En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 1 heure 44 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 2 heures 20 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 2 heures 49 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 5 heures 58 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 10 heures 22 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 10 heures 48 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 2 heures 2 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 2 heures 30 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 5 heures 48 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 7 heures 38 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 11 heures 9 min
© Reuters
Les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles.
© Reuters
Les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles.
Decod'Eco

Et si l’ère des multinationales était révolue ?

Publié le 02 mai 2013
Est-ce la fin des multinationales géantes ? Du point de vue d'un investisseur, dans quelles entreprises vaut-il mieux investir face à cette perspective ?
Rédacteur en Chef de Capital & Crisis et Crisis Point Trader. Chris Mayer s'occupe de la lettre américaine d'information Capital & Crisis, ainsi que du système de trading Crisis Point Trader. Ses analyses pertinentes et précises des problématiques...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chris Mayer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédacteur en Chef de Capital & Crisis et Crisis Point Trader. Chris Mayer s'occupe de la lettre américaine d'information Capital & Crisis, ainsi que du système de trading Crisis Point Trader. Ses analyses pertinentes et précises des problématiques...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est-ce la fin des multinationales géantes ? Du point de vue d'un investisseur, dans quelles entreprises vaut-il mieux investir face à cette perspective ?

L'époque des entreprises géantes est-elle terminée ? Il nous semble en tout cas que les petites structures sont mieux armées pour résister aux conditions économiques actuelles, nous voulons dire par là des entreprises plus petites, plus souples, plus lisses, gérées par les propriétaires, en comparaison des géants de l'industrie.

Les entreprises peuvent devenir trop grosses. Des "déséconomies" d'échelle peuvent avoir lieu lorsque les entreprises perdent en efficacité une fois qu'elles ont atteint une certaine taille.

Un article fascinant est paru à ce sujet dans le New York Times Magazine, dans lequel Jonah Lehrer se penche sur le travail de Geoffrey West ("Un physicien élucide le mystère de la ville"). Voyons cela d'un peu plus près...

West est un physicien théoricien qui s'est consacré à l'étude des villes et des entreprises. S'il y a de nombreuses ressemblances entre les deux, il y a également une différence majeure : les villes ne meurent quasiment jamais, contrairement aux entreprises. "Comme le fait remarquer West", écrit Lehrer, "l'ouragan Katrina n'a pas pu emporter la Nouvelle-Orléans et la bombe nucléaire n'a pas pu rayer de la carte Hiroshima. A contrario, où sont Pan Am et Enron aujourd'hui ? La durée de vie moyenne d'une entreprise moderne se situe entre 40 ans et 50 ans".

Pourquoi ? Bourse, bénéfices, marché

"Après avoir acheté des données sur plus de 23 000 entreprises cotées en bourse, [...] West a découvert que la productivité d'une entreprise, contrairement à la productivité urbaine, était entièrement sublinéaire. A mesure que le nombre de salariés augmente, le montant des bénéfices par salarié se réduit. West est pris de vertige lorsqu'il me montre les graphiques de régression linéaires. "Regardez-moi ce graphique." me dit-il. "C'en est ridicule de voir comment les points s'alignent." Le graphique reflète la froide réalité de la croissance des entreprises, dans lesquelles les efficiences d'échelle sont presque toujours dépassées par le poids de la bureaucratie. 'Lorsqu'une entreprise naît, tout est dans la nouvelle idée', observe West. "Puis, si l'entreprise a de la chance, l'idée décolle. Tout le monde est riche et content. Mais alors la direction commence à s'inquiéter du résultat financier et donc plein de gens sont embauchés pour s'occuper de la paperasserie. C'est le début de la fin."

"Le danger, explique West, est que le déclin inévitable des bénéfices par salarié rend les grandes entreprises de plus en plus vulnérables à la volatilité du marché. Puisque l'entreprise doit à présent supporter une charge de personnels qui lui coûte cher -- les frais généraux augmentent avec la taille -- une perturbation même mineure peut conduire à des pertes majeures. Comme l'observe West, 'les entreprises meurent de leur besoin de continuer à grossir."

Trop grosses pour faire faillite… et pour fonctionner efficacement

Dans un marché concurrentiel, de telles grandes entreprises seront confrontées à toutes sortes de problèmes. Des pertes financières et de parts de marché les obligeront à se contracter ou alors c'est la faillite.

Sauf que nous ne vivons pas dans un marché concurrentiel.

A la place, les entreprises grossissent anormalement dans une toile de privilèges publics. Il est facile de voir cela avec les banques. Peut-on douter que les banques "too-big-to-fail" ne seraient pas aussi grandes qu'elles le sont sans l'aide du gouvernement ? Le secteur bancaire américain, par exemple, est un cartel, garanti par la Réserve fédérale et le contribuable (ce n'est pas très différent en Europe). Sans cette super-structure, les banques seraient certainement plus petites.

Ce phénomène va bien au-delà des banques. Il touche quasiment tout.

  • Le complexe militaro-industriel serait impossible à imaginer sans les aides gouvernementales.
  • Les centres commerciaux tentaculaires seraient impossibles si le contribuable ne garantissait pas les coûts massifs pour construire des routes, des ponts et des ports.
  • Les grandes compagnies pharmaceutiques et les géants technologiques comme Intel ou Microsoft seraient impossibles si l'Etat ne soutenait pas les brevets.

Le fait est que l'Etat, à travers ses politiques, pousse à la centralisation et au gigantisme. C'est même plus profond que cela et cela affecte les réseaux sociaux qui évoluent dans une société (écoles publiques, prisons, etc.).

Pour résumer sur ce sujet : investissez dans les entreprises plus petites, plus audacieuses. Elles sont plus à même de trouver les filons de croissance et les opportunités dans un paysage économique aujourd'hui stagnant et problématique. Fait ironique, comme le souligne West, ces entreprises sont également mieux capables de supporter les inévitables tempêtes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 02/05/2013 - 19:10
l’ère des multinationales
Le Marché est "mondial" et le chômage "local"
gliocyte
- 02/05/2013 - 17:49
Taille...humaine
Un parallèle avec la vie quotidienne: Le gigantisme des hypermarchés aboutit de plus en plus à leur fréquentation moindre au profit des commerces de quartier où le client est connu, où il s'y dégage de l'humanité. On y achète le juste nécessaire, ce qui est bon pour sa bourse, on y va à pied, ce qui est bon pour la santé et l'écologie (moins de consommation d'essence) ... La micro entreprise est ainsi valorisée pour le bien de tous sauf... pour les enseignes trop goulues dont l'hypertrophie et la stimulation sans limite de la consommation à tout prix, source d'obésité financière pour elles, mènent petitement mais sûrement vers la sortie.
Qwantix
- 02/05/2013 - 15:34
Le temps de la déconsolidation est arrivé
Pour les multinationales, la compétition fiscale internationale et la convergence fiscale constituent une invitation pressante à deconsolider leur structure en transformant leurs filiales (contrôle de 51% du capital) en affiliées (49%, 33% ou moins) et même en sociétés indépendantes "franchisées" ou coordonnées afin d'éviter les problèmes fiscaux liées à la domiciliation des profits et aux prix de transfert. En conduisant leurs opérations à "arm's length" mais en réseau très coordonné, les multinationales pourront se donner une signature fiscale beaucoup plus discrète.