En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Reuters
Un récent rapport environnemental affirme que la glace aura totalement disparu de l'océan Arctique d'ici 2015
Question froide

Signaux médiatiques contradictoires : la glace est-elle ou non en train de déserter l’océan Arctique ?

Publié le 22 décembre 2013
Un récent rapport environnemental présenté à la Chambre des communes présente un constat des plus alarmistes quant à la situation de la banquise en Arctique, allant ainsi jusqu'à affirmer que la glace y aura totalement disparu d'ici 2015.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent rapport environnemental présenté à la Chambre des communes présente un constat des plus alarmistes quant à la situation de la banquise en Arctique, allant ainsi jusqu'à affirmer que la glace y aura totalement disparu d'ici 2015.

Atlantico : Peut-on raisonnablement se fier à ces prévisions qui prévoit la fin de la glace en Arctique en 2015 ?

Frédéric Decker : 2015 non, cela me paraît beaucoup trop "court". Les signes de fonte de la banquise sont une réalité, mais une fonte totale ne devrait pas se  produire avant quelques décennies, peut-être vers 2050... en prenant en compte la poursuite du réchauffement climatique tel qu'il existe aujourd'hui. Car un "accident climatique" pourrait nous surprendre. Une très puissante éruption volcanique pourrait suffire à abaisser la température moyenne mondiale pendant 1 à 3 ans, et par la même occasion provoquer une extension des glaces. Ce n'est qu'une supposition parmi tant d'autres. Les variations de l'activité solaire en est une autre. Le climat n'est pas linéaire, ne l'a jamais été et ne le sera jamais, avec ou sans l'action de l'homme.

Peter Wadhams, l'un des chercheurs impliqué dans ce rapport, évoque le fait que l'épaisseur de la banquise en Arctique aurait baissé de 43% depuis les années 1970. Cette progression impressionnante est-elle synonyme d'une disparition totale de cette même banquise ?

Peter Wadhams a-t-il évoqué le fait que l'Arctique se soit refroidit, et que par conséquent la banquise ait progressé, entre 1950 et le milieu des années 1970 ? La décennie 1970 a été particulièrement froide dans les latitudes septentrionales de la planète, notamment en Islande, au Groenland et donc en Arctique. Les glaces ont donc connu une extension avant de perdre à nouveau du terrain depuis. L'été 2012 a connu un pic de fonte record (sur la période 1979-2013, il n'y a aucune donnée fiable avant 1979). L'été 2013 a vu davantage de glace résister (60% de plus qu'en 2012, mais une surface tout de même assez faible par rapport à la moyenne 1979-2013). Je ne peux pas affirmer que cette tendance, depuis 1975, soit synonyme de la disparition totale de la banquise. Même si, à terme, le risque existe si les conditions actuelles de réchauffement se poursuivent.

Peut-on dire finalement que les scientifiques ne possèdent pas toutes les clés de lecture d'un phénomène aussi complexe que le réchauffement, ce qui expliquerait l'actuelle division des chercheurs sur le sujet ?

La machine climatique mondiale est extrêmement complexe. Elle ne nous a pas dévoilé tous ses secrets, et des variations naturelles contrarient les prévisions climatiques. Par exemple, la récente baisse de l'activité solaire a occasionné un net ralentissement du réchauffement (depuis 2000), même si 2010 détient le record de chaleur annuel sur la planète. Les projections annonçaient en effet un réchauffement plus important qu'il n'a été. C'est la même chose concernant l'état de la banquise : les données satellites dont nous disposons remontent à près de 35 ans (depuis 1979), période vraiment très courte pour dégager une tendance nette. Les scientifiques du GIEC sont majoritairement d'accord entre eux. En revanche, de nombreux climatologues indépendants ou des instituts indépendants émettent régulièrement des théories contradictoires. La connaissance encore assez limitée de notre machine climatique explique ces divergences d'opinions, nous devons admettre ne pas tout connaître de notre climat. Son évolution semble se diriger vers un réchauffement, en majeure partie d'origine anthropique... mais tous les climatologues ne sont pas de cet avis. Et ces divergences vont résister à l'avenir, tant que le climat gardera ses secrets !

Pour finir, j'ajoute qu'on entend parler de "changement climatique" : c'est un non-sens ! Par définition, le climat terrestre n'est pas linéaire, subissant des chauds et froids d'origine naturelle constamment depuis toujours. Il y a 10 à 20 millions d'années, la Terre connaissait des températures beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui... On doit donc parler de "réchauffement climatique" puisque le climat se réchauffe...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Une vegan attaque en justice ses voisins amateurs de viande, 2000 personnes veulent organiser un barbecue chez elle

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Voilà ce qu’on protège vraiment en protégeant le mode de vie européen (et pourquoi le défi est de taille)

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
evans94
- 23/12/2013 - 17:34
Je vous rappelle...
Qu'il y a environ 20 000 ans (une virgule dans la bible de l'histoire de la terre) il y avait 3000 m de glace à Lyon...
la terre terminait sa 8 ème glaciation...
Donc depuis, en tendance moyenne, elle se "réchauffe", la terre..
Jusqu'où ??? sais pas !!! et après ?
Une neuvième glaciation ????...alors là , il y aura de quoi regretter le réchauffement, c'est moi qui vous le dis....

Dormez bien, tout va bien...
ignace
- 22/12/2013 - 21:44
@Monteils je me joins a 100% a votre opinion
M Decker est certainement météorologue, présentateur, web master, journaliste..meteo a 7 jourset je l'en félicite, cependant dans le cas de prévisions a 10, 15, 20 ou 50 ans qui concerne le climat , cela n'a plus rien a voir avec la météo pour prévoir plus ou moins bien notre météo du weekend a venir
Donc quand ce Mr vient nous parler du GIEC (c'est le mot qu'il fallait placer dans l'article pour avoir un bon point)
cela me rappelle Al gore (un pied dans le climat l'autre dans la spéculation financière sur le CO2...Yann Arthus-Bertrand.( très bon reportage sur la terre vue du ciel..mais démagogique sur le climat..Nicolas Hulot un pied dans l’écologie, l'autre chez EDF-GDF +.politique..)
Le GIEC est une organisation vivant sur l'argent des états et ayant des conclusions changeantes et opportunistes
je me joints a monteils pour conseiller un site sur le climat qui me parait intéressant même si le graphisme n'est pas sensationnel, le contenu est a connaitre (a vous de juger) http://www.pensee-unique.fr/

prochain
- 22/12/2013 - 21:01
Le gourou Gore avait raison le CO2 peut rapporter gros
Al Gore grâce au carbone a multiplié sa forte tune par 100.