En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Confession

Le langage du corps : ce que la posture de Lance Armstrong face à Oprah Winfrey nous révèle de ses pensées cachées

Publié le 19 janvier 2013
En analysant le langage du corps de Lance Armstrong face à Oprah Winfrey, la conclusion est claire : il est conscient d'avoir menti et se sent coupable.
Maxence Brulard comportementaliste, spécialiste de la communication non-verbale. Il exerce en Suisse et a notamment écrit Une caractérologie universelle (Dunod, 1998). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxence Brulard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxence Brulard comportementaliste, spécialiste de la communication non-verbale. Il exerce en Suisse et a notamment écrit Une caractérologie universelle (Dunod, 1998). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En analysant le langage du corps de Lance Armstrong face à Oprah Winfrey, la conclusion est claire : il est conscient d'avoir menti et se sent coupable.

Lance Armstrong avoue avec des réponses oui et non qu’il a bien pris de la drogue durant ses compétitions. C’est une petite bombe médiatique. Se sent-il coupable ? Est-il un monstre froid et cynique comme on le décrit, jusqu’à être un être glacial ? A l’inverse, l’observation rigoureuse de son comportement gestuel, postural, facial et même respiratoire, ne révèlerait-il pas derrière la dureté apparente d’un ex champion forgé aux épreuves les plus difficiles une vraie sensibilité émotionnelle bien que réprimée, refoulée, inhibée, ou maîtrisée ? Voilà en effet  une des clés comportementales d’ Armstrong né avec une constitution particulièrement introvertie, ce qui lui donne sûrement par nature innée une aisance plus grande qu’à bien d’autres à ne pas exprimer ses ressentis à l’extérieur.

Armstrong est conscient et se sent coupable d’avoir menti, pourquoi ? On doit comprendre dans une observation comportementale sérieuse que lorsqu’il y a volonté de maîtrise jusque dans les muscles faciaux, ce qui leur donne cet aspect dur et quasi osseux, c’est que la part émotionnelle est proportionnelle à l’aptitude qu’il en démontre de la maîtriser.

Ainsi, on découvre la conscience de sa culpabilité à avoir menti dans de nombreuses expressions faciales parasites qui dans le climat émotionnel très fort de cet entretien hyper médiatisé ont fait irruption fort heureusement à son insu pour révéler une part de lui-même certainement très méconnue du public.

Il est démontré que le temps d’une expression fugitive échappant à l’auto-vigilance et à la conscience claire se situe dans une durée variant entre 2 et 3 dixièmes de secondes, ce qu’un œil averti peut néanmoins percevoir. Ainsi peut-on dégager du film observé de son comportement non verbal un registre émotionnel particulièrement étendu.

1-   La culpabilité :

Si Armstrong n’était pas conscient d’être coupable d’avoir menti au fur et à mesure des questions, pourquoi donc projetterait-il d’une manière récurrente ce mouvement de la lèvre inférieure se superposant sur la supérieure au point de la mordre comme les enfants pris en faute et grondés par leurs parents qui instinctivement réagissent de cette manière lorsqu’ils sont réprimés. Cette manifestation est donc la conscience ressentie d’être coupable d’une action immorale largement démontrée par Darwin.

 

2 - Le désespoir ressenti :

Les yeux humectés de larmes dans une autre séquence regardent le ciel comme pour implorer le pardon, ce qui est confirmé par les rides frontales d’ouverture sincère au regard des autres. En même temps, la mâchoire qui est en permanence à 80% contractée et que les Chinois appellent le bras de la bouche opportunément peut se montrer parfaitement détendue sans aucun signal d’agressivité potentielle, ce qui est en général l’attitude de sa propre convention.

 

 

3-   Angoisse d’impuissance :

Les yeux fixés dans le vide, narines ouvertes et maxillaire saillante, font surgir à l’extérieur un des masques de l’angoisse vécue avec le sentiment d’impuissance à ne plus pouvoir maîtriser l’événement auquel il est confronté (spectre de la mort sociale).

4 - Touché au cœur ,fuir etc…

Bien d’autres photos montreront jusqu’au désir même semi conscient mais réprimé de fuir une situation émotionnellement insupportable si l’on en croit par exemple les deux mains croisées sur le devant du genou comme pour s’empêcher lui-même de fuir une situation ressentie comme intolérable. Ou encore la houppe mentonnière frisante montrant l’envie de pleurer soigneusement réprimée nombres de fois……

 


5 - Le gagneur

Un grand gagneur suscite l’admiration ou le mépris, que ce soit au jeu, en politique, en sport ou en finance. Il est donc sincère quand il explique qu’il a vaincu son cancer des testicules, qu’il a donc gagné sur une maladie souvent mortelle qui le touchait au plus profond de sa virilité. On peut donc comprendre la formation du mécanisme comportemental qu’après avoir fait échec à la mort, il lui fallait démontrer aussi qu’il était plus fort (et très viril) que toute sa catégorie sportive, et donc capable de maîtriser tous ses adversaires puisqu’il s’était senti capable de vaincre le spectre de la mort toute proche.

Un gagneur est donc aussi quelqu’un qui peut vouloir vaincre ses plus profondes angoisses avec talent, courage, ténacité, et a contrario ne supporte pas de perdre (aussi la face), ce qui explique la prise de drogues, le mensonge, et le souci de ne jamais perdre l’image de lui-même qui est constitutive de sa personnalité dans l’identité d’un homme ayant réussi longtemps à apparaître quasi  invulnérable.

Le perfectionnisme qui est une névrose n’appartient pas qu’a lui.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

06.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
marie
- 20/01/2013 - 09:40
il est un grand champion meme "drogué"
qui a pu reprendre les titre dont il a été déchu? personne.On n'a pas pu trouver des gens "non drogués
enfin le journalistes sont de s......comment un homme qui vient de faire une étape de montagne peut il descendre de son velo et aller a la tv répondre aux questions l'air frais et dispo...
donc stop a l'hypocrisie
ciceron
- 19/01/2013 - 17:33
Armstrong est un grand sportif !
La preuve par trois :
1. Même bourré d'EPO, qui peut gagner un tour de France ?
2. Quel sportif n'est pas dopé ? Celui qui ne gagne pas
3. Il joue de la trompette et a été sur la lune !

Il ne mérite pas la peine de mort, il n'a tué personne, lui....
Skagerrak
- 19/01/2013 - 17:23
Quel cinéma !
Quelle mise en scène ! Avec la complicité de la chaîne tv qui distille les infos au compte-gouttes . On a bien compris que ce monsieur est un manipulateur qui cherche à tourner cette confession à son avantage ,pour ne pas faire de prison ou rendre l'argent .