En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 11 min 9 sec
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 3 heures 23 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 3 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 21 heures 5 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 56 min 55 sec
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 3 heures 32 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 4 heures 15 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 4 heures 52 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 6 heures 18 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 21 heures 19 min
© Reuters
Un récent rapport environnemental affirme que la glace aura totalement disparu de l'océan Arctique d'ici 2015
© Reuters
Un récent rapport environnemental affirme que la glace aura totalement disparu de l'océan Arctique d'ici 2015
Question froide

Signaux médiatiques contradictoires : la glace est-elle ou non en train de déserter l’océan Arctique ?

Publié le 22 décembre 2013
Un récent rapport environnemental présenté à la Chambre des communes présente un constat des plus alarmistes quant à la situation de la banquise en Arctique, allant ainsi jusqu'à affirmer que la glace y aura totalement disparu d'ici 2015.
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent rapport environnemental présenté à la Chambre des communes présente un constat des plus alarmistes quant à la situation de la banquise en Arctique, allant ainsi jusqu'à affirmer que la glace y aura totalement disparu d'ici 2015.

Atlantico : Peut-on raisonnablement se fier à ces prévisions qui prévoit la fin de la glace en Arctique en 2015 ?

Frédéric Decker : 2015 non, cela me paraît beaucoup trop "court". Les signes de fonte de la banquise sont une réalité, mais une fonte totale ne devrait pas se  produire avant quelques décennies, peut-être vers 2050... en prenant en compte la poursuite du réchauffement climatique tel qu'il existe aujourd'hui. Car un "accident climatique" pourrait nous surprendre. Une très puissante éruption volcanique pourrait suffire à abaisser la température moyenne mondiale pendant 1 à 3 ans, et par la même occasion provoquer une extension des glaces. Ce n'est qu'une supposition parmi tant d'autres. Les variations de l'activité solaire en est une autre. Le climat n'est pas linéaire, ne l'a jamais été et ne le sera jamais, avec ou sans l'action de l'homme.

Peter Wadhams, l'un des chercheurs impliqué dans ce rapport, évoque le fait que l'épaisseur de la banquise en Arctique aurait baissé de 43% depuis les années 1970. Cette progression impressionnante est-elle synonyme d'une disparition totale de cette même banquise ?

Peter Wadhams a-t-il évoqué le fait que l'Arctique se soit refroidit, et que par conséquent la banquise ait progressé, entre 1950 et le milieu des années 1970 ? La décennie 1970 a été particulièrement froide dans les latitudes septentrionales de la planète, notamment en Islande, au Groenland et donc en Arctique. Les glaces ont donc connu une extension avant de perdre à nouveau du terrain depuis. L'été 2012 a connu un pic de fonte record (sur la période 1979-2013, il n'y a aucune donnée fiable avant 1979). L'été 2013 a vu davantage de glace résister (60% de plus qu'en 2012, mais une surface tout de même assez faible par rapport à la moyenne 1979-2013). Je ne peux pas affirmer que cette tendance, depuis 1975, soit synonyme de la disparition totale de la banquise. Même si, à terme, le risque existe si les conditions actuelles de réchauffement se poursuivent.

Peut-on dire finalement que les scientifiques ne possèdent pas toutes les clés de lecture d'un phénomène aussi complexe que le réchauffement, ce qui expliquerait l'actuelle division des chercheurs sur le sujet ?

La machine climatique mondiale est extrêmement complexe. Elle ne nous a pas dévoilé tous ses secrets, et des variations naturelles contrarient les prévisions climatiques. Par exemple, la récente baisse de l'activité solaire a occasionné un net ralentissement du réchauffement (depuis 2000), même si 2010 détient le record de chaleur annuel sur la planète. Les projections annonçaient en effet un réchauffement plus important qu'il n'a été. C'est la même chose concernant l'état de la banquise : les données satellites dont nous disposons remontent à près de 35 ans (depuis 1979), période vraiment très courte pour dégager une tendance nette. Les scientifiques du GIEC sont majoritairement d'accord entre eux. En revanche, de nombreux climatologues indépendants ou des instituts indépendants émettent régulièrement des théories contradictoires. La connaissance encore assez limitée de notre machine climatique explique ces divergences d'opinions, nous devons admettre ne pas tout connaître de notre climat. Son évolution semble se diriger vers un réchauffement, en majeure partie d'origine anthropique... mais tous les climatologues ne sont pas de cet avis. Et ces divergences vont résister à l'avenir, tant que le climat gardera ses secrets !

Pour finir, j'ajoute qu'on entend parler de "changement climatique" : c'est un non-sens ! Par définition, le climat terrestre n'est pas linéaire, subissant des chauds et froids d'origine naturelle constamment depuis toujours. Il y a 10 à 20 millions d'années, la Terre connaissait des températures beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui... On doit donc parler de "réchauffement climatique" puisque le climat se réchauffe...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
evans94
- 23/12/2013 - 17:34
Je vous rappelle...
Qu'il y a environ 20 000 ans (une virgule dans la bible de l'histoire de la terre) il y avait 3000 m de glace à Lyon...
la terre terminait sa 8 ème glaciation...
Donc depuis, en tendance moyenne, elle se "réchauffe", la terre..
Jusqu'où ??? sais pas !!! et après ?
Une neuvième glaciation ????...alors là , il y aura de quoi regretter le réchauffement, c'est moi qui vous le dis....

Dormez bien, tout va bien...
ignace
- 22/12/2013 - 21:44
@Monteils je me joins a 100% a votre opinion
M Decker est certainement météorologue, présentateur, web master, journaliste..meteo a 7 jourset je l'en félicite, cependant dans le cas de prévisions a 10, 15, 20 ou 50 ans qui concerne le climat , cela n'a plus rien a voir avec la météo pour prévoir plus ou moins bien notre météo du weekend a venir
Donc quand ce Mr vient nous parler du GIEC (c'est le mot qu'il fallait placer dans l'article pour avoir un bon point)
cela me rappelle Al gore (un pied dans le climat l'autre dans la spéculation financière sur le CO2...Yann Arthus-Bertrand.( très bon reportage sur la terre vue du ciel..mais démagogique sur le climat..Nicolas Hulot un pied dans l’écologie, l'autre chez EDF-GDF +.politique..)
Le GIEC est une organisation vivant sur l'argent des états et ayant des conclusions changeantes et opportunistes
je me joints a monteils pour conseiller un site sur le climat qui me parait intéressant même si le graphisme n'est pas sensationnel, le contenu est a connaitre (a vous de juger) http://www.pensee-unique.fr/

prochain
- 22/12/2013 - 21:01
Le gourou Gore avait raison le CO2 peut rapporter gros
Al Gore grâce au carbone a multiplié sa forte tune par 100.