En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

05.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

06.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 34 min 57 sec
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 1 heure 25 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 2 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 4 heures 43 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 7 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 8 heures 4 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 8 heures 37 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 9 heures 19 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 1 heure 27 sec
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 2 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 4 heures 28 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 6 heures 27 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 7 heures 3 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 8 heures 19 sec
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 9 heures 30 min
© REUTERS/Alexander Demianchuk
La sécurité semble maximale à Sotchi
© REUTERS/Alexander Demianchuk
La sécurité semble maximale à Sotchi
C'est pas un jeu !

Zone de guerre, une première pour des JO : tous les conflits dans un rayon de 300 kilomètres autour de Sotchi

Publié le 07 février 2014
La montée de l'extrémisme islamiste à travers la région a forcé Moscou à prendre des mesures de sécurité renforcées pour ces Jeux Olympiques.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La montée de l'extrémisme islamiste à travers la région a forcé Moscou à prendre des mesures de sécurité renforcées pour ces Jeux Olympiques.

Les Jeux Olympiques de Sotchi, qui débutent ce vendredi et se terminent le 23 février prochain, font les choux gras de la presse mondiale depuis quelques semaines. Si quelques histoires insolites prêtent à sourire, un fait très inquiétant vient noircir le tableau. La ville hôte est en effet à l’angle d’une des zones les plus violentes d’Europe.

Située dans le Caucase, Sotchi est une station balnéaire russe dont l’économie est basée sur le tourisme. Mais l’envers du décor montre un territoire objet de conflits ethniques et religieux. Pour la première fois de l’histoire, les Olympiades se trouvent en plein milieu d’une zone de conflit. "Là-bas, le crime bat son plein, entre Sotchi, l’Abkhazie et le nord du Caucase, on est au milieu d’une zone de conflit. C’est aussi une des régions les plus pauvres de Russie", explique notamment le photographe néerlandais Rob Hornstra, qui a lancé avec le documentariste Arnold van Bruggen, une enquête du nom de "SotchiProject" longue de cinq ans pour raconter l’impact de événement sur le Caucase du Nord. Vladimir Poutine pourrait donc jouer gros. "Je pense qu’il s’agit d’un énorme challenge pour le président russe. Pour donner une image, l’organisation des Jeux Olympiques à Sotchi pourraient très bien être comparés avec la construction de Saint-Pétersbourg par Pierre Le Grand au XVIIIème siècle. A l’époque, le tsar avait décidé de fonder une ville dans un endroit vide parsemé de marécages. C’est exactement le même paradigme pour Vladimir Poutine avec cette station balnéaire", estime Alexandre Melnik, professeur à l'ICN Business School et ancien diplomate à l'Ambassade de Russie.

Baksan, zone de guerre à 280 km de Sotchi

Le New York Times en profite pour publier un reportage poussé sur les opérations menées par les forces russes contre les militants islamistes à Baksan, dans la République autonome de Kabardino-Balkarie, qui se situe à seulement 280 kilomètres de Sotchi. "Le conflit armé dans le Caucase est un des plus anciens dans le monde, une sale guerre entre les militants toujours plus nombreux et des forces de l’ordre qui peuvent agir avec une extrême brutalité. Et c’est parce que les JO ont une grande importance symbolique pour la Russie que la ville de Sotchi devient une cible privilégiée pour les terroristes islamistes", écrit le journaliste Steeven Lee Myers.

La montée de l’extrémisme islamiste à travers la région a d’ailleurs forcé Moscou à confiner les Jeux Olympiques dans une cellule. Et pour cause, Sotchi est devenue une cible tentante pour les Islamistes qui ont promis une vague d’attaques afin d’établir un califat indépendant à travers le Nord du Caucase. Le président russe, Vladimir Poutine, sait quelle importance possède un tel évènement dans le giron mondial d’où l’important système de sécurité mis en place pour les semaines à venir.

Cliquer sur la carte pour agrandir

"Il entend bien faire de ce grand événement sportif son grand succès. Pour y arriver, il aura besoin d'un consensus international. Même si l’on parle beaucoup de la sécurité comme étant le problème numéro un, je ne suis pas d’accord. Tout a été fait pour la sécurité à Sotchi. D’ailleurs, que ce soient les Européens ou les Américains, tous le disent. En revanche, cette espèce de ghettoïsation des Jeux par des mesures drastiques pose un souci. L’image du pays en pâtit. De même, il existe encore des problèmes qui ne sont pas réglés. Je pense aux lacunes en termes de démocratie, à cette loi liberticide contre les homosexuels. Tout cela va gâcher la grande fête des Jeux Olympiques", explique Alexandre Melnik. Sans aucun doute, le conflit se poursuivra. En 2013, les violences entre les militants et les forces de l’ordre ont fait 529 morts dans le Nord du Caucase. "Il faut montrer au monde entier le problème avec le terrorisme, que c’est normalisé. Pour autant, rien n’est réglé sur le fond. Tant que les terroristes courent toujours, la Russie n’est pas à l’abri", relativise Alexandre Melnik

L'expansion des attaques rebelles

Par ailleurs, il est très intéressant de noter l’incroyable expansion des attaques rebelles depuis 2000. Cette année-là, les violences ont débuté en Tchétchénie. Les forces russes ont repoussé leurs ennemis dans les montagnes et les forêts. Année après année, les attaques ont certes diminué mais se sont étendues sur la région, arrivant jusqu’au Daguestan et l’Ingouchie jusqu’en 2007. C’est à partir de 2011 que les attaques rebelles au Daguestan et en Ingouchie ont surpassé celles vues en Tchétchénie.

Si la décision du comité olympique de confier les JO à Sotchi a pu en surprendre quelques uns, ce n'est pourtant pas un coup d'essai. "Il fallait absolument montrer que la Russie était un pôle d’excellence incontournable dans le monde. En outre, cela va permettre au pays d’attirer des investisseurs étrangers. Poutine a vraiment mouillé le maillot pour obtenir ces JO. Il s’est engagé personnellement à ce que tout se passe bien. Après tout, ce n’est pas la première fois que les Jeux sont organisés dans un pays où la démocratie laisse à désirer. Les JO de Pékin se sont très bien déroulés, il va y avoir le Qatar…Avec cette organisation, la commission a reconnu le poids de la Russie", conclut Alexandre Melnik. 

Quoi qu’il en soit, le challenge est grand pour Vladimir Poutine qui fera tout pour prouver au monde entier que tout est fait pour sécuriser un évènement aussi important que les Jeux Olympiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gueux et preux
- 07/02/2014 - 23:55
Le Caucase
est une poudrière mais aussi une (grande) région magnifique;les Romains y avaient déjà traîné leurs guêtres.