En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 30 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 55 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 9 heures 5 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 12 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 12 heures 31 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 13 heures 27 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 17 heures 21 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 2 heures 44 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 7 heures 24 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 12 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 14 heures 31 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 15 heures 17 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 16 heures 46 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 17 heures 38 min
© Reuters
La tour Burj Khalifa de Dubaï s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période.
© Reuters
La tour Burj Khalifa de Dubaï s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période.
Colosse aux pieds d'argile

La folie de la course aux gratte-ciels et la crise que cela annonce

Publié le 27 décembre 2012
Une étude de la banque Barclays indique que la construction de gratte-ciels dans un pays pourrait être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. Elle met donc la Chine en garde, pays où il se construit 53% des plus grandes tours du monde.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude de la banque Barclays indique que la construction de gratte-ciels dans un pays pourrait être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. Elle met donc la Chine en garde, pays où il se construit 53% des plus grandes tours du monde.

Les gratte-ciels, ces oiseaux de mauvais augure. Ils font la fierté des pays qui les construisent, titillent toujours plus les nuages, et pourtant, les gratte-ciel n'annoncent pas vraiment de bonnes nouvelles. Selon un rapport de la banque d'affaires Barclays, la construction de ces immeubles de très grande hauteur dans un pays pourrait en effet être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. La raison : la mise en chantier de gratte-ciel est généralement le symptôme d'une crise immobilière plus importante et "reflète une mauvaise affectation répandue du capital et l'imminence d'une correction économique" selon l'étude.

Directeur de recherches pour Barclays Capital à Hong Kong, Andrew Lawrence a ainsi expliqué au Guardian que "les booms de construction sont un signe d'un excès de crédit", ajoutant qu'"historiquement, la construction de gratte-ciel a été caractérisée par une activité sporadique mais intense qui coïncide avec des facilités de crédits, la hausse des prix des terrains, mais aussi un optimisme excessif alors qu'une fois la construction achevée, l'économie entre généralement en phase de récession".

Et l'étude de citer les exemples de la célèbre tour Chrysler et du non moins célèbre Empire State Building mis en chantier à New York dès les années folles mais achevés en 1930 et 1931, alors que les Etats-Unis était en pleine dépression, deux ans seulement après la crise de 1929.

Manhattan et ses gratte-ciels Cliquer pour agrandir (Source United States Coast and Geodetic Survey)

L'Empire State Building (Crédits : Flickr/Jiuguang Wang)

Autres exemples mais tout aussi représentatifs : les constructions des tours jumelles du World Trade Center au début des années 1970, trois ans avant le premier choc pétrolier, de la tour Petronas à Kuala Lumpur, inaugurée seulement quelques mois avant la crise financière asiatique de 1997. Dernier exemple en date : les constructions d'hôtels, de bureaux et surtout de la tour Burj Khalifa à Dubaï. Terminée en 2010, la plus haute tour du monde, qui atteint tout de même 828 mètres de haut, s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période à tel point que la ville des Emirats arabes a dû être renflouée par son voisin, Abu Dhabi, pour éviter la faillite.

Les tours jumelles Petronas, à Kuala Lumpur (Crédits : Reuters)

La Tour Burj Khalifa de Dubaï (Crédits : Reuters)

Si l'étude de l'établissement financier ne présente aucune relation de cause à effet directe entre la construction de gratte-ciels et le début d'une crise économique, elle indique toutefois que ces deux événements sont l'objet d'une "corrélation malsaine" et met donc en garde les nouveaux grands bâtisseurs, l'Inde et surtout la Chine.

Si l'Inde ne compte pour le moment que deux gratte-ciels, elle en aura normalement 14 d'ici les cinq prochaine années, dont la deuxième plus haute tour du monde, la India Tower à Bombay, supposée atteindre 700 mètres de hauteur. Mais comme l'indiquent les derniers chiffres, la croissance indienne ralentit. Au troisième trimestre 2012, l'Inde a ainsi affiché une croissance de 5,3% sur un an, en recul par rapport au trimestre précédent et ses 5,5%. Il y a encore un an, le pays enregistrait une croissance de 6,7%. Autant dire qu'il tombe de haut. Et alors que les chiffres du secteur manufacturier, ou encore des services augmentent légèrement, ceux de l'immobilier font un énorme bond de 9,4%. La bulle immobilière n'est pas loin.

Concept proposé pour l'India Tower (Crédits : Urbika)

La Chine est également dans le collimateur de l'étude Barclays. La construction de gratte-ciels est en effet en pleine expansion dans l'Empire du Milieu puisque d'ici 2018, la capitale, Pékin, devrait terminer 124 immeubles d'envergure, ce qui représente pas moins de 53% des gratte-ciel actuellement en construction sur la planète. La prophétie pourrait ainsi bien se réaliser en Chine où le marché immobilier est en pleine surchauffe. Les analyses de Capital Economics affirment par ailleurs que la décision de Pékin d'injecter des centaines de milliards de dollars dans des projets de gratte-ciel, sans passer par des développeurs privés, a prolongé le boom des buildings mais a surtout potentiellement préparé un crash encore plus important.  Barclays qualifie même avec humour la Chine de "bâtisseur de la plus grosse bulle" alors que le pays ne cesse d'ériger des tours toujours plus grandes. Reste à savoir maintenant si la prophétie se réalisera bel et bien, une fois de plus.

 

Gratte-ciel de Pudong, le quartier financier de Shangaï (Crédits : Reuters)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lynette
- 28/12/2012 - 12:51
Autre hypothèse...
J'ai une autre hypothèse : On construit continuellement des buildings de sorte qu'il y en a toujours un construit la veille d'une crise. Sans rire, je ne crois pas un instant à cette théorie des buildings mauvais augures. Si elle était vraie, cela signifierait que les crises ont toutes les mêmes causes et que Barclays a enfin trouvé le saint Graal des banquiers : le moyen de prévoir à coup sûr l'avènement des crises économiques. Belle blague !
Glabre et Ingambe
- 27/12/2012 - 10:22
@Général3G
Egrener le décompte des buildings comme il le fait est une manière indirecte de compter les pauvres que vous citez. Avez-vous lu l'article ? Vous devez être du genre aigri jamais content, vous.
General3Gaulle
- 27/12/2012 - 10:06
Ils ont qu'a comptés les pauvres....
Au lieu de compter les buldings en construction ils ont qu'a compter le nombre de pauvre de la classe popuplaire et de la classe moyenne.
Ou le pouvoir d'achat réel dans les pays occidentaux et pas les indicateurs qui sont une representation travestit fabriquer pour defendre l'ideologie néolibérale.