En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

L'UMP doit-elle s'allier au FN ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 39 min 11 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 1 heure 35 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 3 heures 9 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 4 heures 35 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 6 heures 16 min
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 17 heures 8 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 20 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 46 min 19 sec
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 4 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 5 heures 14 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 6 heures 3 min
décryptage > France
Vieillesse

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 18 heures 10 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 20 heures 25 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 22 heures 27 min
© D.R.
© D.R.
Date de péremption

Les Français se sentent vieux à 68 ans dans la vie... mais à 45 ans au travail

Publié le 03 janvier 2013
A quel âge sommes-nous vieux ? 68 ans répondent les Français. Enfin sauf au travail où, là, c'est 45 ans. Un gouffre s'est creusé entre les perceptions de l'âge... laissant de jeunes vieux dépourvus d'avenir professionnel.
Anne-Marie Guillemard est professeur des universités à Paris Descartes.Sociologue ayant notamment travaillé sur l'âge et la vieillesse, elle est l'auteure de Les défis du vieillissement (Armand Colin / 2010).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Guillemard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Guillemard est professeur des universités à Paris Descartes.Sociologue ayant notamment travaillé sur l'âge et la vieillesse, elle est l'auteure de Les défis du vieillissement (Armand Colin / 2010).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A quel âge sommes-nous vieux ? 68 ans répondent les Français. Enfin sauf au travail où, là, c'est 45 ans. Un gouffre s'est creusé entre les perceptions de l'âge... laissant de jeunes vieux dépourvus d'avenir professionnel.

Atlantico : 68 ans. C'est l'âge moyen annoncé par les Français lorsqu'on leur demande "A quel âge est-on vieux ?", selon une enquête du CSA. Mais 68 ans, n'est-ce pas déjà très vieux pour se sentir vieux ?

Anne-Marie Guillemard : L'espérance de vie s'accroît : elle frôle aujourd'hui les 80 ans, pour les deux sexes - ce qui est notamment nouveau pour les hommes ! C'est considérable. Le ressenti des personnes n'a rien d'abstrait : il est directement lié aux egos d'âges des individus et de leurs milieux. Les gens vivent plus longtemps et voient les autres vivre plus longtemps. Cela amène tout naturellement vers un premier seuil de perception de la vieillesse aux alentours des 70 ans. Un seuil qui est d'ailleurs largement décalé de l'âge de la retraite.

Une fois atteint cet âge, on peut effectivement parler de vieillesse. Les handicaps, plus ou moins sérieux, commencent à apparaître. Mais quelqu'un qui est dans la soixantaine reste généralement en très bonne santé. La perception de la vieillesse accompagne généralement ce handicap, une maladie ou l'entrée en maison de retraite. Autant de réalités qui se vivent de plus en plus tard.

A l'inverse, les sondés évoquent l'âge de 45 ans, lorsqu'on leur demande l'âge de la vieillesse en entreprise. Comment expliquer un tel décalage ?

La vieillesse professionnelle s'est largement accélérée. C'est une situation présente tout particulièrement en France. Une majorité des directions des ressources humaines estiment que dès 45 ans, il y a un seuil de franchit. Passé celui-ci, elles hésitent à former et à faire évoluer leurs collaborateurs. Pourquoi un tel décalage ? Parce que nos politiques ont encouragé la pré-retraite pendant près de 30 ans, dès 55 ans, enclenchant très directement un véritable compte-à-rebours dès la cinquantaine.

C'est d'autant plus paradoxal que l'insertion professionnelle des jeunes, elle-même, est extrêmement tardive en France. Vous n'êtes pleinement opérationnel au travail qu'entre 30 et 45 ans. Avant, vous manquez d'expérience. Après, vous êtes un demi-vieux. L'âge est devenu facteur de discrimination à l'emploi et s'applique à toutes les catégories. C'est notamment le cas des fameux "seniors" qui, s'ils se retrouvent au chômage, peinent tout particulièrement à trouver un nouvel emploi. Seuls pistes de sortie : la retraite anticipée ou les minimas sociaux.

Quelles sont les conséquences d'un tel décalage dans la perception de l'âge de la vieillesse, entre le monde de l'entreprise et celui de l'entourage ?

C'est terrible pour le pays et c'est terrible pour les gens. L'important chômage des seniors, qui ne fait que gonfler, impose de n'avoir qu'une seule génération au travail. Sur la catégorie des 30-55 ans, qui représente 40% de la population, on trouve plus de 80% des emplois. Ce sont eux qui font vivre le pays et assume sa productivité. Cette population assure seule les transferts sociaux ... alors qu'elle vieillit elle-même : les bab-boomers vont bientôt atteindre l'âge de la retraite !

Le jugement sur l'âge au sein de l'entreprise coûte beaucoup aux seniors. Il a un effet de miroir. Les propos des managers se retrouvent chez les salariés. Certains en viennent à intégrer, à intérioriser des jugements négatifs, estimant qu'ils étaient "trop vieux pour être formés". Une logique qui les pousse naturellement vers la sortie et qui complique d'autant plus leur insertion.

L'âge médian de sortie du travail est de 59 ans. Autant de gens qui risquent de ne pas retrouver d'emploi lorsqu'ils perdent le leur. Il y a presque trois ans de différence entre cette réalité et l'âge "normal" de la retraite. Une logique que l'on trouve beaucoup moins dans certains pays, notamment scandinaves.

L'inverse est-il vrai ? Le fait de vivre plus longtemps amène-t-il un sentiment de jeunesse lorsque l'on avance dans sa vie, y compris au travail ?

Bien sûr. Les gens se sentent jeunes malgré cette logique adoptée dans le monde professionnel. D'où un fort sentiment d'incompréhension et d'égarement.

Il faut apprendre aux entreprises à raisonner autrement et à former intelligemment leurs quadragénaires, justement pour ne pas se retrouver avec un personnel en forme, soucieux de progresser... mais dépourvu des avantages pour justifier son maintien à un poste. Il faut mettre en oeuvre une gestion prévisionnelle, préventive, des carrières.

L'approche sociétale, politique et entrepreneuriale de cette question est cruciale : mieux vaut être, à âge égal, un jeune retraité fringuant et plein de projets qu'un vieux travailleur sans avenir !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

L'UMP doit-elle s'allier au FN ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
EIFFEL
- 07/01/2013 - 08:48
La réalité de la situation
Je suis dans cette situation. J'ai 46 ans, autodidacte, ancien dirigeant d'entreprise de 50 personnes, je maitrise l'informatique, la CAO, la 3D, le management,etc., et pourtant je me retrouve au RSA. J'ai envoyé des centaines de CV depuis un an, je n'ai eu que deux réponses, et ....négatives de surcroit. On ne vous donne aucune raisons, on vous dit simplement, désolé votre CV ne correspond pas à notre recherche. La réalité est bien autre. Vous n'êtes en France employable que de 25ans à 40ans. Avant 25ans vous n'avez pas d'expérience, vous n'intéressez personne, après 40ans vous avez des prétentions trop couteuses... Mais les compétences ont une valeur et en France on ne souhaite pas les payer. On ne peut pas vouloir vendre des clio à 25000€ et payer tous son personnel au SMIC. L'adage "vouloir le beurre, l'argent du beurre et la crémière" s'applique ici aussi. La crise à bon dos... Pour relancer une économie il faut aussi des citoyens dans le pays qui ont un pouvoir d'achat suffisant pour y consommer. Rien ne sert échafauder des plans compliqués.
RV
- 03/01/2013 - 18:48
tout à fait d'acord
La réflexion d'A-M Guillemard est (cmme toujours) très pertinente et structurée. Il ne faut cependant pas oublier la vitesse à laquelle évolue notre société: le poids des représentations est un vrai problème pour le vieillissement. La "nouvelle" (qui n'est plus si nouvelle pourtant) technologie n'est pas vraiment adaptée aux travailleurs les plus âgés, etsurtout pour ceux qui ne sont pas à des niveaux d'encadrement, créant un véritable fossé avec les attentes des entreprises. Dans la société (en général,mais aussi au sein des familles) l'accès des "jeunes" à la consommation ou à la vie sociale d'adulte a bien été altérée, créant des politiques prégnantes dans leur direction : de ce fait, sans vraiment avoir résolué le problème des jeunes on a aggaravé celui des plus agés. Aujourd'hui, le Président a du dire qu'il allait développer une politique en direction des jeunes, stigmatisant les effets d'âges. Le précédent Président avait quant à lui purement et simplement éliminé le secrétarait d'Etat aux personnes âgées! Etre vieux devient un refuge pour "oublier" des réalités difficilement gérables dans le quotidien...
DEL
- 03/01/2013 - 14:29
jeune vieux et vieux jeune!
Est vieux celui qui s'installe dans une "routine" et ne cherche plus à en sortir: je connais des gens de moins de trente ans qui sont dans ce cas et des gens de 80 ans qui n'y sont pas.
En revanche, on n'a pas la même énergie à 60 ans qu'à même cinquante ans. Travailler plus longtemps, oui, mais sur des postes adaptés...