À Propos

Hervé Algalarrondo est journaliste politique et essayiste. A travaillé auparavant au Matin de Paris à France-Soir et au Nouvel Obs.

Auteur de plusieurs pamphlets contre le conformisme de gauche : « Les beaufs de gauche », éditions Lattès, "Insécurité : la gauche contre le peuple", éditions Robert Laffont, et "La gauche et la préférence immigrée", éditions Plon. Il vient de publier avec Daniel Conh-Bendit "Et si on arrêtait les conneries" (Fayard)

 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Risk

Proportionnelle intégrale : ce mauvais coup que Hollande pourrait jouer à la droite et à la démocratie

La popularité du président de la République baisse de nouveau, réduisant ses espoirs de réélection en 2017. Il lui reste encore un moyen de renverser la vapeur, déjà utilisé par un autre François... Mitterrand.
13/02/2015 - 12h45
0 17
Grandes manœuvres

Martine Aubry ne veut ni de Matignon, ni de l’Élysée : qui a le plus à craindre de son retour ?

Dans un entretien au JDD publié dimanche puis dans une autre interview donnée sur France Inter ce lundi, Martine Aubry critique la politique économique du gouvernement.
20/10/2014 - 13h14
0 3
Abandonner le navire

Valls a entamé la prise de pouvoir, les Hollandais finiront-ils le travail en débranchant le président pour sauver la gauche ?

Vote de confiance à l'Assemblée nationale et conférence de presse de François Hollande : deux évènements qui pourraient permettre un renforcement de la position de Manuel Valls en vue de 2017. Et amener certains membres du PS, secrètement, à faire déjà leur choix.
15/09/2014 - 12h06
0 5
Bis repetita

Les secrets de la stratégie Sarkozy 2012

Lors d'une interview publiée samedi dans le Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy a exposé ses valeurs : travail, responsabilité et autorité. Objectif: contrer ce que les conseillers du président analysent comme la "prolophobie" de la gauche et reconquérir les catégories populaires.
12/02/2012 - 09h27
0 24
Changement de cap

La gauche virerait-elle sécuritaire ?

"En matière de sécurité, le gouvernement va trouver à qui parler" : cette phrase prononcée par André Vallini, chargé des questions de justice de François Hollande, semble marquer une inflexion du discours de gauche sur les questions de sécurité. La fin d'un certain angélisme ?
25/11/2011 - 09h40
0 12
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours