En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Japon : les images choc d'une ville submergée

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 2 heures 43 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 3 heures 38 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 5 heures 3 sec
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 8 heures 6 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 11 heures 18 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 11 heures 56 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 3 heures 14 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 5 heures 32 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 6 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 7 heures 58 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 11 heures 42 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 12 heures 1 min
© Reuters
Avoir son propre potager en ville est une pratique qui se répand de plus en plus.
© Reuters
Avoir son propre potager en ville est une pratique qui se répand de plus en plus.
Tous au vert

La ferme à la ville : de quoi témoigne le boom de l'agriculture urbaine ?

Publié le 21 mai 2014
Avoir son propre potager même en ville, une pratique qui se répand de plus en plus. Cultiver ses carottes et ses tomates : pourquoi ce retour au vert ?
François Purseigle est ingénieur en agriculture et maître de conférences en sociologie agricole. Il est habilité à diriger des recherches en sociologie à l’Institut National Polytechnique de Toulouse (ENSAT).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Purseigle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Purseigle est ingénieur en agriculture et maître de conférences en sociologie agricole. Il est habilité à diriger des recherches en sociologie à l’Institut National Polytechnique de Toulouse (ENSAT).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avoir son propre potager même en ville, une pratique qui se répand de plus en plus. Cultiver ses carottes et ses tomates : pourquoi ce retour au vert ?

Atlantico : De plus en plus, on voit naître dans les villes des jardins collectifs, des petits lopins de terre à cultiver. La tendance est au vert dans nos grandes métropoles. Que traduit cette volonté de vouloir faire de l'agriculture en ville ?

François Purseigle : Elle renvoie à la question agricole qui n’est pas forcément une question rurale. L’agriculture n’est pas réservée dans son traitement à l’espace rural, qu’il s’agisse de petite ou de grande agriculture. On peut admettre aujourd’hui que l’urbanité a triomphé sur le rural, la planète compte une majorité d’êtres humains qui vivent en ville. Pour autant l'enjeu agricole met en lumière des préoccupations d’urbains et pas forcément de ruraux. L’agriculture est tout aussi concernante pour les citadins car ils sont attentifs à ce qu’ils mangent, et souhaitent avoir la main sur les dispositifs productifs qui vont contribuer à la distribution alimentaire dans les villes La volonté d’accorder une place à l’agriculture urbaine traduit une envie de renforcer son regard sur les conditions de production.

D’autre part, il y a une interpénétration croissante entre les espaces ruraux et urbains. Les frontières entre les deux sont floues. Ce souhait d’agriculture urbaine n’est pas  nouveau, mais aujourd’hui on le perçoit comme une possibilité de faire une restructuration de certains espaces.

Au-delà de sa capacité à produire des richesses, l’agriculture offre une possibilité d’emplois en ville.

Est-ce que les gens idéalisent l'agriculture, notamment à cause de l'influence de la télé-réalité ?

Il ne faut pas tout ramener à la télé-réalité. On idéalise l’agriculture au regard de son histoire et au regard de sa trajectoire personnelle. La plupart des Français sont issus du monde rural ou agricole, à une ou deux générations près. Il y a un siècle, la France était avant tout paysanne, c’est plus une question d’attachement que d’idéalisation.
Au-delà de ça, la question agricole porte des enjeux forts : territoriaux, alimentaires, environnementaux. L’agriculture n’est pas regardée aujourd’hui comme elle l’était hier. Cela prouve que les urbains ont envie de se réapproprier la production des richesses agricoles.

Parle-t-on d'un effet de mode ou bien d'une vraie prise de conscience de la part des habitants des villes ?

Les populations ont quelque peu oublié que l’agriculture pouvait être aussi urbaine. Cependant, les cultures en villes resteront marginales, il ne s’agit pas de « réagricoliser » tout le chantier urbain. Au-delà de l’effet de mode, ce type d’agriculture ne peut pas s’adapter à tous les contextes urbains, à toutes les populations. Il faut qu’elle soit désirée par les collectivités par le biais de projets territoriaux.

Il s’agit plus d’une reprise de conscience de l’articulation entre urbanité et agriculture. Cette articulation s’exprime à travers le repositionnent d’aires maraîchères, la mise en place de fermes verticales... 

Le vrai enjeu est celui de la coexistence entre les populations urbaines et les espaces ruraux qui ne sont pas forcément vus comme des espaces de production. C’est le paradoxe d’une société qui joue la carte du retour au vert :  là où les zones rurales sont des lieux de résidence plus que de production, les villes, elles, veulent se convertir en un lieu de production.

Propos recueillis par Manon Hombourger

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Japon : les images choc d'une ville submergée

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Colchique
- 22/04/2013 - 21:43
"Que traduit cette volonté de
"Que traduit cette volonté de vouloir faire de l'agriculture en ville ?"

Il traduit simplement que les gens prennent conscience de leur droit à l'alimentation........par rapport au tout béton, ou aux vertes pelouses où l'on doit marcher sur la pointe des pieds, cher Monsieur.

La terre est faite pour être cultivée et non pour être couverte de béton ou de royaumes. La terre est vivante.
Alors, si vous ne savez que faire, je vous recommande la lecture du "Paradoxe de sapiens". Vous pouvez le télécharger sur le net.