En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

07.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 1 heure 44 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 3 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 4 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 7 heures 20 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 7 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 8 heures 42 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 26 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 4 heures 44 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 5 heures 2 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 6 heures 24 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 11 heures 29 min
Bonnes feuilles

Le monde en 2030 : et si l'eau et la nourriture devenaient des denrées rares ?

Publié le 17 mars 2013
Un rapport de la CIA affirme qu'en 2030, la demande en nourriture, en eau et en énergie augmentera entre 35 et 50% et que de nombreux pays seront confrontés à des pénuries. Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (2/2).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un rapport de la CIA affirme qu'en 2030, la demande en nourriture, en eau et en énergie augmentera entre 35 et 50% et que de nombreux pays seront confrontés à des pénuries. Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (2/2).

L’interaction croissante entre la nourriture, l’eau et l’énergie, combinée avec le changement climatique, aura des effets considérables sur le développement mondial dans les 15-20 prochaines années. Dans un mouvement tectonique, la demande de ces ressources progressera significativement en raison de l’accroissement de la population mondiale qui passera de 7,1 milliards aujourd’hui à 8,3 milliards en 2030. Comme nous l’avons déjà relevé, l’expansion de la classe moyenne et des populations urbaines accentuera les pressions sur les ressources critiques, en particulier la nourriture et l’eau, mais les nouvelles technologies, comme l’agriculture "verticale" dans des gratte-ciel qui permet également de
réduire les coûts de transport, pourraient favoriser l’augmentation des ressources nécessaires. La sécurité de l’approvisionnement en eau et en denrées devient de plus en plus critique en raison du changement climatique dont l’ampleur dépassera les prévisions.

« … l’expansion de la classe moyenne et des populations urbaines accentuera les pressions sur les ressources critiques, en particulier la nourriture et l’eau, mais les pénuries ne sont pas inévitables. »

Nous n’allons pas nécessairement vers un monde de pénuries, mais les décideurs politiques et leurs partenaires du secteur privé devront agir en amont pour les éviter. De nombreux pays n’auront probablement pas les moyens d’éviter les pénuries en eau et en denrées sans une aide massive de l’extérieur. Se poseront alors diverses problématiques : les ressources critiques sont-elles mieux gérées ? Les technologies permettent-elles d’atténuer les difficultés liées au manque de ressources ? Et est-ce que les mécanismes de gouvernance employés sont plus efficaces pour limiter les pires résultats possibles ? Aujourd’hui, il n’existe pas de système international effectif pour gérer le contrôle des exportations, ce qui accroît souvent les pénuries alimentaires. Favoriser davantage les importations de nourriture peut aider certains pays aux ressources limitées en eau à réduire la pression sur leurs ressources en eau. Ces "incertitudes", largement dépendantes du facteur humain, seront étudiées dans les prochains chapitres abordant les catalyseurs de changement et les mondes possibles. Ce chapitre se concentre sur les pressions exercées sur ces ressources.

Le traitement des problèmes relatifs à l’une de ces ressources ne pourra pas se faire sans affecter l’approvisionnement et la demande des autres ressources. L’agriculture est grandement dépendante de l’accessibilité à des points d’eau adéquats ainsi que des engrais riches en énergie. La puissance hydrique est une source significative d’énergie dans certaines régions, tandis que de nouvelles sources d’énergie, comme les biocarburants, menacent d’exacerber les risques de pénuries alimentaires. Le champ est aussi vaste pour les compromis négatifs que pour de potentielles synergies positives.

Le marché est également en train d’évoluer. Les stratégies asiatiques d’investissement dans les ressources, soutenues par l’État, sont en train de modifier l’environnement des affaires pour les entreprises en situation de concurrence dans l’industrie extractive et pour d’autres types d’investissements en infrastructures dans les pays en développement. Les investissements directs à l’étranger réalisés par des entreprises nationales, largement situées dans les pays émergents, ont largement concerné le forage, l’extraction et les produits pétroliers. De façon générale, les matières premières représentent désormais deux tiers des investissements directs à l’étranger par les entreprises nationales. Les pays asiatiques donnent déjà la priorité à des accords bilatéraux de long terme pour la fourniture de pétrole, de gaz et de charbon contenant des clauses d’assistance politique et économique.

L’extrapolation des tendances actuelles des habitudes de consommation en nourriture et en eau par habitant montre l’ampleur attendue du problème au cours des vingt prochaines années. La demande de nourriture devrait augmenter de plus de 35 % d’ici à 2030, mais les gains de productivité mondiaux ont chuté de 2,0 % entre 1970 et 2000 à 1,1 % aujourd’hui, et ils continuent leur dégringolade. Le monde a consommé plus de nourriture qu’il n’en a produit au cours de sept des huit dernières années. Une large étude internationale a déterminé que les besoins annuels mondiaux en eau atteindront 6 900 milliards de mètres cubes (MMC) en 2030, 40 % de plus que la capacité actuelle. L’agriculture, qui consomme approximativement 3 100 MMC d’eau aujourd’hui, soit un peu moins de 70 % de l’ensemble de la consommation mondiale, aura besoin de 4 500 MMC si elle ne gagne pas en efficacité. Environ 40 % des individus dans le monde vivent à proximité d’un bassin fluvial international. Plus de 200 bassins de ce type sont partagés par au moins trois pays, ce qui accroît les dépendances et les vulnérabilités découlant de changements dans la demande et la disponibilité de l’eau. Si les tendances actuelles se poursuivent, l’OCDE estime qu’en 2030 environ la moitié de la population mondiale vivra dans des zones rencontrant de grandes difficultés d’approvisionnement en eau.

______________________________________________________

Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (Editions des Equateurs), 31 janvier 2013

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

07.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
letroll
- 17/03/2013 - 14:05
il est temps de réarmer
si on considère qu'il y aura également d'autres pénuries sur les matières 1éres et l'énergie ... ça va chauffer sur la planète, il est grand temps de mettre en place des moyens militaires solides et un vrai contrôle des flux migratoires
la saucisse intello
- 17/03/2013 - 13:11
La pénurie d'eau potable....
en Chine, c'est maintenant. D'ailleurs ils dépensent des fortunesz dans de gigantesques usines de distillation de l'eau de mer afin de la potabiliser. 900 millions de chinois grouillent sur la bande côtièren (leçons de géographie de 6ème), Shangai : 23 millions d'habitants et des cochons crevés en guise d'apéro ! Remarquez, c'est PLUTOOT une bonne nouvelle et voici pourquoi : Quand l'économie chinoise va s'écrouler (c'est à dire bientôt), le gouvernement, en bonne dictature qu'il est, fera comme la Corée du nord mais en plus grand : Il désignera "l'ennemi de l'extérieur", "le grand satan", "le capitalisme affameur" ou autres conneries.......c'est à, dire NOUS. Or il y a trente ans que l'armée chinoise monte en puissance (paranthèse, le "lumineuse" CIA s'est plantée jusqu'à l'os, elle nous prédisait la tranquilité jusqu'en 2030 !), ce n'est pas innocent. Alors le moment venu (car il viendra !), quelques missiles à tête conventionnelle dans leurs usines d'eau potable et on verra combien de temps 1,35 milliards de chinetoques peuvent vivre sans eau. Petit livre rouge ou pas ! Le pétrôle est fini, l'uranium suit, le charbon est suicidaire, le nerf de la guerre, c'est l'eau.