En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 28 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 53 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 9 heures 3 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 10 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 12 heures 6 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 12 heures 29 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 13 heures 25 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 17 heures 19 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 2 heures 42 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 7 heures 22 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 12 heures 14 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 12 heures 51 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 14 heures 29 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 15 heures 15 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 17 heures 36 min
© Reuters
Google serait visé par un redressement fiscal de l'administration française.
© Reuters
Google serait visé par un redressement fiscal de l'administration française.
L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

Après Google, Facebook et Amazon aussi dans le collimateur du fisc français

Publié le 06 février 2014
Selon des sources à Bercy, le redressement record que le fisc devrait imposer à Google ne serait pas de 1 mais de plus de 3 milliards d’euros. Et l’investigation ne se limite pas au plus célèbre des moteurs de recherche.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des sources à Bercy, le redressement record que le fisc devrait imposer à Google ne serait pas de 1 mais de plus de 3 milliards d’euros. Et l’investigation ne se limite pas au plus célèbre des moteurs de recherche.

Le fisc français enquête désormais sur la plupart des grandes multinationales du e-commerce et des nouvelles technologies, soit Facebook, Amazon, Apple, Microsoft, eBooking (le roi mondial de la réservation d’hôtel et de voyages), Groupon, Airbnb (site international de location d’appartements de particuliers à particuliers). L’enquête porte aussi au-delà du e-commerce  et touche des sociétés comme  MC Donald. L’ensemble de ces sociétés ont payé l’an dernier moins de 1 milliard d’impôts, alors que leur chiffre d’affaires représente plus de 300 milliards d’euros. Ce n’est pas 1 milliard d’impôts qu'elles devraient payer mais au minimum dix fois plus. 

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz
  

Google, qui capte une grande part de la publicité digitale  et qui commence à avoir des recettes de redevances commerciales, a officiellement réalisé l’an dernier 193 millions de chiffre d’affaires et aurait payé à la France un impôt de  6,5 millions d’euros pour un résultat  déclaré de  8,3 millions d’euros. Certes, les chiffres sont cohérents entre eux, mais ils sont singulièrement minorés au regard de la performance de Google sur le marché français. Les évaluations faites débouchent sur un chiffre d’affaires probablement proche de 2 milliards  d’euros (plus de 50% du marché de la pub digitale).

Après enquête, le fisc réclamerait un redressement de 3 milliards d’euros. La procédure de rattrapage porte sur 2011, 2012, et 2013. Mais des procédures d’enquête touchent également beaucoup d’autres multinationales qui sont aussi dans le collimateur d’autres pays.

Les membres du G20 ont toujours demandé un durcissement des règlementations contre les paradis fiscaux et les possibilités d’optimisation fiscale. Cependant, ils ne sont jamais parvenus à s’entendre sur une procédure de contrôle au niveau international. L’idée de créer une taxe  sur l’activité mondiale du e-commerce a fait long feu.

Pourtant, toutes ces entreprises utilisent les mêmes méthodes pour faire de l’optimisation fiscale. Le principe est très simple. Chaque filiale nationale fait remonter dans une société, basée au Luxembourg,  en Irlande ou aux Pays-Bas, l’essentiel de ses flux financiers (dépenses et recettes) qui sont alors centralisés. Cette société reçoit de la société mère des factures importantes pour services commerciaux, conseil en marketing, et frais de recherche, qui vont éponger et sortir un paquet d’argent. Cet argent est alors stocké dans un paradis fiscal, les Îles Vierges, les Bahamas ou même tout simplement dans l’État américain du Delaware.

Cette technique qu'on appelle la technique du sandwich hollandais (lié à l’importance des Pays-Bas comme courroie de transmission) a deux intérêts.

D’une part, elle vide l’assiette fiscale qui devrait reposer sur l’activité réelle de ces entreprises.

D’autre part,  elle permet à ces groupes de se constituer des cagnottes financières considérables qui leur permettent d’agir en toute liberté sur n’importe quel marché.

En l’absence de réglementations internationales, ces procédures sont à peu près légales, sauf à prouver la réalité des évasions ou des remontées de flux. Ce qui demande des années d’enquête.

D’autant plus difficile à prouver que toutes ces sociétés participent grandement à l’activité des pays dans lequel elles sont installées. Les investissements sont réels, les emplois créés sont nombreux. Quant à l’impact sur la productivité de  l’économie, il est évident.

Du coup, beaucoup en viennent à penser dans le monde que cette économie n’aurait pas cette efficacité si elle n’avait pas cette liberté d’action.

C’est la législation internationale et l’organisation politique  qui est en retard. Les entreprises, les produits, les services, les idées, l’information et  les capitaux et les hommes circulent quasiment librement un peu partout sur la planète. le monde économique et financiers est complétement ouvert. Les règles fiscales et la souveraineté politique s’arrêtent à la frontière. Le citoyen et le contribuable le regrette souvent, le salarié en souffre parfois, mais le consommateur de produits, de services ou d’information s’en réjouit. Pas facile de trouver un compromis entre l’intérêt microéconomique des principaux acteurs et l’avantage macroéconomique des États.   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Angath
- 06/02/2014 - 17:48
Je rigole
J'attends avec impatience le gros "fuck" de google à l'etat français.
On sera le seule pays au monde à faire nos recherche sur Lycos (à mince il existe plus)
ignace
- 06/02/2014 - 16:57
Anemone...apparemment vous aimez bien
vous faire dépouiller.....hollande l' a bien compris
Anemone
- 06/02/2014 - 16:08
Brussel
"La Commission européenne a choisi de ne pas sanctionner la firme américaine. Bruxelles a préféré croire aux engagements du géant d'Internet de modifier son comportement."
.
Mais la France -l'état français- continue!
Que voulez vous les parasites de Matignon et de l’Élysée ont besoin de sang frais -pardon d'euros frais- pour continuer à se nourrir au Laurent (et se faire apporter des croissants par leurs gardes du corps) tout en subventionnant leurs électeurs.