En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© DR
Dans son dernier ouvrage Confessions of a sociopath, M.E. Thomas, lui-même atteint de cette pathologie, évoque l'idée que chacun d'entre nous a plus ou des moins des tendances à la sociopathie.
Tous zinzins
Comment reconnaître un sociopathe (et comment savoir si vous en êtes un) ?
Publié le 02 juillet 2013
Dans un ouvrage récemment publié aux Etats-Unis, M.E Thomas, lui-même sociopathe, évoque l'idée que chacun d'entre nous a plus ou des moins des tendances à la sociopathie. Reste à savoir où se situe la limite avec la pathologie...
Michel Bénézech est psychiatre, légiste et criminologue. Il est chargé du service médico-psychologique régional des prisons, à Bordeaux.Il a co-écrit avec Christiane de Beaurepaire et Christian Kottler, en 2007, Les dangerosités : De la criminologie à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Bénézech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Bénézech est psychiatre, légiste et criminologue. Il est chargé du service médico-psychologique régional des prisons, à Bordeaux.Il a co-écrit avec Christiane de Beaurepaire et Christian Kottler, en 2007, Les dangerosités : De la criminologie à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un ouvrage récemment publié aux Etats-Unis, M.E Thomas, lui-même sociopathe, évoque l'idée que chacun d'entre nous a plus ou des moins des tendances à la sociopathie. Reste à savoir où se situe la limite avec la pathologie...

Atlantico : Dans son dernier ouvrage Confessions of a sociopath, M.E. Thomas, lui-même atteint de cette pathologie, évoque l'idée que chacun d'entre nous a plus ou des moins des tendances à la sociopathie. Que faut-il en penser ? Peut-on avoir sporadiquement un comportement sociopathe sans être un réel sociopathe ?  

Michel Bénézech : Effectivement, tout le monde est potentiellement sociopathe. Ou du moins peut avoir des tendances à la sociopathie. C'est avant tout un problème de définition que l'on donne à cette pathologie. Les maladies mentales sont répertoriées dans des classements différents, selon les époques et les pays. Tout dépend donc de quelle classification on parle. Ce qui est certain, c'est que tout le monde peut, à un moment donné, avoir un comportement antisocial typique du sociopathe sans pour autant être un psychopathe au sens psychiatrique du terme. 

Il peut y avoir des circonstances dans lesquelles on agit sans tenir compte de la morale ou de la loi, ce qui ne fait pas de nous des malades pour autant. Si le mode de fonctionnement habituel, en dehors de tout événement ponctuel dramatique, est un mode de mépris de la société et de ses règles, alors dans ce cas-là on peut parler de personnalité sociopathique. Si le comportement est à tendance sociopathique -  s'il se répète et devient un mode de vie et non plus une réponse comportementale ponctuelle en réaction à un évènement dramatique de la vie - c'est une pathologie. 

Quelle est la définition médicale de la sociopathie ? 

Le sociopathe, d'après le DSM américain (livre répertoriant et classant les pathologies psychiatriques, ndlr), est un mode général de mépris et de transgression des droits d'autrui qui commence dans l'enfance et qui continue à l'âge adulte. Il y a des notions de précocité, de sévérité et de durée. 

Quels sont les symptômes de la sociopathie ? Comment reconnaître un sociopathe ?

Dans la personnalité antisociale, il y a un état qui est à la frontière de la normalité et des troubles mentaux : ils sont souvent des "grandes gueules", instables, qui vivent au-dessus de leurs moyens, impulsifs, avec une tendance à toujours faire retomber la faute sur autrui, qui ont du mal à avoir des activités professionnelles et des relations personnelles durables et saines. Ces comportements, à un degré mineur, ne conduisent pas tous à la criminalité : ce n'est que le premier stade de la maladie, ce que l'on ne considère pas réellement comme une pathologie nécessitant de soins particuliers. Toutes ces caractéristiques peuvent s'exprimer à un degré mineur et, dans ce cas, ne pas relever de la pathologie. Comme toutes les maladies, il y a des stades à la sociopathie. 

La vraie personnalité antisociale est ce que l'on appelait autrefois la psychopathie. Elle désigne des individus qui sont intolérants à la frustration, immoraux, méprisants à l'égard de toute morale, toxicomanes (beaucoup de psychopathes sont dépendants à certaines substances comme l'alcool ou les drogues dures). La personnalité antisociale est d'ailleurs souvent liée à d'autres maladies mentales : l'anxiété, les états borderlines, la schizophrénie, l'alcool, le sadisme. La sociopathie n'est pas un état pur, mais souvent lié à d'autres troubles. 

Quelle réponse apporter à ce type de pathologie ? Comment la prendre en charge efficacement ? 

Les réponses à apporter à cette pathologie doivent être déterminées d'après la personnalité de chaque malade. Tous les psychopathes ne sont pas des délinquants, certains sont même bien intégrés à la société. Tous les délinquants ne sont également pas des psychopathes - selon les études, il y en a de 3 % à 30 % environ dans les prisons. Classiquement, les psychopathes sont incurables. D'autant plus que très souvent, les psychopathes ne sont pas demandeurs de soins, puisqu'ils ne peuvent pas éprouver de remords par rapport aux crimes qu'ils ont commis. 

Il y a cependant des traitements qui existent et qui sont efficaces, non pour guérir, mais pour accompagner le malade : les psychothérapies individuelles et collectives, les thérapies de famille ou bien encore certains médicaments. Il y a également dans la psychopathie des phénomènes neuro-physiologiques qui sont des anomalies de la structure du  cerveau, à prendre en compte lors de la décision de soins.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mediaplayer
- 04/07/2013 - 07:45
Devinette : devinez qui nous sommes :
Extrait :

....."qui vivent au dessus de leurs moyens..., avec une tendance à toujours faire retomber la faute sur autrui,..."

Non, je suis désolé, elle est trop facile!
jlbaty
- 03/07/2013 - 15:39
le propre du sociopatbe
Ignorer son état ,pour preuve tous les postes ci dessous
Johanus
- 03/07/2013 - 10:54
et pour finir avec Nimier...
« Il faut vivre sous le signe d’une désinvolture panique, ne rien prendre au sérieux, tout prendre au tragique… »