En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

06.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 51 min 52 sec
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 2 heures 21 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 2 heures 36 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 3 heures 20 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 3 heures 53 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 4 heures 46 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 5 heures 57 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 2 heures 10 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 2 heures 55 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 3 heures 35 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 3 heures 56 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 4 heures 42 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 5 heures 23 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 5 heures 46 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 6 heures 3 min
© Flickr
© Flickr
Seconde jeunesse

Fitness addicts : pourquoi les quadragénaires qui se jettent dans le sport à corps perdu font autant de mal que de bien à leur santé

Publié le 16 novembre 2013
Finis les rêves de retraite tranquille et les voitures de sports achetées sur le tard, les quadragénaires se consacrent désormais avec acharnement à la pratique sportive et à l'entretien de leur corps. Au croisement entre l'évolution des mœurs, le contexte de crise et la révolution technologique et sanitaire, cette tendance est bien plus profonde qu'il n'y parait.
Jean-Cyrille Lecoq
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Cyrille Lecoq est psychologue du sport, coach et préparateur mental. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Finis les rêves de retraite tranquille et les voitures de sports achetées sur le tard, les quadragénaires se consacrent désormais avec acharnement à la pratique sportive et à l'entretien de leur corps. Au croisement entre l'évolution des mœurs, le contexte de crise et la révolution technologique et sanitaire, cette tendance est bien plus profonde qu'il n'y parait.

Atlantico : Que se soit par l’observation de la vie quotidienne des salles de sport ou par celle des études de consommation de biens sportifs, il semble que les quadragénaires soient de plus en plus sportifs. Qu’est-ce qui se cache derrière cette tendance ? Quelles en sont les origines sociales et historiques ?

Jean-Cyrille Lecoq : Cet engouement des quadras et des quinquas pour la pratique sportive a plusieurs origines, plus ou moins directement liées les unes aux autres. Tout d’abord, celle-ci s’explique par une plus grande sensibilité des gens aux discours d’intérêt sanitaire d’une pratique régulière du sport. Ces derniers, de plus en plus présents, aussi bien dans les médias que dans les communications officielles, prennent de plus en plus d’importance dans les esprits et ne se limitent pas aux enfants ou aux adolescents, loin de là.

Sur un plan plus psychologique, la crise économique et l’ambiance que celle-ci fait peser sur les pays occidentaux a tendance, je crois, à faire disparaitre l’état d’esprit de ces dernières décennies qui consistait à écraser les autres pour réussir. Les gens se recentrent sur l’essentiel, c’est-à-dire eux et leur bien-être. Du coup, le niveau et la fréquence des pratiques sportives s’en ressentent. Le tout prenant d’autant plus d’ampleur qu’il y a une tendance lourde de société qui pousse les hommes à prendre de plus en plus soin d’eux, de leur apparence et donc de leur corps.

Enfin, trop souvent ignoré, existe également un facteur technologique important. Le développement des technologies permettant de contrôler son état de santé, ainsi que de calibrer sa pratique sportive, permet ainsi à tout un chacun de prendre soin de lui sans avoir besoin de consulter un médecin ou un professionnel de la santé. De plus, en encourageant le développement des salles de sport, ces tendances incitent davantage à la pratique, le phénomène s’auto-entretenant ainsi.

De la santé à l’apparence, qu’est-ce que cette tendance révèle de notre rapport au vieillissement ?

Il y a là la conjonction, une fois encore, de plusieurs phénomènes. D’abord, l’ouverture progressive des hommes à la question de leur apparence physique a entrainé un fort développement de leurs pratiques du sport. Toutefois, cela prend place dans un contexte plus large d’allongement de la durée de vie générale dans les pays développés grâce aux progrès médicaux, aux conditions sociales etc...Dans une telle société, l’accès facilité à la longévité encourage encore à prolonger celle-ci tant sur le plan sanitaire qu’esthétique. En gros : tant qu’à vivre longtemps, autant le faire le mieux possible, dans les meilleures conditions et surtout si possible en continuant à être beaux.

Existe-t-il une différence entre les approches masculines et féminines au sujet de l'apparence, ou les hommes sont-ils simplement en train de se mettre à faire ce que les femmes font depuis longtemps c’est-à-dire " rester belles (beaux) pour plaire " ?

La différence de perception de la pratique sportive et de l’apparence est clairement très différente entre les hommes et les femmes. Ces dernières ont grandi avec la dictature du physique et ce depuis leur plus jeune âge. Pour les hommes, les choses sont encore assez différentes malgré le développement de la tendance. Il s’agit encore d’un choix, d’une hésitation voire d’une tentation à succomber au narcissisme encouragé par le marketing, de plus en plus présent, à destination des hommes pour leur vendre ce nouvel idéal masculin. On constate notamment la force de cette tendance dans le marketing par la récupération de certains sports considérés comme virils tels le rugby dans les publicités de produits d’entretien du corps masculin (gel douche, produits de rasage etc...). Ce qui faisait encore il y a quelques années office d’attributs masculins pour la séduction, à savoir la réussite matérielle, c’est-à-dire une belle voiture, une belle maison, une réussite professionnelle importante – quoi que l’on pense de cela - est progressivement remplacé par l’apparence et la bonne forme physique.

Des études avancent que la pratique du marathon au-delà d’un certain âge multiplie le risque d’accidents cardio-vasculaires. Existe-t-il une manière particulière de faire du sport quand on atteint la quarantaine ?

Il n’existe pas à proprement parler de pratiques particulières ou de sport à éviter en tant que tels. Tout est dans la connaissance de son corps et de ses capacités. La recherche du dépassement absolu n’est pas forcément une façon pertinente de voir le sport lorsqu’on n'est plus tout jeune. Là encore les technologies modernes peuvent apporter une aide précieuse à la gestion de son propre effort en fonction de son profil. Maitriser son corps et en connaitre les limites, particulièrement lorsqu’on se lance tardivement dans le sport, est un exercice long qu’il ne faut pas négliger et qui vaut mieux que de se lancer à corps perdu dans des défis insensés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Deckard
- 17/11/2013 - 12:47
pareil que Johanus. Faisans
pareil que Johanus.

Faisans plus de sport qu'avant maintenant que j'ai passé la cinquantaine et que j'ai plus de temps, j'ai cherché dans cet article en quoi cela serait dangereux. A part les problèmes cardiaques, je n'ai rien trouvé de probant.
Johanus
- 16/11/2013 - 18:05
A la rédaction d'Atlantico : arrêtez de mettre des titres...
... qui n'ont rien à voir avec l'article !
Je ne vois pas où JC Lecocq écrit que le sport chez les quadras cause plus de mal que de bien !
C'est vraiment typique du (mauvais) journalisme que d'avoir déjà les réponses avant d'interviewer l'expert.
Et c'est vraiment peu professionnel d'affubler un article d'un titre sans consulter l'auteur.