En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 6 heures 29 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 7 heures 32 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 9 heures 13 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 12 heures 5 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 16 heures 5 sec
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 6 heures 54 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 7 heures 58 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 9 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 11 heures 33 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 12 heures 34 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 15 heures 37 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
"La France a de nouveau besoin de l’élaboration collective de règles de vie commune."
© Reuters
"La France a de nouveau besoin de l’élaboration collective de règles de vie commune."
Vivre ensemble

Ce réarmement moral dont la France a besoin pour vaincre la haine, la bêtise et la médiocrité

Publié le 12 novembre 2013
Pour lutter efficacement contre le racisme et pour que le vivre ensemble soit possible, le pays a besoin d'un réarmement moral au sens de l'élaboration collective de règles de vie commune.
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour lutter efficacement contre le racisme et pour que le vivre ensemble soit possible, le pays a besoin d'un réarmement moral au sens de l'élaboration collective de règles de vie commune.

J’aimerais pouvoir penser que les récents propos racistes proférés à l’encontre de Christiane Taubira expriment un fort sentiment de haine à son égard. La haine a une logique, un argumentaire à faire valoir, même primaire. Elle croit par exemple à la supériorité d’une race sur une autre. Sur ce principe (aujourd’hui définitivement anéanti par la science), la haine nazie s’est abattue sur le peuple juif avec la brutalité que l’on sait. Mais ces enfants, ces jeunes filles qui, dans la rue, lâchement dissimulés dans une foule déchaînée, traitent la garde des Sceaux de "guenon", agissent, me semble-t-il, sous l’emprise d’un sentiment plus fort que la haine, et, hélas !, hors d’atteinte de la loi : la bêtise. Comme d’autres jeunes de leur âge, imbibés de culture internet, scotchés, à longueur de journées, sur les réseaux sociaux ("sociaux", je n’en suis pas sûr) où méchanceté et médiocrité avancent insolemment, en pleine lumière, et en toute impunité, ces adolescentes ont probablement, "simplement" trouvé leur propos "marrant" (terme qui revient fréquemment notamment dans la bouche des jeunes internautes harceleurs). Qu’importe leur raison, penserez-vous, de tels propos relèvent de la sanction pénale ! Certes, mais faut-il ici rappeler qu’une sanction n’a de sens, et d’efficacité, que si elle offre au sanctionné la possibilité de comprendre la portée et la gravité de ses actes ? Or, si l’on peut lutter contre la haine grâce à de puissants antidotes, comme une meilleure connaissance de l’autre, une plus grande tolérance, un meilleur accueil de la différence, comment imaginer contrarier la bêtise ? Celle-ci paraît au premier abord intouchable. Que dire en effet à ces jeunes personnes qui, sous le feu des projecteurs, et sans doute l’espoir de quelque buzz, n’ont probablement cherché qu’ "à faire les malines", comme il se disait en d’autres temps, ou "à se rendre intéressantes", c’est-à-dire à être "reconnues" dans leur individualité, comme il se dit aujourd’hui ? Peut-être faut-il leur dire que le vivre ensemble suppose, impose même, le respect inconditionnel d’autrui, qu’il n’y a de société que dans la convivialité, d’humanité que par la raison réfléchie, d’individualité acceptable que dans l’adhésion à de robustes postures généreuses et fraternelles. Oui, c’est bien d’un "réarmement moral" dont la France a besoin (au sens, non pas du retour à un ordre autoritairement imposé d’en-haut, mais de l’élaboration collective de règles de vie commune). Qui ne voit en effet que nous nageons aujourd’hui moins dans un "océan de haines" que nous ne barbotons dans un marécage de bêtises, de médiocrités et d’indignités multiformes et pluridirectionnelles ?

Le combat nécessaire contre le racisme, et toutes les discriminations, doit pour cette raison impérativement se doubler d’une lutte tout aussi acharnée contre la dérive morale (au sens défini ci-dessus) qui affecte une fraction croissante de nos concitoyens, jeunes ou moins jeunes au demeurant. C’est bien d’une nouvelle "civilisation des mœurs" que notre pays a besoin. Alors, dépassant l’"ère du vide" (de pensées), nous faut-il imaginer une nouvelle ère du progrès humain, sans argent ni "dictature de la médiocrité". L’homme ne mérite-t-il pas d’abord l’intelligence ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Albatros08
- 13/11/2013 - 21:23
Article excellent mais un peu alarmiste
Cet article pose de bonnes questions mais accorde trop d'importance à un petit milieu raciste qui ne présente pas un danger.

S'il faut réarmer la France moralement sur ces questions, il ne faut pas oublier de combattre l'aliénation économiste qui peut aussi utiliser ce genre de sujet sociétal comme diversion.

Le premier danger, en France, n'est pas tant le reliquat raciste en voie d'extinction mais le poison néolibéral, la marchandisation de tous les aspects de la vie, qui eux sont en inflation. La connerie ambiante est néoconservatrice, c'est-à-dire libérale-répressive.
Casper
- 13/11/2013 - 01:17
Respect et blablabla ...et si le bon exemple venait d'en haut?
car la haine à l'encontre de Sarko, le bling bling, la moralisation rétrograde et le jugement à l'emporte pièce, le tribunal médiatique et l'inquisition frénétique ça vient bien d'eux non? Donc "Eux" ont le monopole de l'insulte, du traquenard et de la morale? Même si les attaques personnelles deviennent limites, elles ne sont qu'à l'image de la destruction de la confiance dans le pouvoir 'normal' donc anormalement inexistant. Je crains que la tentative de reprise de pouvoir se fasse par "l'exemple" bête, méchant et aveugle pour bien montrer à tous "conéméchan"aussi! Mr Valls, n'entrez pas dans ce jeu de grâce.
Casper
- 13/11/2013 - 01:10
@IImrin
+1000