En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

07.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Révolutions arabes

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 2 heures 22 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 3 heures 44 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 4 heures 22 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 5 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 8 heures 45 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 10 heures 2 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 10 heures 43 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 2 heures 55 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 4 heures 2 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 8 heures 15 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 8 heures 50 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 9 heures 8 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 9 heures 45 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 10 heures 20 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 11 heures 3 min
© Reuters
Rester assis devant son ordinateur est dangereux pour la santé
© Reuters
Rester assis devant son ordinateur est dangereux pour la santé
Bonnes feuilles

Rester assis devant son ordinateur est dangereux pour la santé (même pour les sportifs)

Publié le 26 novembre 2013
La sédentarité tue sans bruit : les conclusions scientifiques le prouvent. Extrait de "Danger sédentarité" du professeur François Carré (1/2).
François Carré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cardiologue et médecin du sport, François Carré est professeur en physiologie cardio-vasculaire à l’université de Rennes 1. Dans son activité clinique quotidienne, il explore les adaptations à l’exercice de sujets sains et malades pour leur conseiller...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La sédentarité tue sans bruit : les conclusions scientifiques le prouvent. Extrait de "Danger sédentarité" du professeur François Carré (1/2).

Bougions-nous plus avant que les ordinateurs n’apparaissent ? Cela ne fait aucun doute. La place majeure que les écrans ont prise dans nos vies a fortement réduit notre mobilité. Hommes et femmes confondus, 42 % de la population active passe aujourd’hui plus de 4 heures par jour assise au travail et généralement devant un écran.

Or, il a été démontré que le fait d’être assis devant un ordinateur trop longtemps provoque des problèmes de santé. Et ce, même si l’on fait du sport. Ainsi, en comparant plusieurs groupes de femmes, on a pu mettre en évidence qu’une femme qui passe toutes ses journées devant un ordinateur et fait 3 heures de sport par semaine est globalement en moins bonne santé qu’une femme active qui passe moins de temps devant un écran. Le constat est surprenant et montre combien la sédentarité peut être pernicieuse.

Autre méfait lié à l’ordinateur dans le cadre professionnel : on a pu mesurer la nocivité qu’il y a à rester manger devant son écran pendant la pause déjeuner. On veut se détendre en allant sur Facebook, jouer avec une application téléchargée... Mais en fait, pendant ce temps-là, on augmente sa sédentarité et on dérègle sa façon de manger : rester devant un écran affecte la satiété et provoque rapidement une envie de manger dans l’après-midi. Par ailleurs, on a pu noter que l’utilisation des écrans est souvent associée à une prise alimentaire supplémentaire de 100 à 200 calories (3).

Or, dans le cas de Karine comme pour la majorité des femmes, la prise de poids est un sujet brûlant. Entre 20 et 50 ans, une femme peut voir son poids augmenter de 7 à 8 kilos si elle n’y prend pas garde. La grossesse puis la ménopause sont deux périodes qui favorisent cette prise de poids. Dans le premier cas, les modifications hormonales associées à la grossesse modifient l’appétit et le stockage des graisses. Et ces effets persistent après la naissance des enfants. C’est pourquoi les médecins conseillent de reprendre rapidement une activité physique après l’accouchement. Cela peut passer par de la marche plus ou moins active à une activité plus intense après la rééducation périnéale et un peu plus tard en cas de césarienne ou d’épisiotomie. À la ménopause, avec la baisse des oestrogènes qui accélère la perte musculaire, la prise de poids est également à surveiller, surtout au niveau des cuisses, alors que hanches et ventre s’épaississent. À toutes ces explications physiologiques qui nous rassurent et nous servent souvent d’excuses, il faut ajouter... le laisser-aller. Mais pour l’heure, Karine n’en est pas là et compte bien continuer à rentrer dans son pantalon taille 38 le plus longtemps possible.

TMS et sédentarité, le cercle vicieux

À la banque, le compagnon de bureau de Karine est son ordinateur. Sans lui, elle ne peut plus travailler ! Outre la fatigue visuelle occasionnée, ce n’est pas un scoop de rappeler que travailler devant un ordinateur cause de nombreux troubles musculosquelettiques (TMS). Écrans, claviers, souris... agissent sur nos poignets, nos épaules, notre nuque et le bas de notre dos. Écrans, claviers, souris... tous ces outils modernes qui se sont rendus indispensables peuvent vite se transformer en instruments de torture si l’on n’applique pas les règles de bon usage préconisées notamment par la médecine du travail. Médicalement, le processus des TMS est connu : les gestes répétitifs font souffrir les tissus mous situés autour des articulations. On parle alors d’affections péri-articulaires. Au palmarès des troubles les plus souvent pointés pour ce qui concerne les emplois devant un ordinateur, les maux de dos et les tendinites au niveau des membres supérieurs arrivent en bonne place dans la liste des supplices. Pour y remédier, les entreprises sont de plus en plus conscientes de l’importance de rendre les outils de travail plus ergonomiques. Mais cela ne suffit pas... La Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a pu ainsi montrer que les TMS représentaient, en 2010, 85 % des maladies professionnelles.

Quelle incidence sur la sédentarité ? Les TMS représentent 9,7 millions de journées de travail perdues en 2010 et des douleurs qui poussent à faire le moins d’efforts possible. Toutes les personnes qui souffrent du dos le disent : elles n’ont surtout pas envie de bouger ! Or, une fois de plus, la sédentarité a un effet pernicieux : renoncer à une activité physique va contribuer à accentuer les douleurs musculaires.

Extrait de "Danger sédentarité - Vivre plus en bougeant plus", François Carré, (Editions Cherche Midi), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lennart
- 27/11/2013 - 06:09
peut être mais quand même moins dangereux que
devant son iPhone à twitter ou facebooker en conduisant.
cm partners
- 25/11/2013 - 13:50
Et il sait du grec, Madame, autant qu'homme de France
Qu'avons nous ici ? Un mire, qui sous prétexte qu'il possède des diplomes et qu'il parle sans doute latin et grec nous présente comme une réalité le vieux délire mystique de la "Bonne santé", comme si cela existait en dehors de l'esprit tourmenté des membres de sa secte.

Enfin, pour ce à quoi sert le médecin... tant qu'il ne fait que parler.
loeïs
- 25/11/2013 - 12:53
derrière
Moi, çà ne me concerne pas car je suis assis DERRIERE mon ordinateur!