En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

01.

La « Firme » de Sarkozy en dépôt de bilan

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 43 min 43 sec
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 2 heures 32 min
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 4 heures 46 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 20 heures 24 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 21 heures 32 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 23 heures 12 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 1 jour 1 heure
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 1 heure 28 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 3 heures 5 min
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 6 heures 22 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 7 heures 15 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 20 heures 48 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 21 heures 50 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 23 heures 45 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
La commission d’enquête parlementaire sur l’action du gouvernement pendant l’affaire Cahuzac a commencé ses auditions mardi
© Reuters
La commission d’enquête parlementaire sur l’action du gouvernement pendant l’affaire Cahuzac a commencé ses auditions mardi
Que la lumière soit faite

La commission d'enquête sur Cahuzac est-elle autre chose qu’une perte de temps et d’énergie ?

Publié le 25 mai 2013
La commission d’enquête parlementaire sur l’action du gouvernement pendant l’affaire Cahuzac a commencé ses auditions mardi et devra notamment trancher sur l'attitude du ministre de l'Economie.
Olivier Rouquan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Rouquan est docteur en science politique. Il est chargé de cours au Centre National de la Fonction Publique Territoriale, et à l’Institut Supérieur de Management Public et Politique.  Il a publié en 2010 Culture Territoriale chez Gualino Editeur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La commission d’enquête parlementaire sur l’action du gouvernement pendant l’affaire Cahuzac a commencé ses auditions mardi et devra notamment trancher sur l'attitude du ministre de l'Economie.

Le Parlement a la possibilité dans le cadre de sa mission de contrôle, de créer des commissions d’enquête. Elles sont composées de trente membres au plus, désignés à la proportionnelle des groupes. Elles peuvent procéder à des auditions et les témoins sont tenus de s’y rendre. Leur rapporteur est habilité à effectuer des missions sur pièces et sur place. Les faux témoignages sont passibles de poursuites.  À l’issue de leurs travaux, dont la durée ne peut pas excéder six mois, elles établissent un rapport destiné à être publié, sauf décision contraire.

La revalorisation des commissions d’enquête doit permettre au Parlement, à l’instar de la pratique anglo-saxonne, de mieux exercer sa fonction de contrôle de l’exécutif. La révision du 23 juillet 2008 améliore les droits de l’opposition, puisqu’elle peut proposer l’instauration d’une commission d’enquête une fois par session – seulement si 3/5e des députés ne s’y opposent pas. Lors des 13e et 14e législatures à l’Assemblée nationale, sur 10 commissions, 7 ont été initiées par un groupe d’opposition. Mais des sujets difficiles ont été évités (sondages de l’Élysée) et le nombre de rapports par an reste faible…

Une commission d’enquête ne peut être initiée sur un sujet faisant l’objet de poursuites judiciaires. Voici pourquoi  l’UDI pousse dans "l’affaire Cahuzac", à la création de la commission devant déterminer s'il y a eu "d'éventuels dysfonctionnements" à la tête de l'Etat, et si l'administration fiscale a été instrumentalisée afin de blanchir l'ancien ministre du Budget. Il ne s’agit donc pas d’enquêter sur la fraude.

Les débats ont commencé et les questions se posent : sur la lenteur des services de Bercy (peut-être informé depuis 2001) ; sur le traitement du dossier par le ministre de l’Economie et des finances (la question posée à UBS est biaisée selon E. Plenel) ; et enfin, sur l’information préalable de Matignon et de l’Élysée. Sur la défensive, le pouvoir politico-administratif assure de sa réactivité exemplaire et de sa transparence, dès les faits dévoilés. Quant à nombre de journalistes, ils souhaitent des progrès en la matière et notent ici ou là, les lacunes et les doutes pesant sur le degré d’information préalable de l’exécutif.

Jérôme Cahuzac a indiqué avoir menti au Président. Ce dernier ne sera pas auditionné par la commission d’enquête, mais certains de ses collaborateurs le pourraient. Bien des informations circulent, indiquant que depuis le milieu des années 2000, droite et gauche disposaient d’éléments sur des pratiques de l’ancien chirurgien, pouvant poser des problèmes judiciaires. Mais nombreux sont les acteurs sur lesquels circulent des informations toujours contradictoires… Les échanges de la commission vont permettre de conférer un caractère plus public et solennel aux témoignages. Les travaux de la commission peuvent d’ailleurs occasionner la transmission de nouvelles données au ministère de la Justice aux fins d’ouverture d’une enquête judiciaire ; ou la commission peut saisir le parquet, en application de l’article 40 du code de procédure pénale.

Les commentaires médiatiques vont eux se poursuivre, les mises en cause des uns et des autres aussi, et par effet de halo, elles pourraient conduire à une déstabilisation de l’organisation actuelle de Bercy. Le pouvoir va devoir sans doute à nouveau se justifier, voire agir (remaniement substantiel ?). Politiquement, le président rappellera inlassablement qu’il a préféré se fier au témoignage d’un "ami" politique l’assurant de son innocence, plutôt qu’aux accusations alors non prouvées, colportées par des membres de l’opposition. Dès les preuves connues, sa réaction a été immédiate. En l’état actuel des informations disponibles, sa déstabilisation constitutionnelle sur le mode de la responsabilité d’exception (manquement grave à ses devoirs) est peu envisageable : sur quoi la fonder ?

De façon plus substantielle, la procédure aura une utilité si le rapport propose de nouvelles exigences, afin d’améliorer le schéma décisionnel interne à l’administration à initier, dès lors que ses chefs (aussi bien politiques que fonctionnaires) sont concernés par des questions de ce type. Mais une marge de manœuvre existe-t-elle vraiment ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jmpbea
- 25/05/2013 - 18:38
elle est au contraire très utile!!!
elle va monter que flamby et ses plus proches ministres et collaborateurs étaient bien au courant du Cas Huzac et fermaient les yeux....( lettre manuscrite à flamby qui sait lire, enfin je crois...)
sellami
- 25/05/2013 - 15:35
Théâtre 3
Pour en revenir à la commission Perruchot, les membres de cette commission, et l'ensemble des parlementaires, devraient être les premiers à s'expliquer en Justice (alors, quant à jouer les enquêteurs ou les redresseurs de torts ...) : en effet, ces gens-là savent parfaitement ce qui se passe dans les syndicats, ils savent à quoi sert l'argent; or, cela ne les empêche pas de consentir aux subventions publiques dont bénéficient les syndicats, ces subventions constituant, comme je l'ai déjà expliqué, du détournement de fonds publics. Alors, oui, ces commissions parlementaires sont du cinéma et nos chers députés et sénateurs devraient être les premiers à rendre des comptes, y compris en justice ...
sellami
- 25/05/2013 - 15:30
Théâtre 2
Je rappelle également que monsieur Hervé Lambel, qui publie parfois sur Atlantico, a été entendu aussi par la commission et a dénoncé les conflits d'intérêts dont certains membres étaient coupables, sans que personne ne s'en émeuve (il a dénoncé les trafics de la cgpme mais les médias ont étouffé tout cela). Par ailleurs, pour ce qui est du fisc, là aussi, je peux témoigner : j'ai alerté un nombre non négligeable d'autorités fiscales sur ce que j'ai vu à la cgt, y compris les ministres Baroin, Cahuzac, Cahuzeneuve, Moscovici : à ma connaissance, le fisc continue de laisser la cgt mener ses petits trafics, je ne sache pas qu'aucune procédure de contrôle ou de vérification ait été diligentée. Là aussi, donc, on prend les citoyens pour des imbéciles et il y a beaucoup d'hypocrisie : la vérité est que les passe-droits sont monnaie courante et que le fisc protège certains délinquants. Aurai-je la cruauté de rappeler que les autorités françaises sont accusées d'avoir tronqué la liste Falciani (les fraudeurs fiscaux) et d'avoir fait retirer certains noms ?