En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 11 heures 2 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 38 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 50 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 50 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 16 heures 57 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 43 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 43 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 33 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 42 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 15 heures 19 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 32 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 47 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 43 min
En France, on n'a pas de pétrole...

La créativité peut-elle sauver la politique ?

Publié le 25 novembre 2013
Créative, la France l'est. Mais pour tirer profit des bonnes idées, encore faut-il être capable d'en repérer le potentiel. Petit guide pour apprendre à lever la tête du guidon.
Luc de Brabandere
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ancien directeur général de la Bourse de Bruxelles, Luc de Brabandere est ingénieur et philosophe. Il enseigne sur le thème de la créativité à l'école Centrale Paris et à la Louvain School of Management. Il vient de publier La Bonne idée existe ! ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Créative, la France l'est. Mais pour tirer profit des bonnes idées, encore faut-il être capable d'en repérer le potentiel. Petit guide pour apprendre à lever la tête du guidon.

Atlantico : Dix-huit mois après l'élection de François Hollande, le gouvernement traverse une grave crise politique, mais l'opposition, faute de propositions nouvelles, ne semble pas en mesure d'en tirer profit. Comment les politiques pourraient faire preuve de créativité pour sortir de cette impasse ?

Luc de Brabandere : Aucune idée sur cette terre, que ce soit l’ordinateur, l’ampoule ou l’aspirine, n’est née bonne. Toute idée vit toujours deux étapes. Un premier moment où l’on sort des sentiers battus. Cela produit non pas une bonne idée, mais une nouvelle idée. Il y a ensuite un deuxième moment où on passe du "oui, mais" au "oui, et" : parfois ce "oui, et" conduit à la découverte d’une bonne idée. Je crois que les hommes politiques n’échappent pas à cette règle. Je fais le métier de la créativité depuis une quarantaine d’années et je suis convaincu que les idées existent et que ce qui manque ce n’est pas les idées nouvelles, mais des représentations du monde, ou de la France dans le cas précis, qui permettent de repérer le potentiel de ces idées. Pour la France, il ne faut pas de nouvelles idées, mais il faut regarder autrement le pays pour mieux voir les bonnes idées qui existent.

Comment expliquez-vous que les politiques n'arrivent pas à réaliser ce saut imaginatif pour se renouveler ? Comment les y aider ?

Je travaille beaucoup dans les grandes entreprises et d’une certaine manière la France est une très grande entreprise. Il y a quelque chose de lié à la taille. Dans les petites structures, c’est toujours plus facile. Lorsque le système est plus grand, il est plus difficile de le changer. Ceux qui réussissent sont des gens qui inventent des formules. IBM qui était une grande entreprise a failli rater le train du PC. Le patron d’IBM s'est rendu compte que la structure IBM était beaucoup trop vaste pour produire l’ordinateur individuel, mais était convaincu que c’était important. Il a donc créé une PME en retirant des salariés d’IBM de leur structure habituelle et en leur disant : "Vous êtes libérés des contraintes d’IBM pendant 18 mois, vous êtes une PME, mais dans 18 mois je veux mon PC !" Et cela a marché. Il a ensuite remis le PC dans les structures d’IBM. C’est un bel exemple et par analogie, on pourrait imaginer la même chose pour la France. Tout commence par un projet, mais il y a énormément d’organisation qui sont devenus des structures dont on ne connaît même plus le projet. Il y a aujourd’hui en Belgique comme en France énormément d’organisations qui sont devenus des structures dont on a oublié le projet. L'exemple d’IBM montre que les politiques doivent réinsuffler l’idée de projet.  

Comment peuvent-ils penser la France autrement ?

La France me fait penser à un bateau tellement grand que les gens ne voient plus la mer. Le début du commencement du processus est de regarder à l’extérieur. Il faut absolument s’ouvrir. La Belgique à l’avantage d’être plus petite que la France et donc paradoxalement d’être plus ouverte au monde. Je recommande aux Français et aux politiques français d’ouvrir les portes. La pensée se nourrit de passerelles. Il y a beaucoup d’entreprises qui ont avancées en faisant des alliances inattendues. Le bateau France est tellement beau, tellement grand, qu’il a oublié qu’il est sur la mer. Il faut prendre conscience qu’il y a d’autres bateaux sur la mer, des courants et peut-être même des icebergs.

Si vous deviez suggérer une bonne idée aux politiques français ? 

Mon métier c’est "le comment on pense" et non "le quoi on pense". Ce que je voudrais faire c’est appliquer mes techniques de créativité. Prenons l’exemple du temps de travail : diminuer le temps de travail est un problème, mais peut-être qu’augmenter le temps de loisir est aussi un problème. Aujourd’hui, le temps de loisir mérite autant d’attention que le temps de travail. Si on continue de développer une société de loisir coûteuse où on encourage les gens à voyager et à aller dans les parcs d’attractions, on va dans le mur. Plutôt que de chercher des idées pour diminuer le temps de travail, il faudrait trouver des idées pour améliorer l’utilisation du temps de loisir. Cela permettrait au gens d’effectuer de vrais loisirs qui ne consomment pas d’énergies et qui vont dans le bon sens en termes de culture et de vie en société. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Imragen
- 25/11/2013 - 17:13
Oh non !!!
S'il vous plait pas de créativité tant que le PS est au pouvoir : ils vont encore inventer une nouvelle série de taxes !!!!
gliocyte
- 25/11/2013 - 16:35
@EOLE
On comprend pourquoi L De Brabandere botte en touche et se cantonne au domaine des loisirs...
Satan
- 25/11/2013 - 13:03
La démocratie uniquement sauvera La France!
Mettons en place la Démocratie Réelle en France: les référendums c'est pas fait pour les chiens et Le Général De Gaule le savait lui!

Les présidents qui ne respectent pas leurs promesses doivent être jugés! Le Changement c'est maintenant: démocratie réelle pour La France!