En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

03.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 50 min 47 sec
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 3 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 5 heures 23 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 7 heures 8 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 20 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 22 heures 14 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 22 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 55 min 51 sec
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 22 heures 19 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 1 jour 34 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

La dépression chez un adolescent est-elle différente de celle chez l'adulte ?

Publié le 30 novembre 2013
Avec
Comment identifier la dépression chez un jeune ? Comment la soigner ? Comment la comprendre et l'appréhender à travers les yeux d'une mère et d'un médecin ? Un ouvrage à quatre mains qui tente d'expliquer la dépression chez les jeunes. Extrait de "La dépression de l'adolescent" (1/2).
Le Docteur Gilles-Marie Valet est psychiatre et pédopschychiatre à Paris, où il exerce en cabinet privé. Il dirige également, en tant que praticien hospitalier,  un centre médico-psychologique pour enfants et adolescents dans le sud de Paris. Il a écrit...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Gilles-Marie Valet est psychiatre et pédopschychiatre à Paris, où il exerce en cabinet privé. Il dirige également, en tant que praticien hospitalier,  un centre médico-psychologique pour enfants et adolescents dans le sud de Paris. Il a écrit...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment identifier la dépression chez un jeune ? Comment la soigner ? Comment la comprendre et l'appréhender à travers les yeux d'une mère et d'un médecin ? Un ouvrage à quatre mains qui tente d'expliquer la dépression chez les jeunes. Extrait de "La dépression de l'adolescent" (1/2).
Avec

Tahar Ben Jelloun donne dans son livre L’auberge des pauvres (Éditions du Seuil, 2000) cette définition de la dépression : « Toute dépression est une rupture brutale, une confrontation avec soi dans la solitude. Si ça ne prévient pas, comment faire pour l’éviter ? »

Pour Alice, ma fille, cette dépression est arrivée sournoisement, sans crier gare. La première question que j’ai envie de poser au Docteur Gilles-Marie Valet est la suivante : la dépression est-elle une maladie ? Et d’ailleurs qu’appelle-t-on maladie ? L’encyclopédie médicale Vulgaris propose cette définition : « une altération de l’état de santé. De façon générale, le terme maladie désigne un état morbide dont on connaît le plus souvent la cause. Ce terme doit être différencié du terme syndrome qui définit un ensemble de symptômes. »

Gilles-Marie Vallet, le pédopsychiatre : Une maladie va se caractériser par des symptômes qui ont un retentissement sur l’état de santé du sujet altérant son fonctionnement naturel. C’est quelque chose qui survient de façon soit chronique, soit aigüe, qui marque un point de rupture par rapport à un état d’équilibre antérieur. Une fois guérie, il y a un retour à l’état initial. Parfois, on peut traverser des états proches de la dépression : déprime, baisse de moral qui sont des états naturels. Ils viennent nuancer le caractère maladif de la dépression.

Mais oui, la dépression est bien une maladie, de par la gravité et la chronicité des symptômes (baisse d’énergie, problèmes de sommeil, perte d’envie) qui altèrent le fonctionnement de l’adolescent ; elle l’est par la souffrance qu’elle génère : douleur morale, souffrance psychique comme physique, car les symptômes somatiques ne sont pas rares.

Mais contrairement à une maladie classique – infectieuse, immunitaire ou autre –, le traitement de la dépression ne porte pas uniquement sur les causes du trouble puisqu’il agit sur une personnalité en développement et sous l’influence de facteur à la fois extérieur, propre à l’environnement, et intérieur : l’état psychique et émotionnel. Et l’évolution sera telle que le jeune, une fois guéri, ne sera plus tout à fait le même qu’avant sa maladie.

Christine Viat-Berthod, la mère : J’avoue qu’aujourd’hui encore, j’ai du mal à parler de la dépression d’Alice comme d’une maladie ; sans aucun doute à cause de son caractère psychiatrique. Si seulement comme pour une mauvaise toux, il existait un sirop pour la soigner …

Le pédopsychiatre : Effectivement, à la différence des maladies classiques, on ne retrouve pas forcément d’agent causal que l’on pourrait éradiquer. Et de ce fait le traitement doit être multifocal : s’attacher à soulager les symptômes, mais également permettre une évolution psychologique qui renforce la personnalité du sujet.

La mère : La dépression est-elle plus fréquente de nos jours ?

Le pédopsychiatre : Les dépressions réactionnelles sont sans doute plus fréquentes parce que le contexte actuel dans lequel nous vivons est plus stressant. Nous vivons dans une société plus anxiogène et déprimante. Les statistiques indiquent une augmentation parce que, de nos jours, la dépression est beaucoup mieux dépistée qu’il y a des décennies. C’est un sujet beaucoup moins tabou qu’à l’époque de nos grands-parents. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), deux enfants sur cent vont déprimer à un moment donné. Chez les adolescents, le chiffre atteint six à 8 individus sur cent. Mais selon les critères retenus ce chiffre pourrait augmenter jusqu’à 15 % de la population adolescente, soit un chiffre proche de celui des adultes.

La mère : Quelle est la différence entre la dépression, la déprime et la crise d’adolescence ?

Le pédopsychiatre : La dépression est une maladie par sa gravité, la profondeur de ses symptômes et sa durée.

La déprime est un processus naturel, parfois réactionnel, qui s’apparente plus à une fluctuation de l’humeur, en lien ou non avec des événements de vie.

Quant à la crise d’adolescence, elle s’intègre également à un processus naturel avec la puberté et à un processus développemental, un passage qui va conduire l’adolescent à devenir un jeune adulte. Ce passage ne peut s’effectuer sans un travail de deuil de l’enfance (abandonner un monde connu pour un saut dans l’inconnu), des images parentales… Cette crise d’adolescence, si elle est transitoire, ne sera pas assimilée à une dépression.

La mère : Je m’interroge sur le sens exact du mot adolescence. Un simple clic sur mon ordinateur m’indique : « L’adolescence (du latin adolescere : grandir) est une phase du développement humain physique et mental qui survient généralement entre la puberté et l’âge adulte et suit la phase de l’enfance. »

Je continue ma recherche, je tombe sur une citation consacrée à cette tranche de vie si particulière qu’est l’adolescence, et c’est Victor Hugo qui, pour moi, illustre le mieux cette page de vie : « Elle avait cette grâce fugitive de l’allure qui marque la plus délicate des transitions, l’adolescence, les deux crépuscules mêlés, le commencement d’une femme dans la fin d’un enfant. » Alors posons-nous la question : la dépression chez le jeune est-elle différente de celle chez l’adulte ?

Le pédopsychiatre : Oui, la dépression est différente dans la mesure où, chez l’adolescent, elle survient chez un individu en évolution. Elle va affecter la personnalité de l’adulte en devenir. La dépression chez le jeune est plus somatisée, les plaintes physiques sont plus fréquentes, qu’elles soient formulées ou exprimées concrètement (maux de ventre, de tête, fatigue). La dépression chez l’adulte va favoriser des remaniements de la personnalité, mais de façon moins probante. L’adulte arrive plus facilement à mettre des mots sur ce qu’il qu’il ressent et à analyser ses émotions. Il comprendra plus facilement les facteurs qui interfèrent dans ses états d’âme, comme la tristesse, l’ennui ou la douleur morale. La dépression sera ainsi plus facile à guérir.

Extrait de "La dépression de l'adolescent", Gilles-Marie Valet et Christine Viat-Berthod, (Editions Jacob-Duvernet), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

03.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ヒナゲシ
- 01/12/2013 - 13:59
Bon sens & suffisance
coucou.cmoi.35 :
« Si vous n'êtes pas heureux […] » ;
« ceux qui prétendent guérir des
problèmes existentiels […] ».
 
Apparemment, la distinction, pourtant claire dans l'article, entre simple déprime (vague à l'âme, coup de blues, comme vous voulez) et la véritable dépression vous passe largement au-dessus de la tête ; vous ne comprenez pas que — s'il est exact que des états d'âmes négatifs (pour dire le moins) accompagnent la dépression — cette *maladie* possède une toute autre extension.
 
Le hasard fait que j'ai vu il y a quelques jours un documentaire tout récent qui abordait la dépression sous un éclairage évolutionniste ; parmi les faits frappants que l'on y mentionnait : les images comparées, via l'imagerie cérébrale, entre le cerveau d'une personne dépressive et celui d'une personne saine.
Dans le premier cas, on constatait que certaines petites cavités de l'encéphale étaient plus grandes dans le cerveau dépressif, consécutivement à la destruction des neurones.
 
Vos neurones ont été rongés par les hormones de stress ?
« Prenez donc des vacances, déménagez ! » comme pérorent ceux qui pensent tout savoir sur tout…
coucou.cmoi35
- 01/12/2013 - 01:43
Cher Yang Tse Kiang ou Whatever
Vous avez raison, les meilleurs médecins font vite faillite.
Les conseils de bon sens ne nourrissent pas leur homme. Mais un dr. Petiot qui shootait ses patients à l'héroïne pour les accrocher se faisait des couilles en or par contre.
Tous ceux qui prétendent guérir des problèmes existentiels par des pilules sont des charlatans. L'utilisation du masquage chimique des sentiments et des émotions ne peuvent avoir que des répercussions négatives.
Si vous ressentez l'impression de façon durable que votre vie est glauque, elle l'est probablement, Changez-en !
pascalou2
- 30/11/2013 - 16:29
bonour
je suis plus partager que vous sur la difference radical que vous faitre des deux sorte de depression ....

pour moi qu on soit ado ou adulte , les symptome reste les meme , on peut meme dire qu une depression adulte nous renvoie a notre depression d ado ...ce serai mon hypotese

pasclou
amateur de science