En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 min 30 sec
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 30 min 27 sec
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 47 min 54 sec
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 2 heures 8 min
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 18 heures 25 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 19 heures 27 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 22 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 23 min 10 sec
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 36 min 25 sec
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 48 min 47 sec
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Consensus

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

il y a 2 heures 57 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 18 heures 45 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 19 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 22 heures 28 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 22 heures 49 min
© Reuters
Les derniers chiffres de la croissance chinoise inquiètent.
© Reuters
Les derniers chiffres de la croissance chinoise inquiètent.
Decod'Eco

Faut-il craindre les conséquences du coup de frein chinois ?

Publié le 03 mai 2013
La première économie de la planète n'est pas en grande forme... et la deuxième emprunte à présent le même chemin - avec de lourdes conséquences pour certains secteurs.
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La première économie de la planète n'est pas en grande forme... et la deuxième emprunte à présent le même chemin - avec de lourdes conséquences pour certains secteurs.

Les derniers chiffres de la croissance chinoise inquiètent – à juste titre – malgré le parfait lissage statistique de la part des autorités. Souvenez-vous qu’il fut un temps où les économistes estimaient que 8% était le chiffre minimal requis pour assurer la stabilité du régime.

En Europe, le FMI prévoit un encéphalogramme plat pour deux ans et, aux Etats-Unis, ce sera moins bon que prévu. La croissance mondiale devrait se situer à 3,3% en 2013, à peine plus qu’en 2012.

Quelle véritable relation entre croissance et matières premières ?

Vous devez garder présentes à l’esprit deux choses essentielles :

  • la “croissance” n’est pas nécessairement la mesure de l’augmentation d’une activité économique créatrice de richesses et gourmande en “vraies choses” ;

  • la croissance des BRIC est la seule qui soit vraiment importante pour la demande en matières premières.

Pour le premier point, je vous rappelle que la croissance est considérée comme étant celle du PIB. Le PIB est lui-même une somme de dépenses dont une part non négligeable est financée par le déficit. C’est ce qui a conduit à l’accumulation des dettes que nous connaissons.

Donc une réduction ou une stagnation de la croissance n’est pas en soi une catastrophe pour les matières premières, s’il s’agit d’une baisse des déficits. En revanche, c’est évidemment une catastrophe pour toute l’industrie de la dette, c’est-à-dire le monde financier. L’industrie financière, peu consommatrice de matières premières, alimente la spéculation par le biais des contrats à terme.

Ceci intéresse les matières premières les plus financiarisées : pétrole, métaux de base, matières premières agricoles et métaux précieux. L’industrie financière est apte à gagner à la hausse comme à la baisse et accède à beaucoup plus d’instruments (notamment pour la baisse) que les simples particuliers que nous sommes. La “croissance” des pays riches et endettés n’alimente que la spéculation sur les matières premières mais pas la vraie demande.

Jusqu’à présent, la croissance des BRIC était réellement consommatrice de matières premières. Ces gens-là produisent des "vraies choses" et non pas que du service, et s’équipaient en infrastructures. Un optimisme mesuré pouvait permettre de penser que lentement mais sûrement, ces économies  allaient basculer d’un modèle “tout export” vers un modèle plus autonome où l’émergence d’une classe moyenne allait favoriser la consommation locale. Le réfrigérateur de madame Chang et la voiture de monsieur Chang, en quelque sorte.

Car dans les BRIC, la Chine tient une place à part, celle du plus gros consommateur de tout, le Vampire du Milieu, un véritable aspirateur à matières premières. Le surcroît de demande physique, c’est la Chine. La Chine est à l’origine de 40 % de la demande de métaux industriels, rappelait Les Echos du 16 avril qui titraient “Journée noire pour les matières premières. La Chine cale, ce qui signifie moins de surcroît de demande.

Que se passe-t-il réellement en Chine ?

Le rééquilibrage dont nous parlions, celui du tout export vers la consommation locale, ne semble pas se dérouler comme escompté. La Chine a embrassé les défauts des pays riches, la relance par la dette. Dans le cas de la Chine, il s’agit de la dette des collectivités locales.

Existe-t-il des preuves formelles de cela ? Non, car les statistiques sont de plus en plus trompeuses. Elles disent ce que les gouvernements veulent leur faire dire. Les prévisions sont revues à la baisse et nous avons vu que le terme de “croissance” était lui-même trompeur.

Pour nourrir cette hypothèse, il y a cependant un signe. Jusqu’à présent, lorsque l’or passait sous 1 600 $ l’once, des acheteurs se présentaient toujours. N’oubliez pas que le gouvernement chinois a lui-même appelé ses concitoyens à détenir de l’or. C’est pour lui un moyen de détourner les épargnants de la bulle immobilière.

En effet, les Chinois économisent (chez eux l’Etat-providence est encore au stade embryonnaire) et ils ont besoin de protéger leur épargne de l’inflation. Tout comme nous, ils se tournaient vers l’immobilier ou l’or. Mais cette fois, ce soutien a manqué. Quand l’or a craqué, ils n’étaient pas là. Cela pourrait signifier que l’inflation n’est plus une crainte pour eux (donc surcapacité productive et récession dans l’air). L’essor de la classe moyenne est freiné.

Deux autres signes favorisent cette idée : le recul de la demande de cuivre et le gonflement des stocks d’une part et l’inquiétude grandissante à propos des mauvaises dettes des collectivités locales. Elles étaient estimées à 1 200 milliards d’euros, mais elles pourraient, en réalité, s’élever à 2 500 milliards d’euros (et donc la Chine aurait une dette publique totale de 3 700 milliards d’euros).

“L’essentiel des dettes ont été contractées via des véhicules d’investissement spécialement créés pour pallier l’incapacité des collectivités à emprunter en leur nom. Pékin en a dénombré 10 000 à travers le pays, qui ont servi à financer des usines  de retraitement, des ponts ou des routes”, précise Le Figaro.

Donc, la consommation de matières premières de la Chine n’était pas sous-tendue par une saine demande, mais bien par des mauvaises dettes. Le modèle chinois se rapproche du modèle occidental : la “croissance” est essentiellement celle des créances douteuses. Mauvaise nouvelle…

[Plus d'informations sur la conjoncture mondiale et ce qu'elle signifie vraiment pour vous ? Continuez votre lecture...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
SteakKnife
- 03/05/2013 - 11:18
Haha mon dieu
"Le réfrigérateur de madame Chang et la voiture de monsieur Chang, en quelque sorte." Misogynie et racisme en une seule phrase, bon score!
jerem
- 03/05/2013 - 10:52
merci maitresse
"a “croissance” n’est pas nécessairement la mesure de l’augmentation d’une activité économique créatrice de richesses et gourmande en “vraies choses” ;"

merci maitresse. vous y en a nous parler avec des mots simples pour que nous pouvoir comprendre.

"La Chine a embrassé les défauts des pays riches, la relance par la dette. Dans le cas de la Chine, il s’agit de la dette des collectivités locales."

Et pas de la dette américaine ????