.
Publié le 12/05/2019 - 11h27
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
Bret Easton Ellis fait paraître ce 16 avril aux Etats-Unis son premier essai, "White". Dans ce livre, l'écrivain, connu notamment pour son roman "American Psycho" attaque frontalement la gauche américaine dont il dénonce le "fascisme puéril" et le "narcissisme dément" depuis le lancement de la précédente campagne présidentielle américaine
Publié le 20/04/2019 - 11h04
Jamel Debbouze : l’opération du bras, Kristen Stewart/Juliette Binoche : la drôle de scène de nu, Charlotte et Gad : c’est un garçon !
Mais aussi la vie de célibataire tristoune de Vanessa Paradis, les seules vraies confidences qui ont échappé à Cécilia Attias ex-Sarkozy, Miley Cyrus malade… de la langue, et, et, et… le nouveau “ Elle Man ” qui fait de l’homme une femme… en moins bien. Y a de quoi lire, dans la RP, ce samedi !
Publié le 08/10/2013 - 20h51
Et si le porno pour les femmes était une forme de sexisme caché ?
Outre-Atlantique, le débat fait rage : le "porno pour femmes" est-il une avancée qui permet de mieux répondre aux fantasmes féminins ou s'agit-il au contraire de limiter leur expression sexuelle à un cadre plus soft que le "porno classique" ?
Publié le 21/06/2012 - 16h39
Sexe, pop culture et provoc' : l'incroyable compte Twitter de l'écrivain Bret Easton Ellis
Sur son compte Twitter, l'auteur d'"American Psycho" twitte compulsivement sur tout et n'importe quoi. Il avoue au détour d'une phrase : “en 140 signes, ces messages en disent plus que beaucoup de romans."
Publié le 26/03/2012 - 13h57
Les hommes politiques sont-ils solubles dans le star-system ?
Des dirigeants qui se comportent comme des vedettes. Des stars qui se prennent au sérieux. La frontière entre monde du spectacle et politique n'a jamais été aussi floue...
Publié le 18/04/2011 - 10h02