En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Très chère prison

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 2 heures 4 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 5 heures 4 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 22 sec
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 10 heures 36 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 12 heures 50 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 13 heures 43 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 3 heures 7 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 5 heures 22 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 12 heures 33 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 14 heures 40 sec
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 14 heures 31 min
© Reuters
23,8 millions de Français sont équipés d'un smartphone.
© Reuters
23,8 millions de Français sont équipés d'un smartphone.
Tous accros

Minute par minute : radiographie d'une journée type sur nos téléphones portables

Publié le 15 août 2013
Les Français et le portable, c'est une grande histoire d'amour. Mais quelle utilisation faisons-nous exactement de cet objet devenu pour certains essentiel dans la vie quotidienne ?
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Français et le portable, c'est une grande histoire d'amour. Mais quelle utilisation faisons-nous exactement de cet objet devenu pour certains essentiel dans la vie quotidienne ?

Le téléphone portable a eu 40 ans ! Inventé en avril 1973 par Martin Cooper, alors directeur général de la division communication de Motorola. Pour la petite anecdote, le premier coup de fil ,en dehors d'un appartement ou d'un véhicule, a été passé à son rival Joel Engel, chargé de la recherche et du développement de l’opérateur AT&T à l’époque. Depuis, l'expérience s'est avérée un formidable succès. En effet, selon GFK, il se vend près de 1,16 milliard de téléphones portables chaque année dans le monde. Désormais les trois quarts des habitants de la planète en sont équipés. En France, selon l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), il y avait au 31 décembre 2012, plus de 73 millions de personnes qui étaient clientes d'un service mobile. Ce qui représente 4,5 millions de clients supplémentaires sur l'ensemble de l'année 2012, un niveau de croissance jamais atteint durant ces dix dernières années. Mais comment les Français passent-ils leur temps au téléphone ? Entre Internet, jeux, télévision en ligne, réseaux sociaux, sommes-nous tous geeks ?

L'année 2007 a marqué un tournant dans l'usage du téléphone portable chez le Français. En effet, cette année là est sortie la première version du smartphone phare : l'iPhone. Selon une étude de Médiamétrie datant de décembre 2012, 23,8 millions de Français sont équipés d'un smartphone. "Ce qui représente près d’un Français âgé de 15 ans et plus sur deux (46,8%) alors qu’ils n’étaient que 19,8% au 1er trimestre 2009" assure Médiamétrie. Et ce sont les jeunes de 15-24 ans qui sont les plus friands de cet équipement. En effet, 66,4% d'entre-eux possèdent un téléphone intelligent.

Avec l'avènement des smartphones, sans surprise, le téléphone permet désormais de surfer sur Internet : ce sont ceux qu'on appelle des "mobinautes". Au mois de février 2013, il y avait 19,1 millions de mobinautes, soit près de 9 Français sur 10 (88,5%). Ils ont en majorité consulté un site ou une application de la catégorie Divertissement (Vidéos, TV, Radios, Musique, Jeux Concours / Loterie, Jeux en ligne, etc…). Les "mobinautes" ont le goût du jeu : 7,6% d’entre eux se sont connectés à la sous-catégorie Jeux concours / Loterie pour tenter leur chance, et 42% à un site ou une application de la sous-catégorie Jeux en ligne (ensemble des jeux sur un téléphone avec une connexion à Internet). Les applications de jeux sont à la fois les plus téléchargées et aussi les plus désinstallées. Parmi les équipés mobiles qui ont désinstallé une application de jeux, 2/3 déclarent le faire car ils ne s’en servent pas, assure l'institut de sondage.

La répartition des accès à l’Internet mobile entre sites et applications est stable : plus de 9 "mobinautes" sur 10 (92,2%) ont visité au moins un site sur mobile et plus de 7 sur 10 (77,7%) au moins une application. En février 2013, les "mobinautes" ont, en moyenne, consulté Internet via 5,3 applications et 31,5 sites. Et sans surprise Google et Facebook sont les sites les plus visités.  A eux deux, le moteur de recherche et le réseau social "touchent près de 85% des mobinautes : en août 2012, 80,9% des mobinautes ont consulté Google, et 70,1% pour Facebook ", indique Médiamétrie.

Mais heureusement, la fonction de communication (téléphone et / ou SMS) reste largement en tête. Bonne nouvelle en effet, 81% des Français déclarent se servir en premier lieu de leur téléphone pour communiquer. Le mobile permet aussi de gérer et de simplifier sa vie (67%). De rester connecté à son réseau de relations (63%). Il est personnalisable (60%). Et puis le mobile est rassurant, il sert de recours en cas d’urgence, et 53% de répondants ne l’utilisent que dans ce contexte. Accessoirement il est ludique (46%) ; on lui attache une valeur affective (38%). S’agissant des équipés smartphone, ils placent en premier (83%) la capacité de gérer et simplifier sa vie, suivi de la personnalisation (82%) puis de la possibilité de rester connecté à son réseau (75%).

On le voit, le smartphone entre plus profondément que le mobile dans l’existence de l’utilisateur, sous le double aspect de l’affirmation de sa personnalité et de sa relation aux autres ; il a quelque chose d’intime et de précieux. Si les "smartphoners" affirment "je ne pourrais plus m’en passer" à propos de la capacité qu’il leur offre d’envoyer SMS ou MMS (80%), ils sont également nombreux à ne plus pouvoir se passer de surfer sur Internet (56%) depuis leur mobile, ou encore de consulter ou envoyer des emails (51%), prendre des photos ou vidéos (51%) ou regarder des vidéos (49%).

Désormais, 40 ans après son apparition, le téléphone portable a pris une importance inconcevable lors de son apparition. Il est maintenant possible de consulter ses emails, s'informer, se connecter à son réseau, jouer, écouter de la musique, faire des achats…Selon un sondage Ifop, 42% des Français admettent une dépendance à leur téléphone portable. Un pourcentage qui grimpe à près de 80% chez les moins de 25 ans. Une véritable révolution !

 

 

 

 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Bernard Mitjavile
- 15/08/2013 - 08:23
Curieux
"Au mois de février 2013, il y avait 19,1 millions de mobinautes, soit près de 9 Français sur 10 (88,5%)."
Curieuse statistique et curieux nombre de français. Il semble que le smartphone ne rende pas smart ses utilisateurs.
Anemone
- 14/08/2013 - 20:13
Bien mais
"Au mois de février 2013, il y avait 19,1 millions de mobinautes, soit près de 9 Français sur 10 (88,5%)"
.
Comme tous les habitants de ma commune (et un grand nombre de communes voisines), le "téléphone portable ne passe pas"
(comme dirait SFR lorsque je les ai quittés pour Free et son abonnement à 2 euros, "Comment, vous dites qu'il ne passe pas alors que vous pouvez téléphoner de temps en temps quelques minutes..Vous voyez bien que ça marche"..Véridique!)
.
Nous faisons donc partie des "1 français sur 10" qui ne sont pas mobinautes.
.
Le truc, c'est que mes amis de la région parisienne (banlieue un peu éloignée) ont les mêmes problèmes... Et comme je me déplace beaucoup pour mon travail, je me rends compte que ce n'est pas la joie dans de nombreux endroits de France et de Navarre.
.
Dans ce cas, je pense qu'une bonne partie des mobinautes ne sont que des snobs bling bling qui sont dans le paraître, mais sûrement pas pragmatiques!
.
Autre chose : quand ça ne marche pas, ou peu, on se rend compte qu'un mobile ne sert à rien ou pas grand chose (à condition d'avoir un filaire, fut il sans fil...).
Bien cher donc en temps de crise!