En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 2 heures 41 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 4 heures 27 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 8 heures 15 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 9 heures 29 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 11 heures 34 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 12 heures 41 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 15 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 2 heures 30 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 3 heures 55 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 5 heures 24 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 8 heures 50 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 10 heures 52 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 15 heures 55 min
© Reuters
Les revenus des 1% les plus riches ne proviennent qu'à 39% du travail.
© Reuters
Les revenus des 1% les plus riches ne proviennent qu'à 39% du travail.
Money, money, money !

Comment les 1% les plus riches gagnent vraiment leur argent

Publié le 10 septembre 2013
Alors que l'ensemble de la population tire 64% de ses revenus du travail, les ressources des 1% les plus riches n'en proviennent qu'à 39%, souligne une étude du Tax Policy Center. Une publication qui rappelle qu'à l'origine de toute fortune, on trouve l'investissement.
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'ensemble de la population tire 64% de ses revenus du travail, les ressources des 1% les plus riches n'en proviennent qu'à 39%, souligne une étude du Tax Policy Center. Une publication qui rappelle qu'à l'origine de toute fortune, on trouve l'investissement.

Atlantico : Une étude de Tax Policy Center a récemment révélé qu'aux Etats-Unis, les ressources de la population dans son ensemble provenaient à 64% des revenus du travail, alors que les revenus des 1% les plus riches n'en proviennent qu'à 39% (lire ici). Pour les 1% les plus riches, viennent ensuite les investissements (29%) et les revenus d’entreprise (24%). La situation est-elle comparable en France ?

Nathalie Cariou : L’étude de Tax Policy Center semble mettre à bas tous les clichés que l’on véhicule généralement sur les riches, à fortiori les 1% les plus riches ! A savoir que ce serait d’heureux (ou malheureux) oisifs sirotant sans discontinuer des cocktails au soleil à bord de leurs yachts de luxe. De quoi devenir vite gras et déprimés à force d’inactivité et d’absence d’objectifs !

Le Tax Policy Center nous rappelle que la réalité est tout autre : les riches ne sont pas, dans leur grande majorité, des inactifs. Ils travaillent et s’occupent de leurs investissements. Ce qui n’est pas non plus une sinécure !

Désolée pour les joueurs de loto occasionnels ou réguliers qui s’imaginent qu’une fois le gros lot gagné, il n’y a plus rien à faire.
Devenir riche demande du travail ... le rester également.

En France comme ailleurs, la richesse signifie à coup sûr plus de confort, plus de facilité, plus d’opportunités dont on peut tirer partie ... mais elle signifie aussi décider, agir, être responsable, rester maître de sa vie. Autant de mots difficilement compatibles avec la notion d’inactivité ou de retraite, même dorée !

D’ailleurs, est-ce la richesse qui rend responsable ? Ou la capacité à être intégralement responsable de sa vie qui crée la richesse ?


Concrètement, comment les 1% de Français les plus riches le deviennent-ils ?

Certains vous diront qu’il faut travailler pour gagner de l’argent. De là à en déduire qu’il faut travailler un peu pour gagner un peu d’argent et qu’en travaillant beaucoup vous gagnerez beaucoup d’argent, il n’y a qu’un pas, que l’on peut allègrement  franchir.

A tort.

Car à quelques grands patrons près, la base de tout enrichissement c’est l’investissement. L’argent que l’on gagne "à la sueur de son front" est un bon début, pour amorcer la pompe (il faut bien un peu d’argent pour investir !) mais c’est un moyen qui atteint vite ses limites.

D’abord parce que la capacité de travail de chaque individu est limitée ; d’autre part parce que l’effet de levier associé au travail est lui aussi limité. Or utiliser un effet de levier, quel qu’il soit, est ce qui a fait les 1% de Français les plus riches.

Qui dit effet de levier dit investissement. Investissement en temps (en créant sa propre activité par exemple) ; en argent (ce sont les placements financiers) ; voire en utilisant l’argent des autres (du banquier dans le cas d’un projet immobilier).
 
D’ailleurs, les plus grosses fortunes françaises ne sont pas entre les mains de salariés, même grassement payés, mais aux mains de "propriétaires – entrepreneurs" : Bernard Arnault, François Pinault, Serge Dassault, Xavier Niel pour n’en citer que quelques- uns.

Et notre exception française : Liliane Bettencourt, ne fait exception à la règle que si l’on oublie qu’elle est l’héritière du créateur de l’Oréal. Ce qu’elle n’a pas fait elle-même, son père l’a fait pour elle.

Les 1% des plus riches sont des personnes qui travaillent sans relâche et prennent leur retraite très tard. Même à la retraite, ces personnes continuent de travailler. Être acharné du travail est-il une source de revenu pour les 1% les plus riches ?

Devient-on riche en travaillant beaucoup ? Certainement pas s’il s’agit d’un travail salarié.

Mais dès qu’il s’agit de créer une entreprise, il est certain – tous les entrepreneurs vous le diront – qu’une certaine quantité de travail est nécessaire pour réussir. Le mirage du "devenir riche sans rien faire" est réservé aux gagnants du loto.

Or, une grande partie des riches sont entrepreneurs, propriétaires ou dirigeants d’entreprise. Ils ont probablement travaillé beaucoup, à une certaine période de leur vie. Arrivés à l’âge normal de la retraite, travailler 5 jours au lieu de 7 équivaut pour eux à des quasi vacances.

Encore plus si cette activité moins dense s’accompagne de la possibilité de travailler "ailleurs" (au soleil, au bord de la mer, au ski, dans un tout autre cadre que celui d’un bureau).

Travailler plus, ou plus longtemps, n’est le rêve de personne quand il s’agit d’assurer sa subsistance en échange de nombreuses heures (et années) d’un travail dans lequel on est plus ou moins investi.

Mais les plus riches ont cette chance de "travailler" à faire ce qui leur plaît – certains diront ce qui les amusent.
Normal donc qu’ils aient envie de s’amuser le plus longtemps possible. Normal qu’ils aient envie de se sentir actifs, dans une occupation qui leur apportent le sentiment – que nous recherchons tous – de se réaliser.

Et ce d’autant plus facilement qu’ils n’ont plus l’obligation financière de travailler.  Après tout, n’est-ce pas la (seule ?) définition universelle de la richesse : avoir le choix de faire ce que l’on fait et de mener la vie que l’on a envie d’avoir, sans contrainte financière ?

C’est pourquoi je parle davantage personnellement de liberté financière que de richesse – et que nous continuerons, pendant quelque temps encore, à essayer vainement de mettre un chiffre sur la richesse : car on n’est pas riche à partir d’un certain montant ... on est riche quand on a la liberté de ses choix. Y compris celui de continuer à travailler quand c’est ce qui nous passionne.

Une autre étude de Bank of America a récemment révélé que seuls 16% des millionnaires prévoient d’investir massivement leurs réserves en cash à court terme. Les riches épargneraient beaucoup à un rythme record et investiraient peu. Doit-on considérer qu’un fort taux d’épargne favorise le niveau de richesse ? Comment ?

Que faire de son argent quand on en a ? L’épargner ? L’investir ? Où ? En bourse, dans l’immobilier, dans des entreprises risquées ? Ces questions, que tout un chacun se pose dès qu’il a quelques économies devant lui, les 1% les plus riches se les posent également.

En ayant tiré semble-t-il quelques leçons de la crise de 2008 :

  • Nos économies (occidentales ou mondiales) sont manifestement moins stables qu’elles pouvaient l’être il y a encore quelques années : croissance molle, cycles économiques plus courts, retournement de marché rapide, fragilité accrue par la mondialisation

 

  • Le monde change toujours plus vite et notre visibilité sur ce que sera l’avenir à court terme s’est terriblement réduite (et a totalement disparu sur le moyen terme)

 

  • Avoir une stratégie d’investissement unique, sans diversification, peut coûter très cher lorsque le marché se retourne, que l’économie toute entière - ou un secteur économique - rentre en crise (crise des subprimes, crise financière ...)

 

Et les riches redécouvrent alors une règle qu’ils avaient oubliée (ou pas encore apprise), portés qu’ils étaient par des années de relative stabilité économique et d’enrichissement facile : toute stratégie d’accroissement de richesses (nécessairement basée sur des investissements à risque) doit s’accompagner d’une volonté quasi identique de conservation et de consolidation des richesses acquises. Au risque de tout perdre au prochain ouragan. Ou de devoir vendre, faute de liquidités, au moment le moins favorable.

D’où des taux d’épargne des riches trois fois plus élevés qu’en 2009, à côté d’investissements massifs, sur le marché boursier particulièrement, pour profiter de la belle reprise de la bourse américaine.

Mais il y a une deuxième leçon derrière ces chiffres. Elle vaut pour chacun, même ceux qui n’appartiennent pas au cercle fermé des 1% les plus riches :

C’est bien notre épargne qui fera notre richesse. A condition qu’elle soit, pour partie au moins, investie pour travailler à notre place.  L’argent thésaurisé – les "réserves en cash" dont il est fait mention plus haut – n’a jamais permis à personne de s’enrichir. Pas grave pour les riches qui, sûrement, n’ont pas tant que ça besoin d’avoir plus. Probablement plus grave pour ceux et celles qui sont décidés à modifier leur situation financière, à s’enrichir, pour se donner les moyens d’une autre vie.

Propos recueillis par Karen Holcman.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Quizz79
- 09/09/2013 - 22:35
"devenir riche [...] certainement pas s il s agit d un travail
salarie"

Manque de connaissance total de votre secteur si vous vous considerez "experte" du secteur financier (ce que semble indiquer votre titre)
Avez vous la moindre idee de ce que le top 3% des salaries du secteur financier peuvent gagner en moyenne ?

Je vous assure, plus que ce qu a quoi votre definition de "riche" fait reference ...
rmgl
- 09/09/2013 - 20:56
pour "gagner"
beaucoup d'argent il suffit de faire comme Cahuzac et les ministres qui étaient au parfum comme ils disent, de faire travailler les autres sous menaces de licenciements s'ils ne s'exécutent pas illico presto, de faire la guerre afin de vendre des armes aux belligérants et de se faire verser la compensation de vie etc.
l'homme honnête n'a pas d'avenir.
Logique, la loi du plus fort est toujours… et comme disait Napoléon, la loi est toujours du coté du plus gros canon.
Ganesha
- 09/09/2013 - 10:21
Mafia
Il est bien connu qu'au delà d'un chiffre, relativement bas, il n'est pas possible d'accumuler honnêtement une grande fortune !
Plutôt que de lire les affirmations délirantes de cette dame (mme Bétencourt serait un bourreau de travail) visionnez plutôt un des nombreux films qui nous présentent la carrière des parrains de la Mafia ! Ou alors ceux qui relatent la vie des spéculateurs boursiers, avant qu'ils ne se jettent par la fenêtre du 39ème étage...