En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

L'inspecteur Barnaby est-il raciste ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 14 heures 34 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 15 heures 4 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 15 heures 57 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 20 heures 56 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 22 heures 44 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 22 heures 46 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 14 heures 47 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 16 heures 25 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 16 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 22 heures 47 min
© Flickr/quinn.anya
Les perturbateurs endocriniens sont présents partout et nuisent à notre santé.
© Flickr/quinn.anya
Les perturbateurs endocriniens sont présents partout et nuisent à notre santé.
Attention substances dangereuses !

Qui sont les perturbateurs endocriniens et comment nuisent-ils à notre santé ?

Publié le 10 avril 2013
Le bisphénol A inquiète sérieusement l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Cette substance chimique est qualifiée de perturbateur endocrinien. Quels sont les impacts de ces substances sur notre corps ?
Olivier Andrault est ingénieur en agro-alimentaire. Il est chargé de mission "agriculture et alimentaire" pour l'association de consommateurs UFC-Que choisir. Il effectue aussi des missions pour Programme national nutrition santé, pour le Ministère...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Andrault et Luc Multigner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Andrault est ingénieur en agro-alimentaire. Il est chargé de mission "agriculture et alimentaire" pour l'association de consommateurs UFC-Que choisir. Il effectue aussi des missions pour Programme national nutrition santé, pour le Ministère...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le bisphénol A inquiète sérieusement l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Cette substance chimique est qualifiée de perturbateur endocrinien. Quels sont les impacts de ces substances sur notre corps ?

Atlantico : L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) publie des conclusions alarmantes sur le Bisphénol A. Cette substance chimique appartient à la famille des perturbateurs endocriniens. Que sont-ils ? En quoi leur présence représente-t-elle un danger pour la santé ? Quels sont précisément les effets nocifs ?

Luc Multigner : Les perturbateurs endocriniens font référence aux substances chimiques, naturelles ou synthétiques, présentant certaines caractéristiques propres aux hormones naturelles. De ce fait, elles sont suspectées de pouvoir générer des effets indésirables pour la santé. On peut ainsi évoquer des effets sur la fertilité, le développement fœtal des jeunes enfants et la survenue de certains cancers. Mais si un tel lien est avéré pour quelques substances (par exemple le distilbène), pour la majeure partie des substances qualifiées, parfois abusivement, de perturbateurs endocriniens c’est encore loin d’être le cas.

Comme le disait Victor Hugo, "savoir ce que l'on affronte est alarmant, mais l'ignorer est terrible." Fort heureusement, ces alertes ne sont pas ignorées. Mais y faire face passe par l’amélioration des connaissances sur la dangerosité des substances chimiques mais aussi des niveaux d’exposition de la population. C’est l’évaluation des risques, qui tenant compte du danger et de l’exposition, est à même d’apporter des informations pertinentes permettant aux pouvoirs publics de prendre des mesures réglementaires destinées à protéger la population. Mais il est indispensable que l’évaluation des risques soit transparente, rigoureuse, indépendante et accessible.

Olivier Andrault : Les perturbateurs endocriniens, qualifient des substances chimiques de synthèse. Ils ressemblent aux hormones naturelles. Notre organisme va être réceptif aux perturbateurs endocriniens à faible dose. En quelque sorte on est piégé par notre propre organisme. Les perturbateurs endocriniens peuvent agir à des périodes précises : fœtus, jeunes enfants... Une exposition lors de ces périodes peut avoir des dégâts sur le développement ultérieur : précocité du développement sexuel des jeunes filles, risques de défaut de fertilité chez les hommes notamment C’est tous ces éléments mis bout à bout qui font que les autorités doivent se saisir du problème des perturbateurs endocriniens.

Le mélange de plusieurs d'entre eux, peut provoquer un "effet cocktail", quels sont les risques? Dans quelle mesure ce "cocktail" multiplie-t-il la dangerosité des perturbateurs endocriniens ?

Luc Multigner : L’effet des mélanges ne concerne pas que les perturbateurs endocriniens. C’est une question qui se pose pour l’ensemble des substances chimiques auxquelles nous sommes exposés. Dans l’état actuel des connaissances on ne peut prédire dans quel sens la multi-exposition, y compris à des perturbateurs endocriniens, peut se traduire en termes de dangers et de risques.C’est incorrect de dire que les substances qu’on qualifie de perturbateurs endocriniens possèdent des modes d’actions similaires. La réalité est bien plus complexe. La problématique des mélanges est un domaine de recherche qui est au stade exploratoire et qui se trouve face à des difficultés méthodologiques majeures. C’est un vrai défi scientifique.

Une récente étude de L'association UFC-Que choisir (cliquez ici pour la consulter) annonce que certains de nos produits cosmétiques contiendraient des composés chimiques qui seraient nocifs pour notre santé. Quels sont les produits cosmétiques à éviter ? Comment les reconnaître ?

Luc Multigner : Il n’y a pas de produits cosmétiques particuliers à éviter. Il incombe aux fabricants de garantir que leurs produits satisfont aux exigences législatives, réglementaires et ne présentant aucun danger pour la santé. C’est aux pouvoirs publics de contrôler que ces produits répondent à la réglementation celle-ci étant par ailleurs en évolution permanente en fonction des nouvelles connaissances. En France, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) encadre l'évaluation de la qualité et de la sécurité d'emploi des produits cosmétiques. Une recommandation qui peut être faite serait de réduire, tant que faire se peut, l’usage de produits cosmétiques non indispensables chez la femme enceinté et le nourrisson. Cela s’explique par la très grande sensibilité de l’embryon, du fœtus et du jeune enfant à de nombreux agents chimiques exogènes, qu’ils soient synthétiques ou naturels.

Olivier Andrault : Pour les consommateurs : le premier conseil est d’utiliser les produits qui sont adaptés à chaque âge. Ensuite nous conseillons aux consommateurs qui veulent se prémunir des risques en vertu du principe de précaution, d’utiliser certains produits Bio (Nature et progrès, bdih, cosmébio… )

Au-delà des conseils consuméristes, on demande aux fabricants d’arrêter d’utiliser ces produits qui soulèvent de gros soupçons sur leur nocivité éventuelle sans attendre que le cadre réglementaire soit renforcé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

L'inspecteur Barnaby est-il raciste ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 10/04/2013 - 18:43
Rideau de Fumée
Diminution de moitié de la production masculine de spermatozoïdes et jeunes couples qui ont des problèmes de fertilité, forte augmentation du nombre de cancers du sein, explosion de l'obésité partout dans le monde depuis dix ans... et si vous croyez que "c'est les hamburgers", vous êtes bien benêts... Curieux article qui tourne autour du pot et n'apporte aucune information nouvelle !
Espérons que "Que Choisir" a d'autres experts plus curieux et offensifs !
footballeur
- 10/04/2013 - 18:27
Périr par où l'on a péché ?
L'abus de laque en bombe(et peut-être de parfums) par Mme Thatcher a-t-il pu induire son Alzheimer ?
antidote
- 10/04/2013 - 11:15
La roulette russe !!!
Concernant les produits naturels , sont ils surveillés étroitement par l'autorité compétente ou laissés au bon vouloir de la direction aux chercheurs des laboratoires en question ?