En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

03.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

04.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

05.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

06.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

07.

Le camping-car, star de l’été 2020

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 7 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 9 heures 15 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 11 heures 3 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 1 jour 4 heures
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 7 heures 53 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 12 heures 34 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 14 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 1 jour 4 heures
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 jour 6 heures
© DR
Jeanne d'Arc avait une vision politique bien plus large que les politiciens de l'époque.
© DR
Jeanne d'Arc avait une vision politique bien plus large que les politiciens de l'époque.
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc était-elle vraiment qui elle avait l’air d’être ?

Publié le 23 février 2013
Si la légende fait de Jeanne d'Arc une jeune fille innocente et naïve, Michel de Grèce revient sur cette figure historique pour révéler qu'elle avait en fait une intelligence hors pair ainsi qu'une vision politique bien plus large que les politiciens de l'époque. Extrait de "Une promenade singulière à travers l'histoire" (1/2).
Michel de Grèce
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel de Grèce est prince de Grèce et de Danemark, ses origines remontent aux plus grandes lignées d'Europe. Il est écrivain et historien, auteur de La nuit du sérail, Le Vol du régent, et Une promenade singulière à travers l'Histoire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la légende fait de Jeanne d'Arc une jeune fille innocente et naïve, Michel de Grèce revient sur cette figure historique pour révéler qu'elle avait en fait une intelligence hors pair ainsi qu'une vision politique bien plus large que les politiciens de l'époque. Extrait de "Une promenade singulière à travers l'histoire" (1/2).

La légende en fait une jeune fille innocente et naïve, même un peu primaire. Elle était tout sauf cela. L’intelligence hors pair, l’esprit vif et incisif, les visions politiques grandioses, beaucoup plus larges que les politiciens de l’époque, elle disposait de surcroît d’un génie militaire. Dès le début, elle s’opposera aux généraux de carrière. Ceux-ci voudront appliquer telle stratégie, Jeanne d’Arc proposera souvent telle autre. Les généraux protesteront, elle finira par imposer sa tactique et, chaque fois, elle prouvera qu’elle avait parfaitement choisi. Cette jeune fille de dix-neuf ans se révélait un stratège autrement brillant que tous les militaires chevronnés de l’époque.

De même politiquement. Après les premières victoires, elle fut la seule contre tous les autres à exiger de mener sans tarder le Dauphin Charles pour être couronné à Reims. Il fallait traverser les territoires ennemis. Les pairs du royaume et les couronnes manquaient. Tant pis. Elle eut raison de l’opposition des politiciens et des militaires, elle eut raison de la présence ennemie sur le chemin de Reims, elle fit couronner Charles VII qui, ainsi, devenait un personnage sacré. Elle seule avait compris la profonde symbolique du geste. Est-ce seulement pensable de la part d’une naïve paysanne lorraine ? Effacée, grâce à elle, la bâtardise du Dauphin Charles, effacées les humiliations, effacé le couronnement des rois d’Angleterre comme rois de France, Charles VII était désormais le roi sacré et consacré.

Hommes et femmes, à l’époque, montraient un courage extraordinaire mais celui de Jeanne se révéla partout, lors de la bataille mais pas seulement. Emprisonnée, menacée de torture, harcelée par ses juges, condamnée à mort, exécutée d’une façon atroce, pas une seconde sa vaillance ne céda. Et pour accompagner ses qualités, elle affichait un profond humour. De nombreuses répliques dans les deux procès de condamnation et de réhabilitation témoignent de son sens brillant de la repartie, de son à-propos souvent amusant, de son plaisir à rire. « Portez-vous des anneaux aux oreilles ou ailleurs ? » lui demande son juge, l’évêque Cauchon. « Oui, vous en avez d’ailleurs un qui m’appartient, rendez-le-moi », réplique-t-elle alors qu’elle risque la torture et la mort à chaque instant.

[…]

Lorsqu’elle atteignit la notoriété et qu’elle se prétendit poussée par ses voix et par Dieu, elle subit tout naturellement les examens de virginité, celle-ci allant de pair avec la sainteté. Mais, curieusement aussi, la Cour imposa un examen pour déterminer son sexe, ce qui signifiait qu’on pouvait concevoir des doutes. Jeanne devait être puissamment bâtie, fortement musclée pour porter les lourdes armures de l’époque, pour tenir l’épée et pourtant femme elle l’était bien puisqu’un témoin décrira ses « jolis tétins ».

Il y a dans sa trajectoire de nombreux points intrigants. D’abord, dès son apparition à la Cour, la nouvelle est connue partout en Europe. Des abbés, des clercs, des seigneurs s’écrivent pour annoncer qu’une jeune bergère est venue de Lorraine pour sauver le royaume de France.

[…]

La légende de la bergère naïve et primaire est née dès cette époque, inventée probablement par ses commanditaires qui voulaient donner cette image totalement fausse, mais, évidemment, facile à retenir pour l’opinion et qui dissimulait la vérité embarrassante d’un personnage prodigieux soigneusement choisi et entraîné. Étrange aussi, tout ce qui la concerne a disparu. On ne possède d’elle que les deux procès de condamnation et de réhabilitation ainsi que trois signatures. Pas une relique, pas une armure, pas un vêtement. Et pourtant, elle avait laissé une de ses épées sur un autel d’église. On ne l’a jamais retrouvée. Tout a disparu comme si on avait voulu supprimer toute preuve matérielle de son existence.

___________________________________________

 

Extrait de Une promenade singulière à travers l'histoire, aux éditions JC Lattès

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Glabre et Ingambe
- 24/02/2013 - 19:22
@ Bernard Mitjavile
Oui c'est exactement comme je le pense aussi : elle avait cette vision épurée parce qu'elle venait de l'extérieur, sans avoir eu l'esprit faussé par le jeu infect des courtisans.
armoises
- 24/02/2013 - 13:41
La conjuration de jeanne
C'est à notre avis Michel de Grèce qui à travers son ouvrage "la conjuration de Jeanne" décrit le mieux les manoeuvres politico-religieuses qui entourent l'aventure de la Pucelle... Fille illégitime de la Reine de France, elle est éduquée de façon universitaire au sein d'un prestigieux chapitre, puis formée au métier des armes à compter de 1420... C'est ensuite que l'on crée la légende de la gardienne de moutons, pendant féminin du bon pasteur... On avait Jésus dont les aventures faisaient autorité depuis 14 siècles, on aura Jeanne qui devra prendre le relais... On avait eu le fils, on va alors avoir la Fille de Dieu, avec rigoureusement le même destin! On ne change pas une histoire qui marche!!! Pour vous en convaincre, visitez le site: www.jeannedomremy.fr
DuPaysEntreDeux-Eaux
- 24/02/2013 - 10:07
Jeanne des Armoises
Selon des sources trouvées à Metz, datant de la fin du 15 e siècle, Jeanne d´Arc aurait été une fille adultèrine d´Isabeau de Bavière et de ce fait la demi-sœur de Charles VII, ce dont elle se serait rétracter (aveu véridique ou dû aux pressions?) , d´où son intelligence et des qualités héréditaires de fin stratège. Elle n´aurait pas péri sur le bûcher, mais une autre jeune femme à sa place. Elle se serait présentée en mai 1436 à ses frères qui l´aurait reconnue. La même année elle épousait Robert des Armoises exilée au duché de Luxembourg. Elle aurait en 1439 obtenu que son compagnon d´armes d´antan, Gilles de Rai lui confient une partie de ses troupes avec lesquelles elle Jeanne des Armoises combattit à ses côtés en la province du Poitou.