En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 2 heures 18 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 3 heures 7 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 3 heures 53 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 5 heures 20 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 5 heures 39 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 9 heures 3 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 9 heures 42 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 10 heures 5 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 10 heures 7 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 2 heures 42 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 3 heures 30 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 4 heures 45 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 10 heures 5 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 10 heures 7 min
© D.R
© D.R
"C'est pas ma faute"

Les différentes causes qui peuvent vous rendre ivre accidentellement

Publié le 02 mai 2013
Boire au bureau, dans un verre droit, ou une canette colorée, ou encore passer dans un champ magnétique... Une même quantité de boisson ou de drogue peut avoir des effets démultipliés selon les circonstances.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Boire au bureau, dans un verre droit, ou une canette colorée, ou encore passer dans un champ magnétique... Une même quantité de boisson ou de drogue peut avoir des effets démultipliés selon les circonstances.

Il faut boire pour être ivre, bien évidemment. Mais parfois, il suffit de peu pour sentir que l’on perd ses moyens, même lorsque l’on est un consommateur averti d’alcool.

Car certains facteurs peuvent amplifier les effets de l’alcool. Il est bien connu que boire l’estomac vide ou après avoir pris certains médicaments peut même s’avérer dangereux. Mais ce n’est pas tout. D’autres facteurs insoupçonnés peuvent jouer un rôle sur notre ébriété.

Shepard Siegel, professeur émérite de psychologie, neuroscience et science de comportement à l’Université McMaster en Ontario, a inventé la notion de "spécificité situationnelle de la tolérance" en 1976. Pour faire simple : le contexte dans lequel on boit une bière influence notre tolérance face à cet alcool. L’analyse de ce contexte peut aider à déterminer les effets ressentis – car lorsque le consommateur s’attend à avoir une certaine réaction physiologique, le corps se prépare à cette fameuse réaction. Pour Siegel, le processus s’apparente à un conditionnement pavlovien classique Dans la célèbre expérience d’Ivan Pavlov, les expérimentateurs ont fait sonner une cloche à chaque fois qu’un chien mangeait, afin qu’il associe ces deux situation. Après conditionnement, le chien a appris à saliver au simple son de la cloque, sans présence de nourriture. De la même façon, un esprit préparé à être ivre traduit cette conviction de façon physiologique et prépare le corps à l’ivresse.

Il y a quelques années, la boisson alcoolisée Four Loko, aussi connue sous l’appellation de "blackout en canette", avait soulevé des inquiétudes chez Siegel. Présentée comme une boisson énergisante, elle mêlait liqueur de malt et caféine, et a été pointée du doigt comme la cause de nombreuses hospitalisations. Pour Siegel, le véritable danger de Four Loko n’était pas le mélange d’alcool et de caféine, mais le fait de sortir l’alcool de son contexte habituel. En présentant l’alcool dans de grandes canettes colorées contenant du sucre, la marque assimilait l’alcool à un soda dans l’esprit du consommateur.

Crédit : Flickr / Mulling It Over

Une étude de 1997 l'a montrée, elle se trouve ici sous le titre "Les effets de la familiarité de la boisson sur la tolérance à l'alcool". Les sujets ont reçu la même dose d'alcool, mais certain l'ont consommé sous forme de bière, tandis que d'autres l'ont bu sous une forme inhabituelle, mélangé avec une étrange mixture "blue peppermint" ("menthe poivrée bleue"). Le second groupe ne savait donc pas à quoi s'attendre. Résultat : ce second groupe s'est avéré bien plus ivre que le premier, au vu de ses piètres résultats aux tests cognitifs et moteurs qui s'ensuivirent.

Mais d’autres facteurs en apparence inoffensifs peuvent avoir un effet sur l’ivresse. Si vous mélangez de l’alcool avec un soda, mieux vaut utiliser un soda sucré et non un light. Car la version "light" donne lieu à de plus fortes concentrations d’alcool dans le sang que le mélange entre un alcool et un soda classique (cet effet étrange reposerait sur un mécanisme digestif). Même la forme du verre que vous tenez peut affecter la vitesse à laquelle vous buvez, et donc votre niveau d’ébriété.

Des chercheurs de l’Université de Bristol ont découvert que le consommateur boit 60% moins vite si l’alcool est présenté dans un verre droit, par opposition aux cas où la boisson est contenue dans un verre courbé.

Mais ce n'est pas tout : l'environnement physique dans lequel la substance est consommée compte aussi. Une étude de 1990 - publiée dans le Journal of Studies on Alcohol - a montré que les personnes qui buvaient dans un bureau souffraient davantage de ses "effets délétères" (c'est-à-dire des troubles physiques et cognitifs de l'ébriété) que les personnes buvant dans un bar. La même étude a montré que la fréquence cardiaque – qui augmente avec l'intoxication – s'emballe moins lorsque les personnes boivent dans un contexte familier, et au contraire davantage lorsque l'alcool est consommé dans un contexte inattendu. Les chercheurs en ont conclu que l'anticipation de l'alcool enclenche une "réponse compensatoire", et le corps se prépare à contrecarrer les effets de l'intoxication. Encore du conditionnement classique.

Mais même une substance familière ingérée dans un contexte familier peut se révéler très enivrante… Du moins si vous êtes un serpent et que la substance en question est un opiacé. Car les serpents sous morphine ont une tolérance plus faible à la drogue lorsqu'il fait froid. Selon une autre étude, les serpents placés dans un champ magnétique sont plus rapidement intoxiqués.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Alex de M.
- 02/05/2013 - 21:25
Autre cause :
Il me soule le Normal 1er !
(et pas qu'un peu !)
ABROGATION !