En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

L'ex-ministre de la Justice souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y-a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 14 min 8 sec
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 33 min 58 sec
pépites > Politique
Immigration
L'ex-ministre de la Justice souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 57 min 3 sec
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Trump Biden : vers une élection beaucoup plus serrée qu’il n’y paraît ?

il y a 1 heure 47 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 17 heures 9 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 18 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 19 heures 51 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 22 heures 8 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 21 min 23 sec
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 55 min 35 sec
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Economie
Diversions budgétaires

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

il y a 1 heure 31 min
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 15 heures 30 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 17 heures 31 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 19 heures 3 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 20 heures 27 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 22 heures 25 min
De nouveaux produits dérivés seront mis en vente dès que les premières photos du « Royal baby » apparaitront.
De nouveaux produits dérivés seront mis en vente dès que les premières photos du « Royal baby » apparaitront.
Un heureux évènement... économique

Bingo de la naissance royale : les mécanismes qui donnent à ce type d’événement "privé" un potentiel de plusieurs centaines de millions d’euros

Publié le 23 juillet 2013
Après le mariage de Kate et William, le jubilé de diamant d'Elisabeth II et les Jeux Olympiques de Londres, c'est à présent la naissance du "Royal baby", dont vient d'accoucher Kate Middleton, qui devrait donner un coup d'accélérateur à l'économie britannique. Cet heureux évènement devrait générer, selon le Center for Retail Research, plus de 240 millions de livres sterling.
Pierre Lurbe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Lurbe est professeur de civilisation britannique à l'Université de Rennes 2 - Haute Bretagne. Il a écrit de nombreux ouvrages concernant l'histoire et la société britannique dont Le Royaume-Uni aujourd'hui régulièrement réédité aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le mariage de Kate et William, le jubilé de diamant d'Elisabeth II et les Jeux Olympiques de Londres, c'est à présent la naissance du "Royal baby", dont vient d'accoucher Kate Middleton, qui devrait donner un coup d'accélérateur à l'économie britannique. Cet heureux évènement devrait générer, selon le Center for Retail Research, plus de 240 millions de livres sterling.

Atlantico : Alors que tout le Royaume-Uni, et une partie du reste du monde occidental, célèbre déjà la naissance du petit garçon de Kate Middleton et du prince William, le directeur du Center for Retail Research (Centre de recherche sur la vente au détail) déclare que cette naissance pourrait injecter « 240 millions de livres sterling dans l’économie britannique ». Comment ce bébé peut-il générer une telle somme ? De quels types de produits ou de services peut-il entrainer la consommation ?

Pierre Lurbe : La première chose qui vient à l’esprit, et que la France a un peu connu autour de Diana, c’est bien évidemment les produits dérivés qui existent déjà autour des membres de la famille royale. De nouveaux seront mis en vente dès que les premières photos du « Royal baby » apparaitront. On trouvera à n’en pas douter des mugs, des t-shirts, des coussins, des assiettes. On constate cela pour tous les grands évènements concernant la famille royale, aussi bien le mariage princier que le jubilé de diamant de la Reine.

Le deuxième secteur qui va probablement trouver un avantage financier à cette naissance est celui de l’hôtellerie et de la restauration. On constate en effet que cela crée souvent des dynamiques touristiques dont la plus importante aura probablement lieu autour du baptême qui viendra tôt ou tard. Cette dynamique n’est pas forcément uniquement britannique et peut donc être le fait de touristes étrangers. De plus, les magazines vont faire leurs Unes de cette naissance royale, il va y avoir une véritable course à la première photo de la maman après l’accouchement, de la famille et bien sûr du bébé. A n'en pas douter, les Britanniques achèteront ces magazines en grand nombre, ne serait-ce que pour le souvenir.

De manière plus indirecte, et bien que cela soit presque impossible à mesurer concrètement, on peut imaginer que cet évènement heureux entraine un certain optimisme économique et donc une consommation boostée. Encore plus loin, il semble de l’ordre du plausible que la consommation de produits pour bébés et jeunes enfants augmente puisqu’on sait que le taux de jeunes femmes enceintes a augmenté après l’annonce de la grossesse de Kate Middleton.

Cette naissance est le dernier épisode en date d’une grande série d’évènements royaux et sportifs : mariage princier, jubilé de diamant de la Reine Élisabeth II, Jeux Olympiques d’été. Les Britanniques ont-ils encore l’envie et les moyens de dépenser leur argent  dans des "goodies" ? L’amour de la famille royale dépasse-t-il le bon sens économique ?

Je crois effectivement que les Britanniques ont encore envie de le faire ! Par rapport à la phase d''impopularité qu’a traversé la famille royale anglaise il y a une vingtaine d’années, elle est revenue à un très haut taux de sympathie – au grand damne des derniers républicains d’Angleterre. La royauté au sens large a réellement renoué un contact avec le peuple et la consommation de produits dérivés liée à celle-ci ne me semble donc pas le moins du monde menacée.

Ce genre d’évènements et la consommation des produits y étant liés apportent une once de bonheur dans un quotidien économique quelque peu morose. De plus, il faut savoir qu’il existe une véritable communication de la famille royale qui va dans ce sens et qui est savamment orchestrée. Tout le monde a besoin d’un peu de rêve en période de crise et une famille royale glamour et populaire trouve sa place en tant que dérivatif pour supporter les conditions économiques pas toujours faciles.

La famille royale anglaise est-elle la seule d’Europe à pouvoir générer de tels phénomènes ou est-elle simplement la plus médiatisée ?

Je pense en effet que c’est la seule famille royale ayant un tel effet médiatique et commercial car c’est une monarchie très ancienne qui a su maintenir une image de prestige, des liens forts avec le passé et surtout qui entretient avec son image avec beaucoup de soin. Il y a aussi le passé impérial du pays qui donne à cette famille une aura particulière, bien plus importante que celle d’autres monarchies plus récentes ou historiquement moins prestigieuses.

Quels sont les autres pays dans lesquels la naissance de ce bébé pourrait générer un sursaut de la consommation ? S’agit-il uniquement de pays n’ayant pas « leur » propre famille royale comme la France ?

Les principaux pays hors Grande-Bretagne qui s’intéressent à la famille royale anglaise sont essentiellement ceux du Commonwealth pour certains desquels la famille royale a encore un statut institutionnel honorifique bien qu’ils soient aujourd’hui totalement indépendants. Plus largement, on peut considérer que les pays anglophones s’y intéressent plus que les autres par proximité culturelle. Je pense malgré tout qu’il ne faut pas surévaluer l’importance de ce phénomène qui reste mineur en dehors des frontières britanniques.

Quant à la France, je crois qu’elle vit sur une grande nostalgie de la monarchie et ce n’est pas un hasard si on vient à parler de notre pays comme d’une monarchie élective. Il suffit pour s’en persuader de regarder le 14 juillet, les défilés et autres évènements de ce type qui ont pour but de conserver une certaine grandeur des institutions. Nous sommes contents de vivre dans une République mais nous regrettons un peu les symboles de la grandeur. Le système français amène au clivage de l’opinion publique et par exemple, il est certain que le bébé du couple Sarkozy ne pouvait pas générer les mêmes fantasmes que celui de la famille royale d’Angleterre qui n’étant pas élue se trouve tout à fait au-dessus des logiques partisanes.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
RBD
- 26/07/2013 - 19:00
@jerem
Ah, je comprends mieux ce que vous vouliez dire, vous visiez le fonctionnement du JT. On pourrait étendre alors cette critique à bien d'autres sujets (sports, "culture", reportage dans la France profonde, etc.)

De nos jours, pour s'informer il faut se prendre en main, profiter activement du net, et constamment user son esprit critique en effet. Cela doit se faire bien souvent au détriment des medias plus traditionnels ou nationaux.
jerem
- 25/07/2013 - 13:48
@RBD - 23/07/2013 - 22:09
au delà de nos frontières , en bulgarie, il y a des manifestations ... on vous en parle ... cela concerne un état membre de l'union qui a manifestement du mal a choisir entre un gouvernement de droite ou de gauche .....

il faut aller sur euronews pour en entendre parler .... autant vous dire que c'est autrement plus pertinent que l'arrivé d'un nouveau né dont on souhaite toutes les photos dans paris match et Point de vue images du monde .... pour les accrocs.

et si le CSA venait a laisser passer une envie d'autoriser la pub télé pou les films.... ce sera oust dehors les promos de fin de JT à la delahousse , pour laisser du temps a des sujets qui ne sont pas de la léche degoulinante a une promo maison ou une génuflexion ridicule d'un ado devenu journaliste devant un monstre comme redford
jerem
- 25/07/2013 - 13:43
@RBD - 23/07/2013 - 22:09
non pardon .... on nous explique deja cela pour les multitudes de chaines TNT qui deversent du télé achat et de la tele realité de M.

L'argument du changement de chaine , a vecu , parce qu'ensuite il faut continuer a se farcir la dérive du niveau avec les "c'est qu'est ce que je dis " et "c'est rapport à".....

oui changer de chaine c'etait valable pour grand pere quand on pouvait lui faire quoi que diversité se conjuguait avec supériorité du niveau ..... on remercie tous les bons animateurs pour le niveau zero qu'ils ont apportés , y compris aux présentateurs de journaux (car journaliste sur sa chaise, ca commence a devenir un style en soi) qui ne font que flatter l'emotion au lieu de faire de l'information. Donc que l'on nous INFORME que Catherine (ah oui c'est catherine et pas kate) a accouché est une chose que l'on nous en fasse un feuilleton intégré au JT pendant 10 jours avec logo en inscrustation ... un peu de decence et d'elevation de niveau . on finance pas 50 milliards d'education nationale avec 80% de reussite au BAc pour avoir moins qu'avec Leon Zitrone.

A vous d'attendre un telefilm docudrama sur cette histoire et pas a moi d'aller attendre de l'info, de la vraie