En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 2 heures 5 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 3 heures 36 min
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 6 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 7 heures 55 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 9 heures 19 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 9 heures 32 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 9 heures 56 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 2 heures 57 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 4 heures 46 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 6 heures 41 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 10 heures 1 min
© Reuters
Les prix agricoles, notamment pour les céréales, ont tendance à régresser.
© Reuters
Les prix agricoles, notamment pour les céréales, ont tendance à régresser.
Decod'Eco

Comment expliquer la baisse surprise des prix alimentaires dans le monde

Publié le 16 décembre 2013
Alors que l'on craignait encore il y a quelques années une multiplication des "émeutes de la faim", les prix agricoles, notamment pour les céréales, ont tendance à régresser.
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Detroy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'on craignait encore il y a quelques années une multiplication des "émeutes de la faim", les prix agricoles, notamment pour les céréales, ont tendance à régresser.

Rien ne résiste aux classes moyennes émergentes. Depuis qu’elles ont envahi les marchés internationaux, la demande pour les sacs Louis Vuitton, les tonnes de cuivre ou les Range Rover ne se dément pas.

Depuis plusieurs années, les prix restent ainsi à des hauteurs stratosphériques. Un secteur a été particulièrement touché par la fringale de ces populations : les produits alimentaires. La demande était telle qu’elle provoqua même des émeutes, dites “émeutes de la faim” en 2008 dans plusieurs pays africains et asiatiques.

Pourtant, cette année, le scénario de flambée des prix agricoles auquel nous nous étions habitués avec fatalisme ne fonctionne plus. Les classes moyennes brésiliennes, indiennes ou chinoises consomment toujours autant de protéines, mais les prix alimentaires sont en baisse.

La FAO confirme

Dans son dernier rapport mensuel de novembre, la Food and agriculture organization (FAO) confirmait une nouvelle fois la baisse. Son indice food commodity a affiché un nouveau déclin en novembre de 4% comparé à novembre 2012. Sur l’année, le prix des céréales a baissé de 24%.

L’annonce de la FAO est d’autant plus importante que l’organisation, basée à Rome, était devenue le premier lanceur international d’alerte en matière d’agriculture, en tirant notamment la sonnette d’alarme en 2008 sur la gravité de la hausse des prix alimentaires. Aujourd’hui, c’est avec soulagement que les pays ont dû accueillir cette baisse.

L’organisation a été rejointe par les professionnels de la finance. Ainsi, la banque Macquarie a également annoncé que son propre indice pourrait afficher une baisse de 11% cette année, voire l’année prochaine également. “Nous nous attendons à ce que les prix alimentaires dans leur ensemble restent baissiers pour les deux années à venir, à l’exception d’un problème d’approvisionnement lié au climat”, a déclaré Kona Haque, analyste agriculture de la banque. Selon ses calculs, ce n’est qu’en 2015 que les prix des matières premières alimentaires pourraient remonter.

C’est une nouvelle fois la baisse des céréales qui est la plus étonnante. Elle est le fait, d’une part, d’une récolte abondante dans les pays producteurs traditionnels, et, d’autre part, d’une forte récolte dans de nouveaux pays.

Le Canada, nouveau grenier à blé ?

Il y a quelques jours, Statistics Canada a annoncé que la récolte de blé avait atteint les 37,5 millions de tonnes en 2013… soit un bond de 38% en un an ! Les agriculteurs canadiens ont réussi à quasiment égaler leur record de 1990. Par conséquent, les prix sur le marché local, coté à Minneapolis, ont atteint un plus bas depuis trois ans et demi.

Le Canada n’est pas le seul à tutoyer les records. L’Australie devrait afficher la troisième meilleure récolte de son histoire. En hausse de 16%, sa production devrait atteindre les 26,2 millions de tonnes, selon l’Australian Bureau of Agricultural and Resource Economics and Sciences.

Malgré une demande qui reste forte, l’offre a su, cette année, répondre à la faim des nouveaux marchés émergents.

Le bémol de Macquarie 

Cette quasi-unanimité ne doit pas laisser croire que les marchés agricoles ne connaîtront plus de tensions. A vrai dire, le diable se cache dans les détails. Si les prix alimentaires sont en baisse, celle-ci n’est pas généralisée. Si, à Chicago, les cours du blé affichent une baisse de 24% depuis un an, ils sont repartis à la hausse depuis fin août. La chute du maïs, à l’inverse, s’est accélérée depuis l’été, avec une perte de plus de 2,5$ le boisseau depuis juillet.

Si le risque climatique est une menace latente pour toutes les cultures, le blé reste un marché particulièrement sensible. Les exemples des catastrophes climatiques en Russie en 2010 ou aux États-Unis en 2012 doivent cependant nous inciter à la prudence.

[Tout savoir sur le marché des matières premières agricoles -- et les opportunités qu'il offre à l'investisseur individuel : tout est là... ]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Chine, Chicago, Inde, Canada, fao, céréales
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 16/12/2013 - 13:24
Nos agriculteurs vont être contents d'apprendre cela!
Si les prix alimentaires augmentent, cela veut dire que les distributeurs se sucrent sur le dos des agriculteurs, qui eux, n'ont plus que leurs fourches pour réclamer des subventions aux con-tribuables...
myc11
- 16/12/2013 - 11:21
La baisse qui motivera l'opinion publique,
Sur le bien-fondé des cultures OGM. Notre inconscient est programmé pour la peur du manque, d'où l'insécurité face aux nouvelles donnes climatiques, pour une croissance démographique constante, notre soulagement est tel que nous verrons dans cette agriculture la manne du progrès. Et cela effacera toutes les questions sanitaires, concernant les pesticides dans notre assiette.