En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

03.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

07.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 42 min 6 sec
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 3 heures 17 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 4 heures 29 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 7 heures 6 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 7 heures 23 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 7 heures 32 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 8 heures 13 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 8 heures 31 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 8 heures 52 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 2 heures 20 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 3 heures 41 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 6 heures 14 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 7 heures 14 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 10 heures 21 min
© D.R
© D.R
"C'est pas ma faute"

Les différentes causes qui peuvent vous rendre ivre accidentellement

Publié le 02 mai 2013
Boire au bureau, dans un verre droit, ou une canette colorée, ou encore passer dans un champ magnétique... Une même quantité de boisson ou de drogue peut avoir des effets démultipliés selon les circonstances.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Boire au bureau, dans un verre droit, ou une canette colorée, ou encore passer dans un champ magnétique... Une même quantité de boisson ou de drogue peut avoir des effets démultipliés selon les circonstances.

Il faut boire pour être ivre, bien évidemment. Mais parfois, il suffit de peu pour sentir que l’on perd ses moyens, même lorsque l’on est un consommateur averti d’alcool.

Car certains facteurs peuvent amplifier les effets de l’alcool. Il est bien connu que boire l’estomac vide ou après avoir pris certains médicaments peut même s’avérer dangereux. Mais ce n’est pas tout. D’autres facteurs insoupçonnés peuvent jouer un rôle sur notre ébriété.

Shepard Siegel, professeur émérite de psychologie, neuroscience et science de comportement à l’Université McMaster en Ontario, a inventé la notion de "spécificité situationnelle de la tolérance" en 1976. Pour faire simple : le contexte dans lequel on boit une bière influence notre tolérance face à cet alcool. L’analyse de ce contexte peut aider à déterminer les effets ressentis – car lorsque le consommateur s’attend à avoir une certaine réaction physiologique, le corps se prépare à cette fameuse réaction. Pour Siegel, le processus s’apparente à un conditionnement pavlovien classique Dans la célèbre expérience d’Ivan Pavlov, les expérimentateurs ont fait sonner une cloche à chaque fois qu’un chien mangeait, afin qu’il associe ces deux situation. Après conditionnement, le chien a appris à saliver au simple son de la cloque, sans présence de nourriture. De la même façon, un esprit préparé à être ivre traduit cette conviction de façon physiologique et prépare le corps à l’ivresse.

Il y a quelques années, la boisson alcoolisée Four Loko, aussi connue sous l’appellation de "blackout en canette", avait soulevé des inquiétudes chez Siegel. Présentée comme une boisson énergisante, elle mêlait liqueur de malt et caféine, et a été pointée du doigt comme la cause de nombreuses hospitalisations. Pour Siegel, le véritable danger de Four Loko n’était pas le mélange d’alcool et de caféine, mais le fait de sortir l’alcool de son contexte habituel. En présentant l’alcool dans de grandes canettes colorées contenant du sucre, la marque assimilait l’alcool à un soda dans l’esprit du consommateur.

Crédit : Flickr / Mulling It Over

Une étude de 1997 l'a montrée, elle se trouve ici sous le titre "Les effets de la familiarité de la boisson sur la tolérance à l'alcool". Les sujets ont reçu la même dose d'alcool, mais certain l'ont consommé sous forme de bière, tandis que d'autres l'ont bu sous une forme inhabituelle, mélangé avec une étrange mixture "blue peppermint" ("menthe poivrée bleue"). Le second groupe ne savait donc pas à quoi s'attendre. Résultat : ce second groupe s'est avéré bien plus ivre que le premier, au vu de ses piètres résultats aux tests cognitifs et moteurs qui s'ensuivirent.

Mais d’autres facteurs en apparence inoffensifs peuvent avoir un effet sur l’ivresse. Si vous mélangez de l’alcool avec un soda, mieux vaut utiliser un soda sucré et non un light. Car la version "light" donne lieu à de plus fortes concentrations d’alcool dans le sang que le mélange entre un alcool et un soda classique (cet effet étrange reposerait sur un mécanisme digestif). Même la forme du verre que vous tenez peut affecter la vitesse à laquelle vous buvez, et donc votre niveau d’ébriété.

Des chercheurs de l’Université de Bristol ont découvert que le consommateur boit 60% moins vite si l’alcool est présenté dans un verre droit, par opposition aux cas où la boisson est contenue dans un verre courbé.

Mais ce n'est pas tout : l'environnement physique dans lequel la substance est consommée compte aussi. Une étude de 1990 - publiée dans le Journal of Studies on Alcohol - a montré que les personnes qui buvaient dans un bureau souffraient davantage de ses "effets délétères" (c'est-à-dire des troubles physiques et cognitifs de l'ébriété) que les personnes buvant dans un bar. La même étude a montré que la fréquence cardiaque – qui augmente avec l'intoxication – s'emballe moins lorsque les personnes boivent dans un contexte familier, et au contraire davantage lorsque l'alcool est consommé dans un contexte inattendu. Les chercheurs en ont conclu que l'anticipation de l'alcool enclenche une "réponse compensatoire", et le corps se prépare à contrecarrer les effets de l'intoxication. Encore du conditionnement classique.

Mais même une substance familière ingérée dans un contexte familier peut se révéler très enivrante… Du moins si vous êtes un serpent et que la substance en question est un opiacé. Car les serpents sous morphine ont une tolérance plus faible à la drogue lorsqu'il fait froid. Selon une autre étude, les serpents placés dans un champ magnétique sont plus rapidement intoxiqués.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Alex de M.
- 02/05/2013 - 21:25
Autre cause :
Il me soule le Normal 1er !
(et pas qu'un peu !)
ABROGATION !