En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 32 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 18 heures 22 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 20 heures 39 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 21 heures 40 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 23 heures 25 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 16 heures 16 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 17 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 18 heures 18 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 7 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 23 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 23 heures 32 min
Bonnes feuilles

La réunification de l'Allemagne a coûté cher au reste de l'Europe

Publié le 02 mars 2013
Guillaume Duval raconte que l'Allemagne a échangé l'accord de la France sur la réunification contre la création de la monnaie unique. La première est intervenue en 1990 tandis que la seconde n'a été créée qu'en 1999. Extrait de "Made in Germany" (1/2).
Guillaume Duval est rédacteur en chef du mensuel Alternatives économiques, auteur de La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux ! aux éditions La Découverte (2015) et de Made in Germany, le modèle allemand au-delà des mythes aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Duval
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Duval est rédacteur en chef du mensuel Alternatives économiques, auteur de La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux ! aux éditions La Découverte (2015) et de Made in Germany, le modèle allemand au-delà des mythes aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Duval raconte que l'Allemagne a échangé l'accord de la France sur la réunification contre la création de la monnaie unique. La première est intervenue en 1990 tandis que la seconde n'a été créée qu'en 1999. Extrait de "Made in Germany" (1/2).

"Si la réunification n'a pas eu que des aspects négatifs pour l'économie allemande, elle en eut par contre beaucoup pour celle de ses voisins. La façon très excessive dont la Bundesbank a réagi au petit regain d'inflation suscité par ce processus au début des années 1990 a en effet cassé l'activité non seulement en Allemagne, mais dans toute l'Europe, causant la récession de 1993. Combinée aux fameux critères de Maastricht, les contraintes fixées par ce traité européen pour la construction de la future monnaie européenne, cette politique monétaire non coopérative a fait de toute la décennie 1990 une décennie perdue non seulement pour l'économie allemande, mais pour l'ensemble de l'économie européenne. Du coup, les années 1990 ont laissé des traces quasiment aussi négatives dans les comptes publics allemands qu'ailleurs en Europe et notamment en France : sous l'impact de la réunification, la dette publique brute allemande est montée de 36% du PIB en 1991 à 60,2% en 2000, en surplus de 24 points, mais, dans le même temps, la dette publique française a elle aussi augmenté de 36% du PIB en 1991 à 57,4% en 2000, 21 points de plus. En ce sens, le coût de la réunification allemande a été largement partagé avec ses voisins.

Comment s'explique un tel parallélisme ? L'Allemagne avait échangé l'accord de la France sur la réunification contre la création de la monnaie unique, mais la première est intervenue en 1990 tandis que la seconde n'a été créée qu'en 1999. Entre-temps, le Deutsche Mark a conservé son rôle incontesté de monnaie pivot du système monétaire européen et la Bundesbank a continué à donner seule le la en matière de politique monétaire.

Le boom de l'activité engendré en Allemagne par la réunification et la reconstruction de l'Allemagne de l'Est avait déclenché une petite poussée d'inflation : le rythme de la hausse des prix qui n'était que de 1,3% par an en 1988 était progressivement monté jusqu'à 5,1% en 1992. Un niveau insupportable aux yeux de la Bundesbank. Du coup, elle a poussé ses taux vers des sommets : elle a fait passer ainsi les taux d'intérêt à court terme qui n'étaient que de 4,3% en Allemagne en 1988 à 9,5% en 1992. Le tout sans aucune concertation avec ses partenaires européens. En France, pendant ce temps, l'inflation qui était de 2,7% en 1988 était tombée à 2,4% en 1992. Toutefois, le traité de Maastricht, contrepartie de l'accord français et européen à la réunification, signé 1992, organisait le processus devant conduire à la monnaie unique.

Une des conditions fixées pour cela était la stabilité des taux de change entre les monnaies devant former ultérieurement l'Union monétaire. Les autorités françaises qui venaient d'obtenir l'accord du gouvernement allemand pour aller vers l'Union monétaire ne voulurent courir aucun risque de mettre ce projet en péril en laissant filer le taux de change du franc contre le Deutsche Mark. Du coup, bien que le niveau d'inflation fût plus de deux fois plus faible en France qu'en Allemagne, les taux d'intérêt à court terme furent poussés par la Banque de France jusqu'à 10,4% en 1992 pour éviter la fuite des capitaux vers l'Allemagne. Et la dynamique fut analogue dans toute l'Europe : en moyenne, les taux d'intérêt à court terme montèrent brutalement à 11,2% en 1992 dans l'ex-Europe à 15 bien que l'inflation n'y soit que de 4,7 %. Cette année-là, sous la pression de la politique imposée unilatéralement par la Bundesbank à tous les voisins de l'Allemagne, les taux d'intérêt réels, c'est-à-dire une fois l'inflation déduite, ont atteint partout en Europe des sommets historiques sans précédent. Du fait de la faible inflation dans le reste de l'Europe, ces taux étaient même  significativement plus élevés en dehors de l'Allemagne."


Extrait de "Made in Germany", éditions Seuil.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 03/03/2013 - 16:16
Les allemands ont payé pour le ré-unification
Combien les francais ont payé pour leur ré-unification avec le Maghreb?

vangog
- 03/03/2013 - 14:46
Les allemands ont payé pour le ré-unification
Dans le même temps, les Français ont payé quasiment la même somme pour la social-démagogie Mitterrandienne.
Au bout de quelques années, la ré-unification commence a porter ses fruits sur le plan economique.
Dans le même temps, les français continuent a payer pour leurs fonctionnaires inefficaces et les collectivités en embauchent d'autres!
Cherchez l'erreur...
nervall
- 02/03/2013 - 20:20
c'etait les français
qui avaient ficelé l'euro , certainement poussé derriere par les americains ...