En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Une salade César.
Faux-ami
Des salades pires que des burgers : comment reconnaître le gras là où il se cache vraiment
Publié le 03 février 2014
Un Burger King Whooper avec du fromage est moins calorique qu'une salade César accompagnée de morceaux de poulet grillé. Il faut compter 710 calories pour le sandwich américain contre 800 pour la salade mexicaine. Pour mieux repérer les faux alliés minceur, suivez le guide !
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un Burger King Whooper avec du fromage est moins calorique qu'une salade César accompagnée de morceaux de poulet grillé. Il faut compter 710 calories pour le sandwich américain contre 800 pour la salade mexicaine. Pour mieux repérer les faux alliés minceur, suivez le guide !

Atlantico : Certaines salades sont plus caloriques que certains burgers. En effet, les salades que nous consommons en restaurant sont très souvent copieuses et richement agrémentées de morceaux de viande, bacon, saumon, ou encore fromage, et surtout de sauce. Alors comment débusquer le gras caché ?

Arnaud Cocaul : Il faut plutôt privilégier des salades basiques type "chef", niçoise, au saumon. Il faut faire attention aux sauces évidemment et faire attention au fromage en évitant d'en reprendre au dessert s'il y en a dans la salade. Le  gras ne câle pas durablement, il est peu satiétant, privilégiez les crudités, les légumes , les fruits dans votre salade et toujours des protéines (végétales et/ou animales).

Il est nécessaire également de faire des assiettes proportionnées à vos besoins, on pense à tort puisque c'est une salade, on peut manger à volonté. On trouve des calories partout, soyez bien "portionné" dans vos repas et  n'aspergez pas de vinaigrette votre salade. La salade peut être très riche si vous abusez du fromage, des fruits secs, du bacon, de la sauce. Mais elle peut être un allié minceur et un coupe-faim efficace.

Le burger basique peut être bien équilibré en apportant 450 kcal mais le pain apporte déjà la moitié des calories ! Restez donc sur le burger basique.

Quels autres plats apparemment lights, où on ne trouve pas de riches accompagnements, sont en fait bourrés de gras ?

Il faut faire attention aux quiches industrielles qui dépassent les 600 calories par portion individuelle et sont pauvres en micronutriments mais riches en graisses. De même, faire attention aux brochettes des restos asiatiques où on trouve du fromage et qui sont très grasses (brochettes thon mais saumon également) mais un yakitori moyen ne fait que 25 calories !

Faites attention également aux barbecues où on cuit des viandes grasses et de la charcuterie comme les merguez et autres chipolatas. Evitez les chips light qui n'ont aucun intérêt ainsi que le chocolat light qui n'en ont pas non plus.

Quels repas souffrent en revanche d'une mauvaise réputation injustifiée ?

Les sandwichs qui peuvent être très bien équilibrés selon le type de pain et d'accompagnement, on évite le pain de mie bourré de sucres. Le couscous peut être parfaitement équilibré mais explosera en calories si vous y mettez de la viande de mouton ou d'agneau et le bombardez d'huile d'olive sous prétexte que c'est bon pour la santé. N'ayez pas la main lourde et prenez plutôt de la volaille, du poisson ou de la viande maigre type boeuf, veau. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
05.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
07.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
tubixray
- 03/02/2014 - 14:02
pourquoi le Whooper ?
De réputation, il y aurait aujourd'hui 3 Burger King ouverts en France depuis peu contre une multitude de Quick et KFC et trois fois plus de Mac Do.....Alors le Whooper est une denrée rare par ici.
Sachez que chez Mac Do pas exemple le hamburger basique à 1,40 € suffit largement pour un adulte avec une petite frite ou salade basique.
Evidemment ce n'est pas ce "min" hamburger qui est mis en évidence dans les p^romotions.
Dr Guy-André Pelouze
- 03/02/2014 - 11:34
Guerre contre le gras: vous avez tout faux!
C'est assez affligeant en 2014 de commencer l'année avec le leit motiv de la guerre contre le gras. L'obésité peut difficilement etre en rapport avec une augmentation de la consommation de gras puisque cette consommation a diminué.
Stop aux mensonges nous mangeons en réalité trop et trop de glucides...
Et nous allons continuer à grossir parce que des gens inconséquents font la guerre au gras...
Dr Guy-André Pelouze
- 03/02/2014 - 11:30
Il faut reprendre la littérature Docteur!
" Le gras ne câle pas durablement, il est peu satiétant,"
Ecrire cela est vraiment à la fois erroné sur le plan scientifique et contre le bon sens...