En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Le cours de l'or est en chute libre.
Decod'éco
Pourquoi l'or s'est-il effondré ?
Publié le 16 avril 2013
L’or poursuivait sa chute lundi et s’inscrivait à son plus bas niveau depuis deux ans dans un marché plombé par les inquiétudes sur la croissance, le possible resserrement de la politique de la Réserve fédérale américaine (Fed) et la vente par Chypre de ses réserves de métal jaune.
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’or poursuivait sa chute lundi et s’inscrivait à son plus bas niveau depuis deux ans dans un marché plombé par les inquiétudes sur la croissance, le possible resserrement de la politique de la Réserve fédérale américaine (Fed) et la vente par Chypre de ses réserves de métal jaune.

L'or est en pleine baisse -- il est même passé sous les 1 500 $ l'once. Pourquoi s'effondre-t-il ?

 Tout ce qui a causé la hausse de l'or subsiste aujourd'hui et, même, s'est amplifié. Cette baisse signifie peut-être "dépression droit devant" et que le vent vient de tourner du côté de la Chine. Ce que confirmeraient les prix du pétrole et du cuivre...

Est-ce une raison pour se débarrasser de l'or ? Certainement pas, car même durant les dépressions – que ces dépressions soient inflationnistes ou pas – l'or se comporte bien. Ma motivation pour détenir de l'or est simple : des taux d'intérêts réels (taux d'une obligation d'Etat à 10 ans diminué de l'indice des prix) nuls ou négatifs.

Aucune monnaie ne donne aujourd'hui un rendement positif, donc les liquidités dont on veut conserver le pouvoir d'achat doivent être conservées en or. Il s'agit bien d'un placement pour lequel on ne cherche que la conservation de la valeur avec le minimum de risque, pas d'un investissement pour lequel on accepte un risque en contrepartie d'une rémunération.

L'or remplace – dans une allocation d'actifs de bon père de famille – une OAT à 10 ans, un Bund, un bon du Trésor, bref un placement obligataire qu'on se propose de conserver jusqu'à son terme.

Prix de l'or et taux d'intérêt réel

Le graphique ci-dessous est issu de la note de la Société Générale datée du 2 avril 2013 et intitulée "The end of the gold era" (la fin de l'ère de l'or). En bleu les taux d'intérêt réels, en bronze le cours de l'or en dollar (non corrigé de l'inflation).

 

Vous pouvez constater que les taux d'intérêt réels dans la monnaie mondiale étalon sont bien le moteur de la hausse de l'or.

 

Les facteurs haussiers de l'or sont plus présents que jamais :

- les taux des obligations souveraines atteignent des plus-bas historiques ;

- les banques centrales des pays émergents recyclent leurs réserves de change en or (les obligations souveraines des pays importateurs ne rapportant plus rien, elles mettent leur cash en or) ;

- l'Allemagne réclame son or (livrable en sept ans, on se demande toujours pourquoi) ;

- les déposants sont volés et les contrôles de capitaux commencent en Europe ;

- la Réserve fédérale s'est embarquée dans le QE3 dit infini (et il le sera, les discours de hausse des taux ne sont là que pour calmer les "anticipations d'inflation") ;

- le Japon annonce faire marcher la planche à billets avec déjà 6 400Mds$ de bons du Trésor empilé (un iceberg d'inflation en devenir, là aussi) ;

- la grippe aviaire en Chine, des bruits de bottes en Corée.

Les facteurs baissiers récemment cités :

- Chypre va vendre son or et les pays faibles de la Zone euro pourraient en faire autant pour se désendetter. Des milliers de tonnes d'or vont donc arriver sur le marché ;

- les Etats-Unis vont relever leurs taux car la reprise est là, la croissance atteindra 3% en fin d'année 2013 et le chômage baissera.

Laissons de côté l'anecdotique vente d'or par les banques centrales de Chypre, du Portugal, de l'Italie, de l'Espagne et pourquoi pas de la France. L'argument est idiot. Elles vendent leur or, mais la croissance reviendra-t-elle sans réformes ? Non, bien sûr. Donc l'endettement repartira...

 

Les Etats-Unis, c'est là qu'il convient d'être suspicieux. La reprise américaine est un simple maquillage statistique. L'emploi, qui est un indicateur avancé de reprise, ne frémit pas du tout. La consommation, même à crédit, ne repart pas et l'immobilier ne fait que rebondir sur un point bas.

C'est vers la Chine qu'il faut se tourner

Le vrai facteur baissier est à mon sens plus grave. Jusqu'à présent, toute baisse de l'or était mise à profit par la Chine qui rachetait. Cette fois, ce n'est plus vrai.

Que se passe-t-il ? La Chine est probablement confrontée à une panne économique beaucoup plus importante que ce qui semble paraître dans des statistiques, là aussi, très bien lissées... Les Chinois achetaient de l'or comme nous achetions de l'immobilier : parce que leurs revenus augmentaient mais qu'il y avait de l'inflation. Leur gouvernement les pousse à acheter de l'or pour enrayer la bulle immobilière. S'ils achètent moins d'or, c'est qu'ils ont moins de raisons de le faire, qu'ils s'enrichissent moins.

Dépression droit devant.

Alors, est-ce grave docteur ? Oui, mais pas pour l'or. Les banques centrales vont intervenir, comme elles l'ont toujours fait, en imprimant. La Fed va probablement nous expliquer que, face au ralentissement mondial, elle recule le moment de la hausse des taux. La destruction monétaire continuera.

[Comment protéger vos investissements et votre épargne par tous les moyens ? Or, actions, immobilier, assurance-vie... Découvrez des réponses concrètes et sans langue de bois par ici !]

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Pourquoi l’envolée des cours de l’or en dit beaucoup plus sur le défaut de culture économique des marchés que sur l’état de l’économie mondiale
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
géodith
- 16/04/2013 - 19:57
Pourquoi n'y a t'il pas
la vidéo d'Olivier Delamarche ??????????????????
http://www.kirk.fr/olivier-delamarche-le-16-avril-2013-bfm-business/
boblecler
- 16/04/2013 - 19:08
N'importe quoi le dow jones
N'importe quoi le dow jones est à 14000 points et l'immobilier est encore haut. Donc la baisse de l'or profite aux marchés actions et à l'immobilier. Avec des taux à 1% et sans inflation, on peut faire du business.
Glorfindels
- 16/04/2013 - 17:51
Il y a d'autres facteurs
Je pense que le fait que certains établissements bancaires à l'image d'Abn Amro, qui ont annoncé qu'ils ne livreront plus l'or acheté par leurs clients a démontré aux investisseurs que la quantité d'or détenue en papier est très largement supérieure à la quantité d'or extraite au total ( 20 mètres cube pour rappel soit 2 piscines olympiques) et que donc beaucoup sont en train de liquider leurs positions sur l'or papier. Il faut y ajouter certaines prises de bénéfices du côté de la Suisse et l'effet boule de neige engendré vous avez d'autres facteurs intéressants de cette baisse du cours de l'or.