En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 8 heures 5 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 10 heures 6 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 38 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 13 heures 2 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 15 heures 17 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 35 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 24 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 8 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 44 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 26 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 24 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 45 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 17 heures 7 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 12 min
© Reuters
Google pourrait bien devenir leader dans le nouveau secteur du "deep learning".
© Reuters
Google pourrait bien devenir leader dans le nouveau secteur du "deep learning".
Le buzz du biz

Faut-il s’inquiéter de la course au monopole des géants du net ?

Publié le 30 janvier 2014
Google, Microsoft ou Facebook : les géants du net rachètent tous les start-up les plus performantes pour regrouper en leur sein les technologies les plus récentes, afin de ne pas laisser se développer hors de leur giron une pratique qui pourrait un jour révolutionner internet. Décryptage comme chaque semaine de la rubrique "Le buzz du biz".
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Google, Microsoft ou Facebook : les géants du net rachètent tous les start-up les plus performantes pour regrouper en leur sein les technologies les plus récentes, afin de ne pas laisser se développer hors de leur giron une pratique qui pourrait un jour révolutionner internet. Décryptage comme chaque semaine de la rubrique "Le buzz du biz".

L’année 2014 commence fort pour Google côté acquisitions : d’abord NestLab (pour 3,2 milliards de dollars) entreprise spécialisée dans la production d’objets connectés ; ensuite DeepMind, qui vient d’être acquise par le géant d’internet (pour 400 millions). L’entreprise est un pionner de ce qu’on appelle le « deep learning ». Et Google pourrait bien devenir leader de ce nouveau secteur … de quoi susciter des craintes et les fantasmes autour d’une emprise monopolistique de Mountain View.

Le deep learning est une technologie de création d’intelligence artificielle (voir ici une vidéo du MIT et ici une explication de la BBC) : l’ordinateur apprend à reconnaître des éléments à partir des données qu’il enregistre. Par exemple, il devient capable de reconnaître un chat dans une vidéo sur internet, dès lors qu’il a "appris" ce qu’était un chat. Le sujet est particulièrement complexe ; à tel point qu’il n’y aurait que 50 experts dans le monde – et beaucoup d’entre eux ne sont toujours pas diplômés. Et une bonne partie d’entre eux travailleraient pour Google (« moins de 50% mais plus de 5% » explique la firme). Ils sont peu nombreux et pour cela payés des fortunes. L’acquisition de DeepMind par Google s’inscrit visiblement dans cette stratégie : rassembler en son sein les meilleures intelligences du domaine – voire toutes.

Dans cette course, Google n’est pas seule : Facebook est entrée dans la bataille face à Microsoft et Facebook – qui vient tout juste de recrute une sommité mondiale du secteur, un Français : Yann Le Cun.

Au-delà de la technique, la dynamique est intéressante car elle illustre bien les tendances "monopolistiques" d’internet.  Dans le domaine du « deep learning » comme dans d’autres, les géants du net rachètent les start-up les plus performantes et poursuivent leur course pour regrouper, en leur sein, les technologies les plus récentes. Leur but est clair : ne pas laisser se développer hors de leur giron une pratique qui pourrait révolutionner internet.

Cette monopolisation de l’innovation les conduit d’ailleurs à déposer brevet sur brevet, pour protéger leurs découvertes – et les garder pour eux. Google, par exemple, a considérablement augmenté le nombre de dépôts depuis 2011.

Un premier réflexe serait de s’en inquiéter, de craindre que le marché s’en retrouve bridé et que, finalement, ces géants deviennent des colosses dangereux (surtout qu’ils sont américains, argument qui fait toujours son effet dans un débat français).

Il faut pourtant aller plus loin.

Ce que montre cette dynamique, c’est que le monde d’internet est engagé dans une course perpétuelle à l’innovation, qui conduit à créer toujours plus, à trouver de nouveaux produits et à développer de nouvelles technologies.

Quand Google rachète une start-up qui réussit, elle lui donne aussi des moyens financiers sans précédents. Quand Apple développe l’iPhone, il incite Androïd à apparaître et le concurrencer… et en retour les marchés attendent de la marque à la pomme qu’elle innove encore et toujours pour garder la tête de la compétition.

Les monopoles d’internet sont le résultat d’une course à la performance. Cette quête continue engage un processus vertueux. L’innovation croît, la performance aussi et les biens s’en retrouvent plus efficaces et plus accessibles. A priori, pas de raisons de pleurer…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lennart
- 30/01/2014 - 17:49
A déplorer quand même
cette course qui aboutit à une énorme concentration de brevets seulement entre quelques mains.
Djelmé
- 30/01/2014 - 13:48
En réduisant l'équation
Si,
I=Innovation,
P = Ma Vie Privée,
T= Talent
Alors, I=P+T
J'ai honte de tant me cacher des grands innovateurs et d'ainsi participer moins que d'autres à l'avenir rayonnant d'un cyber-monde tout d'intelligence et de progrès.