En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Une nouvelle forme de personnalité existe : les "optimistes réalistes".
Ah... C'est pour ça...

Ni optimistes béats, ni pessimistes dépressifs, c'est prouvé les "réalistes" sont les personnes les plus heureuses du monde

Publié le 28 août 2013
Selon une étude menée par une chercheuse taïwanaise, il s'agit des individus dont la personnalité mélange les sentiments d'optimisme et de pessimisme.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude menée par une chercheuse taïwanaise, il s'agit des individus dont la personnalité mélange les sentiments d'optimisme et de pessimisme.

"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles" (William Arthur Ward). Dans la vie, il y a ceux qui estiment que le verre est à moitié vide et ceux qui le voient à moitié plein. C'est ainsi que l'on distingue les personnes dites optimistes de celles appelées pessimistes. Bien sûr, en réalité, tout n'est jamais ou tout rose ou tout gris. Ainsi, une personne peut être optimiste dans un domaine et pessimiste dans un autre. Par exemple, je peux me sentir optimiste quant à mon futur professionnel et pessimiste sur l'avenir de ma relation amoureuse.

Cependant, une récente étude, menée par Sophia Chou, une chercheuse en psychologie organisationnelle de l'Université nationale de Taiwan, vient de mettre à jour une nouvelle forme de personnalité : les personnes dites "optimistes réalistes".  Il s'agit d'individu qui possède à la fois les caractéristiques de l'optimisme et du pessimisme. En clair, cette personne combine les perspectives positives d'un optimiste et le réalisme froid d'un pessimiste. Et, selon cette enquête dont les  conclusions ont été présentées ce mois-ci lors d'une réunion de l'American Psychological Association à Honolulu, les "optimistes réalistes" sont les personnes les plus heureuses et les plus en réussite du monde.

En effet dans son étude, relayée par Business Insider, Sophia Chou assure que les "optimistes réalistes" tirent le maximum des caractéristiques des deux états d'esprit. Ces personnes ont tendance à utiliser le réalisme pour être le plus performant possible dans leur travail, tout en n'étant pas malheureux de le faire. De plus cette étude montre qu'un bon équilibre entre optimisme et réalisme entraîne une augmentation du sentiment de bonheur et permet d'avoir en toute situation une attitude plus positive, même face à une situation difficile.

Pour arriver à de telles conclusions, la chercheuse a testé la personnalité de 200 étudiants qui s'estimaient être optimistes. Il en découle qu'il existe deux sortes de personnes dites optimistes : les réalistes et les idéalistes. "Les optimistes réalistes ont tendance à choisir la précision sur l'auto-amélioration, les optimistes irréalistes ont tendance à choisir l'auto-amélioration", affirme Sophia Chou. Mais elle constate aussi que les optimistes réalistes sont beaucoup plus maîtres d'eux-mêmes et ont un bien meilleur contrôle sur leurs relations interpersonnelles.
"Chaque fois qu'il est confronté à un problème ou à un défi qui semble insurmontable,  l'optimiste réaliste ne dira jamais : 'Je n'ai pas le choix, je ne peux rien faire'. Il sera créatif, il établira un plan A, un plan B voire un plan C pour trouver une solution", certifie Sophia Chou.

Ainsi, l'"optimiste réaliste" serait plus heureux et confiant sur son avenir, tout en arrivant à surmonter les challenges du présent. Cependant, et heureusement, il y a un petit grain de sable dans cette description de la personnalité idéale. Les "optimistes réalistes" sont plus sujettes à l'anxiété que les "optimistes irréalistes". Probablement, explique Sophia Chou, car ils envisagent l'échec comme une possibilité alors que leurs homologues conçoivent des issues positives pour soulager leur anxiété. Alors quelle approche avoir ? Comme le disait Winston Churchill, "un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ". A méditer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires