En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© DR
Dans la Matrice
L'univers pourrait bien être un hologramme : ce que signifie vraiment l'étude des physiciens japonais qui l'affirment
Publié le 17 décembre 2013
Des chercheurs japonais ont testé mathématiquement la validité d'un modèle selon lequel l'univers ne serait qu'une grande projection holographique venue d'un autre cosmos en deux dimensions.
Etienne Klein est un physicien français, directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Il a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l’École centrale...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Etienne Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Etienne Klein est un physicien français, directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Il a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l’École centrale...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs japonais ont testé mathématiquement la validité d'un modèle selon lequel l'univers ne serait qu'une grande projection holographique venue d'un autre cosmos en deux dimensions.

Atlantico : Comment cette nouvelle théorie a-t-elle été découverte, et que change-t-elle sur notre compréhension de l’univers ?

Etienne Klein : Il semble que cette équipe de chercheurs japonais ait validé par des simulations une conjecture posée par Malcadena en 1997, selon laquelle notre univers serait une sorte de projection d’un univers ayant un plus grand nombre de dimensions. Selon cette conjoncture holographique, notre univers serait en quelque sorte la surface d’un univers plus vaste. Mais on ne sait pas encore si cette théorie est juste ou non, car elle n’a pas encore été testée en laboratoire. Cela reste au stade de l’hypothèse.

Comment cette théorie réconcilie-t-elle la théorie de la gravité d’Albert Einstein avec la physique quantique ?

Cette théorie rejoint celle des super cordes. Pour l’expliquer, il faut comprendre que si on avait un microscope ultra puissant, les particules élémentaires n’apparaitraient plus comme des points mais comme des cordes qui vibrent dans un espace-temps dont le nombre de dimension est supérieur à 4. En général cette théorie considère dix dimensions : 4 qui représentent le monde dans lequel on est, et 6 qui sont tellement petites et repliées sur elles-mêmes, qu’elles sont imperceptibles. C’est un peu comme une chemise chiffonnée qui apparaîtrait en 3D, puis en 2D une fois repassée. Dans ce cadre théorique dans lequel on ne suppose pas l’existence de la gravitation, un petit miracle se produit car on peut y retrouver les équations d’Einstein sur la gravitation. Cette théorie permet de prédire l’existence de la gravitation ainsi que les principes de la physique quantique. C’est ce qui la rend très séduisante : elle permet d’unifier les quatre interactions fondamentales : gravitation, électromagnétisme et les deux forces nucléaires (faible et forte).

Notre univers ne serait-il donc que la projection d’un autre cosmos existant ?

La théorie des cordes donne, il est vrai, un peu le vertige avec ses six dimensions supplémentaires. Mais si la conjoncture holographique de Maldacena se confirmait, cela voudrait effectivement dire que notre univers serait une sorte de portion observable d’un univers plus vaste, non observable. L’univers réel serait en fait plus grand que l’univers observable. Mais il faut résister à la tentation de dire "c’est comme cela" tant qu’elle n’est pas prouvée.

Les recherches japonaises ne constituent pas une démonstration formelle mais une simple dualité mathématique qui ne signifie encore rien sur le plan physique. Il reste à vérifier que la théorie des super cordes est la bonne théorie. Cela implique un travail d’expérimentateur afin de vérifier que ces dimensions supplémentaires existent bien et que les particules sont des super cordes. A ce stade, cela peut être une coïncidence comme le début d’une preuve plus générale. C’est une avancée intéressante mais restons prudent.

Propos recueillis par Pierre Havez

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Le gorille
- 18/12/2013 - 04:22
Hologramme ?
De quoi parle-t-on exactement ?
Je crains qu'une définition préliminaire ne s'impose. Et ce d'autant plus que Étienne Klein nous dit (1er §) que "notre univers serait en quelque sorte la surface d’un univers plus vaste". Dans mon jeune temps, une surface, c'est deux dimensions, quand bien même elle serait gauchie.
Or, un hologramme est une image en trois dimensions, du moins autant que j'aie pu l'apprendre et le vérifier.
Bref, ma comprenette est fortement bousculée...
Ovnis-Direct
- 17/12/2013 - 14:02
Hypothèse des univers parallèles

Les développements récents de la physique autorisent les spéculations les plus audacieuses sur l'existence probable d'univers parallèles.

Aujourd'hui, pour rendre compte de la structure de l'univers, les physiciens construisent des théories qui admettent l'existence de onze dimensions, comme la théorie des supercordes par exemple, dans laquelle les particules élémentaires ne sont ni des ondes, ni des corpuscules, mais des cordes qui vibrent. Déjà, avant les supercordes, la théorie de la relativité générale d'Einstein prévoyait la possibilité d'emprunter des trous de ver pour passer d'un univers à l'autre. Ces trous de ver qui sont des sortes de tunnels traversant la structure du continuum d'espace-temps sont aussi appelés pont d'Einstein-Rosen.

Les physiciens ont découvert des centaines de configurations de trou de ver, et même si ces derniers n'ont pas encore été réellement observés, leur existence est plus que probable.

Lire la suite sur le site Ovnis-Direct
frcfrc
- 16/12/2013 - 15:32
expliquez mo
A partir d'où serait-ce une projection ?
La lune n'est pas une projection ; le soleil non plus
Et notre Galaxie ?
Et Andromède
Qu"en pensent les japonais ,