En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 7 heures 36 min
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 10 heures 20 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 11 heures 45 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 12 heures 46 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 16 heures 27 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 16 heures 28 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 16 heures 30 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 9 heures 21 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 10 heures 41 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 12 heures 16 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 16 heures 31 min
© Reuters
Les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles.
© Reuters
Les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles.
Decod'Eco

Et si l’ère des multinationales était révolue ?

Publié le 02 mai 2013
Est-ce la fin des multinationales géantes ? Du point de vue d'un investisseur, dans quelles entreprises vaut-il mieux investir face à cette perspective ?
Rédacteur en Chef de Capital & Crisis et Crisis Point Trader. Chris Mayer s'occupe de la lettre américaine d'information Capital & Crisis, ainsi que du système de trading Crisis Point Trader. Ses analyses pertinentes et précises des problématiques...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chris Mayer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédacteur en Chef de Capital & Crisis et Crisis Point Trader. Chris Mayer s'occupe de la lettre américaine d'information Capital & Crisis, ainsi que du système de trading Crisis Point Trader. Ses analyses pertinentes et précises des problématiques...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est-ce la fin des multinationales géantes ? Du point de vue d'un investisseur, dans quelles entreprises vaut-il mieux investir face à cette perspective ?

L'époque des entreprises géantes est-elle terminée ? Il nous semble en tout cas que les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles, nous voulons dire par là des entreprises plus petites, plus souples, plus lisses, gérées par les propriétaires, en comparaison des géants de l'industrie.

Les entreprises peuvent devenir trop grosses. Des "déséconomies" d'échelle peuvent avoir lieu lorsque les entreprises perdent en efficacité une fois qu'elles ont atteint une certaine taille.

Un article fascinant est paru à ce sujet dans le New York Times Magazine, dans lequel Jonah Lehrer se penche sur le travail de Geoffrey West ("Un physicien élucide le mystère de la ville"). Voyons cela d'un peu plus près...

West est un physicien théoricien qui s'est consacré à l'étude des villes et des entreprises. S'il y a de nombreuses ressemblances entre les deux, il y a également une différence majeure : les villes ne meurent quasiment jamais, contrairement aux entreprises. "Comme le fait remarquer West", écrit Lehrer, "l'ouragan Katrina n'a pas pu emporter la Nouvelle-Orléans et la bombe nucléaire n'a pas pu rayer de la carte Hiroshima. A contrario, où sont Pan Am et Enron aujourd'hui ? La durée de vie moyenne d'une entreprise moderne se situe entre 40 ans et 50 ans".

Pourquoi ? Bourse, bénéfices, marché

"Après avoir acheté des données sur plus de 23 000 entreprises cotées en bourse, [...] West a découvert que la productivité d'une entreprise, contrairement à la productivité urbaine, était entièrement sublinéaire. A mesure que le nombre de salariés augmente, le montant des bénéfices par salarié se réduit. West est pris de vertige lorsqu'il me montre les graphiques de régression linéaires. "Regardez-moi ce graphique." me dit-il. "C'en est ridicule de voir comment les points s'alignent." Le graphique reflète la froide réalité de la croissance des entreprises, dans lesquelles les efficiences d'échelle sont presque toujours dépassées par le poids de la bureaucratie. 'Lorsqu'une entreprise naît, tout est dans la nouvelle idée', observe West. "Puis, si l'entreprise a de la chance, l'idée décolle. Tout le monde est riche et content. Mais alors la direction commence à s'inquiéter du résultat financier et donc plein de gens sont embauchés pour s'occuper de la paperasserie. C'est le début de la fin."

"Le danger, explique West, est que le déclin inévitable des bénéfices par salarié rend les grandes entreprises de plus en plus vulnérables à la volatilité du marché. Puisque l'entreprise doit à présent supporter une charge de personnels qui lui coûte cher -- les frais généraux augmentent avec la taille -- une perturbation même mineure peut conduire à des pertes majeures. Comme l'observe West, 'les entreprises meurent de leur besoin de continuer à grossir."

Trop grosses pour faire faillite… et pour fonctionner efficacement

Dans un marché concurrentiel, de telles grandes entreprises seront confrontées à toutes sortes de problèmes. Des pertes financières et de parts de marché les obligeront à se contracter ou alors c'est la faillite.

Sauf que nous ne vivons pas dans un marché concurrentiel.

A la place, les entreprises grossissent anormalement dans une toile de privilèges publics. Il est facile de voir cela avec les banques. Peut-on douter que les banques "too-big-to-fail" ne seraient pas aussi grandes qu'elles le sont sans l'aide du gouvernement ? Le secteur bancaire américain, par exemple, est un cartel, garanti par la Réserve fédérale et le contribuable (ce n'est pas très différent en Europe). Sans cette super-structure, les banques seraient certainement plus petites.

Ce phénomène va bien au-delà des banques. Il touche quasiment tout.

  • Le complexe militaro-industriel serait impossible à imaginer sans les aides gouvernementales.
  • Les centres commerciaux tentaculaires seraient impossibles si le contribuable ne garantissait pas les coûts massifs pour construire des routes, des ponts et des ports.
  • Les grandes compagnies pharmaceutiques et les géants technologiques comme Intel ou Microsoft seraient impossibles si l'Etat ne soutenait pas les brevets.

Le fait est que l'Etat, à travers ses politiques, pousse à la centralisation et au gigantisme. C'est même plus profond que cela et cela affecte les réseaux sociaux qui évoluent dans une société (écoles publiques, prisons, etc.).

Pour résumer sur ce sujet : investissez dans les entreprises plus petites, plus audacieuses. Elles sont plus à même de trouver les filons de croissance et les opportunités dans un paysage économique aujourd'hui stagnant et problématique. Fait ironique, comme le souligne West, ces entreprises sont également mieux capables de supporter les inévitables tempêtes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 02/05/2013 - 19:10
l’ère des multinationales
Le Marché est "mondial" et le chômage "local"
gliocyte
- 02/05/2013 - 17:49
Taille...humaine
Un parallèle avec la vie quotidienne: Le gigantisme des hypermarchés aboutit de plus en plus à leur fréquentation moindre au profit des commerces de quartier où le client est connu, où il s'y dégage de l'humanité. On y achète le juste nécessaire, ce qui est bon pour sa bourse, on y va à pied, ce qui est bon pour la santé et l'écologie (moins de consommation d'essence) ... La micro entreprise est ainsi valorisée pour le bien de tous sauf... pour les enseignes trop goulues dont l'hypertrophie et la stimulation sans limite de la consommation à tout prix, source d'obésité financière pour elles, mènent petitement mais sûrement vers la sortie.
Qwantix
- 02/05/2013 - 15:34
Le temps de la déconsolidation est arrivé
Pour les multinationales, la compétition fiscale internationale et la convergence fiscale constituent une invitation pressante à deconsolider leur structure en transformant leurs filiales (contrôle de 51% du capital) en affiliées (49%, 33% ou moins) et même en sociétés indépendantes "franchisées" ou coordonnées afin d'éviter les problèmes fiscaux liées à la domiciliation des profits et aux prix de transfert. En conduisant leurs opérations à "arm's length" mais en réseau très coordonné, les multinationales pourront se donner une signature fiscale beaucoup plus discrète.