En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Remède miracle ?
Priligy : pourquoi aucun médicament ne pourra à lui tout seul soigner l'éjaculation précoce
Publié le 22 mars 2013
Un nouveau médicament sera très prochainement mis en circulation pour lutter contre l'éjaculation précoce. Cependant, son effet "dopant" ne remplace pas un vrai traitement qui permet de traiter la source même du problème.
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal De Sutter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un nouveau médicament sera très prochainement mis en circulation pour lutter contre l'éjaculation précoce. Cependant, son effet "dopant" ne remplace pas un vrai traitement qui permet de traiter la source même du problème.

Atlantico : La dapoxétine, premier médicament contre l'éjaculation précoce, devrait être commercialisé très prochainement en France sous le nom de Priligy. Elle est déjà en circulation dans plusieurs pays européens comme l'Espagne, l'Allemagne ou la Suède. A-t-on observé des améliorations concrètes pour les hommes sous traitement ?

Pascal de Sutter : Ce médicament a pour effet secondaire de ralentir la venue de l'éjaculation chez environ 70% des hommes. Il prolonge l'attente éjaculatoire, et a un effet meilleur que celui d'un placebo. Les études en double aveugle mises en place pour éviter que les personnes ne soient influencées montrent en effet que les personnes qui prennent un placebo (le médecin lui-même ne sait pas s'il distribue un placebo ou pas) ont de meilleurs résultats.

Comment agit ce médicament ?

Il diminue un peu les réflexes, et agit donc sur l'éjaculation qui est un réflexe que l'homme ne peut pas contrôler. Ce n'est pas l'idéal pour les personnes qui ont un métier qui repose beaucoup sur les réflexes rapides, on déconseille par exemple à certaines personnes de conduire après avoir pris ce type de médicament.

Cependant, il y a un inconvénient : il ne guérit pas du problème. C'est un peu comme un dopant qui ralentit artificiellement le réflexe éjaculatoire, il n'apprend pas aux hommes comment contrôler leur propre corps. C'est un peu comme certains sportifs qui par manque d'entraînement se blessent régulièrement, et à qui on prescrit un traitement pour que leurs blessures ne leur fasse pas trop mal, et ne les empêchent pas de pratiquer. Autre exemple : ce n’est pas un dopant qui apprend aux cyclistes à pédaler ! Le dopant va lui permettre de réaliser, de manière artificielle, des performances auxquelles il n’est pas habitué, qu’il n’est pas capable d’avoir en temps normal.

Même en n’ayant aucune idée de comment s’y prendre pour avoir une relation sexuelle de qualité, le médicament permettra à l’homme d’avoir une éjaculation et ainsi de donner une apparence plus ou moins convenable.

Quels sont les effets secondaires ?

Ils sont les mêmes que ceux d'un antidépresseur, puisque ce médicament appartient à la famille de ces derniers. Au départ, il n'a pas été conçu pour traiter l'éjaculation prématurée, il était fait pour résoudre les problèmes de dépression. On s'est rendu compte un peu par hasard qu'il avait cet effet secondaire. C'est donc un médicament qui a des effets sur le cerveau, multiples et divers, y compris sur ce réflexe éjaculatoire.

A partir de quel moment un homme est-il considéré comme éjaculateur précoce ? 

On considère qu'un homme est éjaculateur précoce lorsqu'il éjacule avant qu'il ne le souhaite, ou que sa partenaire ne le souhaite. En moyenne en moins de deux minutes et en moins de 20 mouvements de va-et-vient dans le vagin. Certains spécialistes considèrent que c'est à partir de trois minutes, d'autres cinq minutes.

Mais un éjaculateur précoce ne perd pas le contrôle sur l'éjaculation car c'est un réflexe incontrôlable. Il le perd par définition sur son excitation sexuelle. Le réflexe vient donc le surprendre alors qu'il est en pleine montée excitatoire. Il faut apprendre à contrôler son excitation sexuelle, c'est l'objectif du traitement le plus efficace de l'éjaculation prématurée.

Existe-il un risque que des hommes se ruent sur la dapoxétine alors qu'ils n'en ont pas besoin ?

On peut avoir le même risque que le viagra, des hommes qui n'en ont pas forcément besoin vont se bourrer de viagra et de dapoxétine pour avoir une érection forte et ne pas éjaculer trop vite. Un des risques est effectivement que les gens prennent ce médicament au lieu d'apprendre à se contrôler. Les comportements sexuels appropriés sont un apprentissage. Chez l'être humain comme chez certains primates, il faut apprendre certaines positions, les bonne manières de faire pour avoir une vie sexuelle épanouie.

Il est tout à fait possible d'apprendre à ne pas éjaculer trop vite, d'ailleurs la plupart des hommes y travaillent eux-mêmes. 70% des hommes ont compris comment ne pas éjaculer trop vite en travaillant sur leurs mouvements et leur respiration. Il suffit d'apprendre aux malheureux 30% comment faire. Il est plus cohérent d'apprendre à bien faire plutôt que de prendre un médicament pour le reste de sa vie qui n'est pas complètement dénué d'effets secondaires.

Ces problèmes peuvent se résoudre par un apprentissage relativement simple : en maximum dix séances d'environ une demi-heure, pratiquement tous les hommes (90% d'après nos études) peuvent apprendre à contrôler leur corps pour ne plus éjaculer trop vite.

De quels autres moyens les hommes disposent-ils pour pour mieux gérer leur excitation?

Les trois moyens efficaces de lutter contre l’éjaculation précoce pour un homme sont : l'apprentissage du contrôle de sa respiration, de ses mouvements et de sa tension musculaire. On peut également accélérer la fréquence des relations sexuelles et améliorer la communication avec la partenaire. Les scientifiques ont notamment prouvé l’efficacité du "stop-and-go". Malheureusement, de trop nombreux médecins préfèrent prescrire un médicament en 5 minutes de consultation plutôt que d’engager un dialogue plus long qui pourrait soulever les véritables problèmes et cibler des méthodes "douces".

L’un de mes confrères et moi-même avons inventé la bibliothérapie, et nous l’avons diffusée en France et en Europe. Par la lecture, et une technique écrite, la patient va apprendre lui-même à se contrôler. Les taux de succès sont de l’ordre de 70%. Le livre en question s’appelle L’éjaculation prématurée aux Presses universitaires de Louvain, et l'auteur est par François de Carufel. Ainsi l’homme n’a pas besoin de consulter un médecin, un psychologue ou encore un sexologue.

Les médicaments ont leur utilité chez les patients hyper anxieux, ou en situation de crise, voire au bord du divorce s’ils n’améliorent pas de suite leur problème. Certains ont totalement perdu confiance en eux et en viennent à ne plus oser aborder une femme et lui faire l’amour. Pour eux, les médicaments offrent l’occasion de retrouver confiance rapidement. Ensuite, une fois le blocage passé, le relais est donné aux techniques douces. Par contre, remplacer radicalement l’apprentissage par la prise de médicaments de ses 20 ans à ses 60 ans, c’est une approche à la fois coûteuse et inquiétante pour la santé des individus.

A terme, ce médicament peut-il remplacer l'universel viagra considéré à tort comme remède à tous les maux sexuels masculins ?

L’objectif n’est pas le même. Le viagra ne ralentit pas l’éjaculation, il donne de meilleures érections. Alors que l’on peut tout à fait avoir une  bonne érection et éjaculer vite. Et inversement. L’autre médicament, la dapoxétine est très utile, mais différente du viagra.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
05.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
07.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pemmore
- 22/03/2013 - 10:23
Et si c'était un comportement normal,
comme chez les animaux ou le mâle dominant fait une parade incroyable pour un rapport extrèmement long et les mâles secondaires qui font leur petite affaire en apparté dans un coin avec une femelle.
Le plus simple reste de remettre ça quand ça arrive, l'avantage de l'être humain sur les animaux.
PMP132
- 22/03/2013 - 09:49
Et l'anéjaculation
Pourquoi taire ce problème aussi je ne vois jamais de sujet et encore moins d'attention à ce cas médical
Mesiieurs les journalistes pouvez vous faire un papier au moins un !!!!