En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Miroir, mon beau miroir...
Selfies : pourquoi l'abus est plus dangereux pour les filles que pour les garçons
Publié le 02 décembre 2013
Les "selfies", ces photos que l'on prend de soi-même, n'ont rien d'une photo-souvenir. Le but affiché par les jeunes (et surtout les filles) est de s'exposer au jugement de ses pairs sur les réseaux sociaux.
Yves-Alexandre Thalmann est l'auteur de l'adaptation du "Bonheur pour les nuls", First éditions. Il exerce comme formateur, professeur et psychologue clinicien. Il anime des ateliers centrés sur le développement de la communication interpersonnelle et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves-Alexandre Thalmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves-Alexandre Thalmann est l'auteur de l'adaptation du "Bonheur pour les nuls", First éditions. Il exerce comme formateur, professeur et psychologue clinicien. Il anime des ateliers centrés sur le développement de la communication interpersonnelle et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les "selfies", ces photos que l'on prend de soi-même, n'ont rien d'une photo-souvenir. Le but affiché par les jeunes (et surtout les filles) est de s'exposer au jugement de ses pairs sur les réseaux sociaux.

Les jeunes ont une étonnante capacité à s’approprier les nouvelles technologies, d’une façon qui déroute parfois leurs concepteurs. Ainsi l’extraordinaire succès de Facebook, à l’origine destiné à mettre en réseau des personnes à distance. En peu de temps, Facebook est devenu un outil très prisé des jeunes pour reproduire ce que les cours d’écoles connaissaient depuis longtemps : les jeux d’alliance pour devenir "populaire" et pour exclure les indésirables.

A y regarder de plus près, Facebook n’a pas réussi à offrir cet espace de liberté et d’expression revendiqué par les jeunes. Au contraire, il s’agit pour eux d’un monde extrêmement formaté où il faut suivre à la lettre les codes, au risque de se faire exclure ou dénigrer violemment. En bref, il faut "liker" (= "j’aime") ce que font les personnes "populaires" pour avoir des chances de gagner en popularité. Celle-ci se grappille à travers le nombre d’amis affiché, de supporters devrait-on dire, et la beauté. C’est là qu’interviennent ces fameuses photos personnelles, les selfies.

Car sur les réseaux sociaux, il faut se mettre en évidence ! Être vu est la condition sine qua non pour exister. Mais pas n’importe comment. Les photos de soi ne sont jamais anodines : elles sont toujours posées, et montrent une belle facette de soi-même. Mais ne nous y trompons pas, le but de la photo est d’être vu, si possible apprécié, par les personnes qui la verront. Il ne s’agit pas d’un acte égoïste où se rejouerait le drame de Narcisse. Non, c’est un acte social par excellence, où le regard et le jugement des autres sont primordiaux. D’autant plus à l’adolescence où le regard des pairs devient crucial.

Les selfies n’ont rien des photos souvenirs que l’on regarde pour se remémorer de beaux instants passés. Elles ont pour but d’exposer la personne, de la jeter dans l’arène des jugements d’autrui. C’est pour cela que l’estime de soi est en péril. Il suffit que ces clichés soient dénigrés pour que l’image personnelle en prenne un coup. On comprend dès lors pourquoi ce sont les filles qui en raffolent le plus, elles pour qui l’apparence est essentielle sur le marché de la séduction. Et cela explique pourquoi elles encourent un risque plus grand que les garçons…

Alors que faire ? Soyons réalistes : les commentaires des adultes et des spécialistes n’y changeront rien. Il faut que jeunesse se fasse. Les selfies continueront de déferler sur le web. Et les psys continueront de réparer l’estime de soi abîmée de celles et ceux qui s’y seront brûlé les ailes. Heureusement une minorité, car les autres auront appris grâce à cela que le regard des anonymes n’est pas forcément bienveillant, et surtout qu’il n’est pas nécessaire pour s’apprécier soi-même. L’estime de soi se construit de l’intérieur, rarement derrière un objectif photographique, et jamais derrière un écran d’ordinateur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
"Vous pesez autant qu'un épagneul breton" : la charge d'un élu RN contre Ian Brossat
06.
La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes
07.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
01.
Les vieilles recettes politiques ? Non merci !
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Valérie Martin
- 02/12/2013 - 15:15
Les réseaux sociaux tuent.
Combien de suicides faudra-t-il encore avant que le législateur n'impose une banière « Les réseaux sociaux tuent » à ces sites qui mêlent futilité et mercantile sans se soucier des humains qu'ils malmènent sans vergogne.