En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 12 heures 32 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 13 heures 46 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 14 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 20 heures 45 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 21 heures 19 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 13 heures 8 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 14 heures 26 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 15 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 19 heures 44 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 21 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Gouzou gouzou

Ce que le rire des bébés nous apprend sur leur cerveau

Publié le 26 octobre 2013
Avec Michel Dib
Le scientifique britannique Caspar Addyman réactualise les effets des exercices neuro-psychologiques sur l'étude du cerveau des bébés. Le rire, par exemple, est une forme de communication enfantine qui permet de comprendre les différents stades d'évolution du cerveau des bébés.
 Michel Dib est neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière depuis plus de vingt ans. Membre de la Société Française de Neurologie, il est auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et destinés au grand public, notamment Apprivoiser la migraine aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Dib
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Michel Dib est neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière depuis plus de vingt ans. Membre de la Société Française de Neurologie, il est auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et destinés au grand public, notamment Apprivoiser la migraine aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le scientifique britannique Caspar Addyman réactualise les effets des exercices neuro-psychologiques sur l'étude du cerveau des bébés. Le rire, par exemple, est une forme de communication enfantine qui permet de comprendre les différents stades d'évolution du cerveau des bébés.
Avec Michel Dib

Atlantico : Une récente étude proposée par le britannique Caspar Addyman (du Birbeck College) révèle que les interactions des enfants (pleurs, rire) sont des formes de communication qui se développent peu à peu chez le jeune enfant, signe du développement du cerveau de celui-ci. Mais que savons-nous aujourd’hui des cerveaux des bébés ?

Michel Dib : Il n’y a pas eu ces dernières années des avancées majeures dans le domaine de la recherche sur le cerveau des bébés. Nous savons et nous étudions chez eux les phénomènes d’élasticité cérébrale et les secrets biochimiques de cette élasticité. Ces phénomènes biochimiques sont visibles dès les premières années et nous intéressent  puisqu’ils peuvent avoir des répercussions dans d’autres domaines de thérapie chez l’adulte, notamment en ce qui concerne les troubles de la mémoire.

Comment évoluent leurs cerveaux et comment expliquer l’apprentissage des modes de communication des jeunes enfants au niveau neurologique ?

L’évolution du cerveau de l’enfant  s’étudie notamment grâce à son apprentissage du langage de la marche. De fait, il existe dans son cerveau des cellules souches, embryonnaires, qui vont peu à peu se différencier les unes des autres dans les centres du mouvement et du langage. Prenons l’exemple de la marche, à la naissance, le bébé ne peut pas marcher mais peu à peu, et grâce à l’action du cerveau qui imprime l’apprentissage de la marche, ses cellules motrices vont évoluer jusqu’à ce qu’il sache se mouvoir. Cet apprentissage se fait au rythme de chacun, en fonction de facteurs génétiques ou environnementaux. Par ailleurs, c’est un peu différent en fonction du sexe de l’enfant. On observe que les filles parlent plus vite alors que les jeunes garçons marchent plus vite. Cela s’explique simplement, le développement des cellules neuronales est lié aux stimuli. Si l’on accentue plus les stimuli du langage ou de la marche, l’enfant se développera plus vite dans ces domaines. Des expériences ont été entreprises sur des bébés souris par exemple, en comparant l’évolution du bébé souris élevé dans une cage simple, et celui d’un autre élevé dans une cage dont l’environnement est plus complexe, nous voyons que ce dernier possède un cerveau plus développé et une mémoire plus importante.

D’après le docteur Addyman, le rire est un élément essentiel pour comprendre le fonctionnement du cerveau des bébés. Il permet de montrer à quel point l’enfant comprend le monde extérieur et donc de préciser les stades d’évolution du cerveau. Au-delà du rire, comment est étudié le cerveau des plus jeunes ?

On l’étudie essentiellement à travers des méthodes d’imagerie et par des travaux faits sur des bébés mort-nés, des embryons de dernier mois. Mais la recherche en ce cas est un peu complexe compte tenu des parents. Globalement, nous utilisons des méthodes non-invasives comme l’imagerie IRM et les travaux neuro-psychologiques. Dans ce dernier cas, nous étudions les différentes émotions liées au stimulus sensoriel ou moteur qui peuvent actionner des zones chez les enfants. Ces tests servent à définir les zones d’activation et les circuits de transmission qu’elles induisent. A titre d’exemple, une émotion comme le rire ou les pleurs induisent une activation dans le centre, et on voit où cette activation se propage et dans quels circuits. S’il y a une différence avec l’adulte, on comprendra mieux le fonctionnement de l’enfant. Son cerveau va ensuite se différencier, se développer pour devenir un cerveau d’adulte. La fonction de mémoire nous intéresse beaucoup, les faits passés dès les premiers jours de naissance sont emmagasinés dans l’inconscient, cette force de fixation de la mémoire est très importante chez les bébés. Elle peut d’ailleurs conditionner l’avenir et la personnalité de l’enfant. Nous savons par exemple que le fait qu’un bébé vive dans un environnement complexe, avec beaucoup de gens, plusieurs endroits différents, influencera leur vie.

Comment accompagner au mieux le développement du cerveau l’enfant ?

L'accompagnement doit correspondre aux besoins de chaque enfant, il est donc à voir en fonction de chaque bébé. Il faut les entourer d’affection bien sûr et stimuler les phénomènes d’apprentissage progressif. En suivant leur développement et en fonction de leur demande, il est important de stimuler les cellules motrices de la mémoire et du langage : leur faire écouter des choses, dialoguer avec eux avant qu’ils ne parlent, faire des exercices moteurs compatibles à leur niveau de motricité et en ce qui concerne la mémoire, effectuer des jeux éducatifs et des discussions simples.

Quand le cerveau des bébés est-il entièrement formé et apte à la socialisation?

Le cerveau continue de se développer jusqu’à l’adolescence, il est en évolution permanente, même chez les adultes. Si un adulte, par exemple, est exposé à une maladie, sa capacité à récupérer sera conditionnée à celle du cerveau à s’adapter à ces pathologies. Le cerveau est donc toujours en mouvement. Néanmoins, le développement en volume sera plus important jusqu’au début de l’adolescence, puis plus lent. En ce qui concerne la fonction sociale, elle n’est pas dépendante du cerveau mais de l’environnement et de l’éducation, fonction des stimuli.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
bébé, rire, cerveau
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
EOLE
- 26/10/2013 - 18:43
J'adore les "vérités dogmatiques"...
...du genre (et, bien évidemment, du gender): "la fonction sociale, elle n’est pas dépendante du cerveau mais de l’environnement et de l’éducation" ou bien "les faits passés dès les premiers jours de naissance sont emmagasinés dans l’inconscient" que l'auteur n'a pas pu découper au scalpel en raison du caractère "invasif" de la méthode... encore faudrait-il qu'il localise cet "inconscient" dans le cerveau du bébé, un peu trop locomoteur chez le garçon et trop langagier chez la fille, sans doute...