En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

07.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 1 heure 45 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 4 heures 7 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 6 heures 26 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 20 heures 25 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 21 heures 29 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 22 heures 26 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 3 heures 55 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 4 heures 9 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 4 heures 57 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 5 heures 28 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 5 heures 44 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 6 heures 12 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 7 heures 2 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 20 heures 53 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 21 heures 53 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 1 jour 27 min
© Reuters
 L’économie numérique représente 4% du PIB, soit près de 80 milliards d’euros.
© Reuters
 L’économie numérique représente 4% du PIB, soit près de 80 milliards d’euros.
Mauvaise stratégie

Pourquoi la France a plus à perdre qu'à gagner à déclarer la guerre à Amazon

Publié le 05 juin 2013
Après avoir contraint Google à mettre en place un fonds de 60 millions d'euros afin de "faciliter la transition de la presse vers le monde numérique", Aurélie Filippetti annonce vouloir lutter contre le "dumping" exercé par Amazon en interdisant le cumul des frais de port gratuits et la réduction de 5 % sur les livres.
Séverin Naudet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Séverin Naudet, ancien producteur puis vice-président de Dailymotion, a été 5 ans conseiller Internet de François Fillon à Matignon et initiateur de l’open data français. Il est Président de Socialyse. Son blog : www.severinnaudet.com
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir contraint Google à mettre en place un fonds de 60 millions d'euros afin de "faciliter la transition de la presse vers le monde numérique", Aurélie Filippetti annonce vouloir lutter contre le "dumping" exercé par Amazon en interdisant le cumul des frais de port gratuits et la réduction de 5 % sur les livres.

Atlantico : Après avoir contraint Google, à l'issue d'un bras de fer de plusieurs mois, à mettre en place un fonds de 60 millions d'euros afin de "faciliter la transition de la presse vers le monde numérique", le gouvernement vient, par la voix d'Aurélie Filippetti, d'annoncer vouloir lutter contre le "dumping" exercé par Amazon en interdisant le cumul des frais de port gratuits et la réduction de 5% sur les livres. Quels avantages le gouvernement compte-t-il tirer de cette guerre qu'il a lancé contre certains acteurs (et pas des moindres) de l'économie numérique ?  

Séverin Naudet : L’illusion d’un petit avantage politique à court terme probablement… En réalité une succession de victoires à la Pyrrhus.

Accuser Amazon de "dumping", c’est-à-dire de faire de la concurrence déloyale, quand par ailleurs on distribue 9 millions, plus 2 millions par an, de subventions c’est assez cocasse  Protectionnisme et subventions publiques, tout un programme, toute une époque…

On ne règle rien. On ne favorise pas l’innovation et l’émergence de nouveaux modèles économiques. Les éditeurs sont de plus en plus exclus de la chaîne de valeur par les géants de la distribution numérique. La réponse est dans l’innovation, dans la recherche de solutions qui permettent à minima de garder le contrôle de sa stratégie commerciale et son lien direct avec les lecteurs. Il existe des start-up françaises comme Milibris qui proposent de bonnes solutions. La réponse doit être offensive et positive, il faut tout mettre en oeuvre pour créer des champions français du web comme Dailymotion, Deezer ou Criteo.

Faire de l'économie numérique la seule responsable de la précarisation de l'économie des commerces physiques est-il constructif ? 

C’est criminel…

Quelles conséquences concrètes cette attitude peut-elle avoir ? Quel message envoie-t-elle aux acteurs économiques, notamment aux potentiels investisseurs ?

Résister encore et toujours à l’envahisseur plutôt que d’encourager l’innovation fait perdre du temps à la France. Cela offre une image désastreuse de notre pays. La vérité c’est que l’écosystème numérique français produit les meilleurs dans tous les domaines, il ne faudrait pas que les investisseurs s’en détournent parce que certains s’acharnent à polluer l’environnement.

Dans son rapport, Louis Gallois a présenté le numérique comme une priorité des investissements d'avenir et un facteur majeur de la productivité de l'industrie. Dans quelle mesure l'industrie numérique permettrait-elle de relancer la croissance et améliorer la compétitivité de la France dans le secteur industriel ? 

L’économie numérique est déjà un puissant moteur de la croissance !! L’économie numérique représente 4% du PIB, soit près de 80 milliards d’euros. C’est 25% de la croissance et de la création nette d’emplois en 15 ans. Les entreprises qui utilisent le web pour leur business exportent deux fois plus que les autres. Le numérique augmente le pouvoir d’achat des consommateurs : chaque point de croissance de l’e-commerce est associé à 0,5 point de déflation du prix des biens de détail. Internet accélère la recherche d’emploi, permet une meilleure qualité de soin, la démocratisation du savoir, la simplification de la vie quotidienne…

Si la France prend toutes les mesures nécessaires pour atteindre sa "maturité numérique", la contribution d’Internet pourrait être portée à 160 milliards d’euros d’ici 2015.

Quand on compare les emplois créés par le web et les emplois perdus, quel peut-être le réel bilan du secteur Internet ?

Très positif, Internet a permis la création nette de 700 000 emplois en 15 ans, soit un quart du total des créations nettes d’emplois en France. Il a permis d’ajouter 1,4 nouvel emploi à chaque emploi ré-alloué  c’est-à-dire supprimé dans un secteur traditionnel et recréé dans la filière Internet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Jean-Pierre
- 05/06/2013 - 20:57
FILIPETTI, MINISTRE DES FNAC ?
.
Un argumentaire touchant pour ceux qui ont démontré l'inefficacité de leur modèle économique, comme les FNAC qui pratiquent des prix exhorbitants dès qu'ils le peuvent, et vont bientôt connaître le sort de Virgin !
.
Rien d'étonnant, les socialos adorent les "victimes", réelles et supposées. Il n'y a qu'à écouter Hollande, dès qu'il doit justifier une déclaration, c'est "pour plus de justice" - comprenez : pour soutenir de pauvres victimes contre de méchants et riches prédateurs.
.
Inversement, les secteurs dynamiques sont suspects, forcément suspects, puisqu'ils succèdent ou remplacent d'autres intervenants.
Amazon concurrence des distributeurs de produits culturels, c'est inconvenant pour les socialistes confrontés aux résultats désastreux de leur politique sur l'économie (licenciements massifs).
.
La descente aux enfers, pavés de bonnes intentions socialistes, ne fait que commencer !
Nous allons donc subventionner massivement les canards boiteux.
Et faire la guerre aux entreprises nouvelles qui dérangent l'ordre rose bonbon de Monsieur Hollande !
jurgio
- 05/06/2013 - 16:58
Amazon est un modèle économique et dynamique
je les consulte en premier. Et les épiciers de la culture (qui ont déjà pourri les accès par Google) et de tout le reste (c'est bien franchouillard, tout ça !) sont en rage. C'est la nouvelle FNAC ! Celle des premières années, faut pas divaguer non plus.
Alex de M.
- 05/06/2013 - 14:49
@pemmore : Mais c'est le cas !
En fait c'est plutôt mieux
.
35% pour l'auteur pour les prix de vente < 0.90
et 70 % au dessus...
Donc sur 1 € >70cents pour vous -aucun frais fixe

.
C'est tout de même mieux que les 10 % des éditeurs français !
.
Devinez QUI ce gouvernement veut favoriser ????
Pour mémoire : Fiscalité irlandaise sur les droits d'auteur 0% et 15% en Belgique
.
ABROGATIONS !