En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 heure 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 3 heures 8 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 5 heures 22 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 7 heures 42 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 8 heures 1 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 20 heures 40 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 22 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 7 heures 25 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 7 heures 52 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 8 heures 38 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 22 heures 12 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 23 heures 6 sec
© Flickr commons
Apple a annoncé qu'elle allait relocaliser une partie de sa production sur le sol américain.
© Flickr commons
Apple a annoncé qu'elle allait relocaliser une partie de sa production sur le sol américain.
It's the economy, stupid !

Peut-on espérer que le rebond industriel américain se produise en France ?

Publié le 23 août 2013
Grâce à l'industrie du gaz de schiste et de la chute du coût de la main d’œuvre, les Etats-Unis pourraient recréer entre 2,5 et 5 millions d’emplois industriels en 10 ans selon une étude du Boston Consulting Group. Une belle perspective qui n'arrivera pas en France.
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grâce à l'industrie du gaz de schiste et de la chute du coût de la main d’œuvre, les Etats-Unis pourraient recréer entre 2,5 et 5 millions d’emplois industriels en 10 ans selon une étude du Boston Consulting Group. Une belle perspective qui n'arrivera pas en France.

Atlantico : Selon une étude du Boston Consulting Group, les Etats-Unis pourraient reconquérir en 10 ans, sur le sol américain, jusqu'à 5% des exportations de cinq pays : la France, la Grande-Bretagne, le Japon, l'Italie et l'Allemagne. Entre 2,5 et 5 millions d’emplois pourraient ainsi être créés d’ici à 2020. Comment expliquer ce rebond de l'industrie américaine ?

Alexandra Estiot: Derrière l’amélioration de la compétitivité américaine, on trouve trois phénomènes : la réduction des coûts unitaires de production, l’augmentation des coûts de transport et la baisse des prix de l’énergie aux Etats-Unis. Comme c’est quasiment toujours le cas, la dernière récession s’est accompagnée de gains de productivité très importants. Dans certaines industries manufacturières, l’évolution a été très frappante. Ainsi, le secteur des biens durables a vu sa productivité horaire progresser de près de 25% entre le début de 2009 et la mi-2013. Cet essor, conjugué à une modération salariale, a permis de réduire les coûts unitaires de la main d’œuvre, de plus de 11% dans ce même secteur et sur la même période, alors que la dépréciation du dollar (d’environ 10% en termes effectifs réels, toujours entre début 2009 et mi-2013) a également joué sur la compétitivité externe des produits américains.

Les gains de compétitivité sont absolus mais également relatifs. Ainsi la progression très rapide des salaires en Chine, dans un contexte de modération salariale aux Etats-Unis, réduit très rapidement l’avantage comparatif de la Chine, alors même que des prix du pétrole élevés relèvent les coûts de transport. En résumé, produire sur le territoire américain est comparativement moins coûteux aujourd’hui qu’il y a quelques années.

Des entreprises comme Apple ont déjà annoncé qu'elles allaient relocaliser une partie de leur production sur le sol américain ? Le "made in USA" s'apprête t-il à redevenir compétitif ? Avec quelles conséquences et pour combien de temps ?

Le phénomène de relocalisation de la production sur le territoire américain est sans doute durable, profitant aussi du faible coût de l’énergie, notamment du fait des nouvelles techniques d’extraction du gaz et du pétrole. Mais les industries qui sont parties hier ne sont pas nécessairement celles qui arrivent aujourd’hui, et pour celles qui reviennent effectivement, elles ne le font pas nécessairement aux mêmes endroits. Il est ainsi quasiment impossible d’envisager un retour de l’industrie textile, dont la production est intense en main d’œuvre non-qualifiée.

Si la Chine devient trop chère, les usines la quitteront, mais pour s’implanter dans d’autres pays d’Asie voire d’Afrique. Les industries qui reviennent aux Etats-Unis sont avant tout celles dont la production est intense en main-d’œuvre qualifiée. Un mot du cas particulier de l’automobile, qui après avoir déserté la région de Détroit revient aux Etats-Unis, mais bien plus au Sud, dans la région de Memphis, où les syndicats sont moins puissants et les avantages (couverture maladie, retraite…) plus difficilement négociables pour les salariés…

Une telle réindustrialisation est-elle impossible en France ?

Le cas américain montre qu’après les délocalisations, les relocalisations sont possibles. Produire à moindre coût n’est qu’une partie de la stratégie des entreprises, qui doivent également prendre en compte les coûts de transport, le niveau de qualification de la main d’œuvre, la stabilité du cadre réglementaire, la protection des brevets…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
LeLiberal
- 24/08/2013 - 05:03
La différence tient aux mentalités
Un Américain n'hésitera pas à faire une heure de route voire plus pour travailler et s'il faut partir à 4 heures du matin, cela ne le dérangera pas. Si vraiment il n'y a pas de taf dans sa région, il va voir ailleurs si l'herbe est plus verte.
Le Français refuse tout ce qui est "un peu loin" de chez lui et ne fera pas les mêmes concessions.
Les autres explications sont de la poésie!
Glop Glop
- 23/08/2013 - 12:55
Si des entreprises rentrent en Europe...
... ce n'est pas chez nous qu'elles le feront avec toutes les taxes qu'elles prendraient en pleine gueule et autres associations glopenzibous de ceci ou de cela.
Glop Glop
- 23/08/2013 - 12:53
La différence...
... entre les Etasuniens et nous, c'est que nous, nous entretenons un système de syndicats qui ne représentent qu'eux, véritables repoussoirs de toute formes d'entreprises. Ensuite, ce que nous laissons entrer coûteusement sur le territoire est loin d'être qualifié et même qualifiable (intellectuellement et manuellement parlant)... sans oublier qu'aux Etats-Unis, l'Anglais prime, ici on ne pourrait intégrer un con...d né sur le territoire après deux générations nées elles aussi ici et qui ne sait toujours pas comprendre la langue française quand là-bas, le moindre venu d'ailleurs s'adapte le temps de le dire. Pour nous, sans oublier le problème marxiste, c'est bien loin d'être gagné avec les chances que nous cultivons et dont les entreprises ne veulent même plus prendre le risque de les embaucher pour s'éviter tous risques voilés.