En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Covid-19

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 42 min 47 sec
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 8 heures 17 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 1 jour 27 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 19 heures 42 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 1 heure 14 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 2 heures 3 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 2 heures 25 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 7 heures 54 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 13 heures 34 min
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 16 heures 34 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 19 heures 1 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 21 heures 55 sec
© Reuters
la TVA peut inciter à travailler au noir.
© Reuters
la TVA peut inciter à travailler au noir.
Hoaxbuster

Hausse de la TVA : les conditions auxquelles elle peut être un impôt juste et efficace

Publié le 18 novembre 2013
"Non", le gouvernement ne reviendra pas sur la hausse prévue de la TVA le 1er janvier, a assuré jeudi Pierre Moscovici au micro de RTL. Le ministre de l'Economie et des Finances a voulu afficher sa fermeté alors qu'une nouvelle fronde fiscale menace.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Non", le gouvernement ne reviendra pas sur la hausse prévue de la TVA le 1er janvier, a assuré jeudi Pierre Moscovici au micro de RTL. Le ministre de l'Economie et des Finances a voulu afficher sa fermeté alors qu'une nouvelle fronde fiscale menace.

Atlantico : Poneys et chevaux qui manifestent pour la survie des centres équestres, artisans et commerçants qui se disent "sacrifiés" et ont lancé une campagne de mobilisation pour défendre les entreprises de proximité... Même les syndicats d'ambulanciers et de l'aviation marchande protestent contre la hausse de la TVA, prévue le 1er janvier, qui affectera un grand nombre de secteurs. Quels sont les mythes qui entourent cet impôt ? Est-ce vraiment un impôt qui pénalise davantage les plus modestes ?

Philippe Crevel : La taxe sur la valeur ajoutée est une invention fiscale française. Son père fondateur, Maurice Lauré, avait un objectif, créer un grand impôt sur la consommation remplaçant la cascade de taxes sur les chiffre d'affaires qui pénalisait le circuit de production et de distribution. La TVA, dont le recouvrement est assuré par les entreprises, frappe dans les faits les ménages. En effet, les mécanismes de déduction neutralisent son impact pour les achats intermédiaires réalisées par les entreprises. La TVA, instaurée en 1954 en France, est devenu un produit mondial retenu par la quasi-totalité des pays.

La TVA est un impôt efficace qui rapporte plus de 140 milliards d'euros, ce qui en fait de loin le premier impôt d'Etat. L'impôt sur le revenu pèse 75 milliards d'euros et l'impôt sur les sociétés, une petite quarantaine de milliards d'euros. La TVA est un impôt au coût de gestion faible puisqu'elle est recouvrée par les entreprises. La TVA est critiquée par son caractère supposée antisocial. Par définition, la TVA ne prend pas en compte le niveau de revenu du contribuable. Les ménages à revenus modestes sont plus affectés du fait qu'ils consacrent la quasi-totalité de leurs revenus à la consommation quand les ménages aisés épargnent une part importante de leurs revenus. C'est pourquoi les pouvoirs publics ont institué un taux réduit sur les biens de consommations de première nécessité comme les biens alimentaires.

L'autre inconvénient d'une hausse de la TVA, c'est l'incitation au travail au noir. Comme pour tout impôt, au-dessus d'un certain taux, il y a un risque de destruction de l'assiette. Pour la TVA, au-delà de 22 %, l'incitation à des formes parallèles d'activité serait forte.

Quel est son impact réel sur le pouvoir d'achat ?

Une majoration de la TVA réduit par définition le pouvoir d'achat des consommateurs. La consommation représente près de 60 % du PIB. Si le taux normal augmente, cela augmente les prix de vente et si les salaires ne suivent pas, cela entraîne une baisse du pouvoir d'achat, sauf si les ménages puisent dans leur épargne. Certes, les entreprises peuvent ne pas répercuter intégralement la hausse de la TVA mais dans ce cas, elles réduisent leurs marges, ce qui peut conduire à terme par une baisse de l'investissement. En période de crise avec un excès d'offre, le risque inflationniste est limité. Néanmoins, il faut s'attendre au mois de janvier 2014 une légère augmentation des prix. Il faut signaler qu'en termes d'inflation, nous sommes à un point bas autour de 0,6 %. Le Gouvernement espère que les entreprises n'augmenteront pas leurs tarifs du fait de la mise en oeuvre du crédit d'impôt pour la compétitivité. Il attend également une baisse du taux d'épargne qui viendrait soutenir la consommation et donc la croissance.

Peut-elle également avoir des effets bénéfiques ? La TVA sociale a-t-elle permis à l'Allemagne de conserver sa compétitivité ?

En Allemagne, l'augmentation de la TVA réalisée par Gerhard Schröder n'avait pas comme seul objectif la réduction des charges sociales. En effet, le Gouvernement allemand avait décidé de consacrer un point de TVA à la réduction de l'impôt sur les sociétés, un point à la réduction du déficit public et un point pour la réduction des charges sociales. Par ailleurs, des mesures structurelles ont été prises pour libéraliser le marché du travail allemand. C'est la série de réformes qui ont permis la maîtrise des coûts salariaux. En 2003, ils étaient de 10 à 15 % au-dessus des coûts français; en 2013, le rapport est inverse. Mais, dans les faits, les coûts salariaux restent plus élevés dans l'industrie, ils sont, en revanche, plus faibles, dans les services avec le développement des mini-jobs.

En France, les coûts salariaux ont continué à augmenter depuis dix ans, malgré la crise, malgré le chômage et malgré la chute des gains de productivité. La compétitivité des entreprises françaises s'est dégradée certes un peu à cause des coûts salariaux mais surtout en raison du positionnement des produits dans le milieu de gamme et du fait d'un sous-investissement chronique. Les tenants de la hausse de la TVA considèrent qu'elle permettrait de faire contribuer les produits chinois au financement des dépenses publiques. Il ne faut pas oublier que ce ne sont pas les Chinois qui achètent leurs produits et qui paient la TVA. Par ailleurs, un produit chinois moins cher qu'un produit français avec ou sans une TVA à 20 ou 21 % reste moins cher et donc plus compétitif. Les entreprises chinoises disposent même des marges pour baisser les tarifs. La TVA ne peut pas tout et certainement pas à elle seule améliorer la compétitivité des produits français. C'est en baissant les dépenses publiques et en repositionnant l'outil de production que nous retrouverons de l'air.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Imragen
- 19/11/2013 - 08:21
@jerem
Le CICE est
- trop compliqué à mettre en oeuvre (faites un essai pour voir...)
- ciblé sur les grosses entreprises de main d'oeuvre Poste, services
- intéressant pour les PME/PMI qui ont un réel besoin de réduction des coûts de main d'oeuvre
Même les crânes d'oeufs gouvernementaux commencent à s'en apercevoir et cherchent à en modifier le fonctionnement pour que les petits patrons puissent en profiter.
Notre belle Administration a du mal à faire simple et efficace....
.
D'autre part merci de me préciser ce que vous appelez la diarrhée : est ce la façon avec laquelle le fisc vient ponctionner nos comptes ?
DES VESSIES POUR DES LANTERNES
- 18/11/2013 - 22:39
la tva est un impôt socialement injuste
Prétendre le contraire est prendre le lecteur pour un gogo.
La défunte et orfèvre es-tva Ecole nationale des Impôts n'a jamais prétendu le contraire.
Elle est simplement extraordinaire puis qu'elle ne pèse pas sur l'entreprise : pan ! dans la gueule du consommateur
En revanche si elle est trop élevée ;elle pèsera sur l"économie et donc sur l'emploi
gliocyte
- 18/11/2013 - 13:27
A quand?
A quand le dépôt de bilan et la liquidation?