En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 5 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 55 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 59 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 49 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 52 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 39 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 54 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 47 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 9 heures 5 min
© Reuters
La tour Burj Khalifa de Dubaï s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période.
© Reuters
La tour Burj Khalifa de Dubaï s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période.
Colosse aux pieds d'argile

La folie de la course aux gratte-ciels et la crise que cela annonce

Publié le 27 décembre 2012
Une étude de la banque Barclays indique que la construction de gratte-ciels dans un pays pourrait être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. Elle met donc la Chine en garde, pays où il se construit 53% des plus grandes tours du monde.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude de la banque Barclays indique que la construction de gratte-ciels dans un pays pourrait être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. Elle met donc la Chine en garde, pays où il se construit 53% des plus grandes tours du monde.

Les gratte-ciels, ces oiseaux de mauvais augure. Ils font la fierté des pays qui les construisent, titillent toujours plus les nuages, et pourtant, les gratte-ciel n'annoncent pas vraiment de bonnes nouvelles. Selon un rapport de la banque d'affaires Barclays, la construction de ces immeubles de très grande hauteur dans un pays pourrait en effet être l'élément annonciateur d'une crise économique à venir. La raison : la mise en chantier de gratte-ciel est généralement le symptôme d'une crise immobilière plus importante et "reflète une mauvaise affectation répandue du capital et l'imminence d'une correction économique" selon l'étude.

Directeur de recherches pour Barclays Capital à Hong Kong, Andrew Lawrence a ainsi expliqué au Guardian que "les booms de construction sont un signe d'un excès de crédit", ajoutant qu'"historiquement, la construction de gratte-ciel a été caractérisée par une activité sporadique mais intense qui coïncide avec des facilités de crédits, la hausse des prix des terrains, mais aussi un optimisme excessif alors qu'une fois la construction achevée, l'économie entre généralement en phase de récession".

Et l'étude de citer les exemples de la célèbre tour Chrysler et du non moins célèbre Empire State Building mis en chantier à New York dès les années folles mais achevés en 1930 et 1931, alors que les Etats-Unis était en pleine dépression, deux ans seulement après la crise de 1929.

Manhattan et ses gratte-ciels Cliquer pour agrandir (Source United States Coast and Geodetic Survey)

L'Empire State Building (Crédits : Flickr/Jiuguang Wang)

Autres exemples mais tout aussi représentatifs : les constructions des tours jumelles du World Trade Center au début des années 1970, trois ans avant le premier choc pétrolier, de la tour Petronas à Kuala Lumpur, inaugurée seulement quelques mois avant la crise financière asiatique de 1997. Dernier exemple en date : les constructions d'hôtels, de bureaux et surtout de la tour Burj Khalifa à Dubaï. Terminée en 2010, la plus haute tour du monde, qui atteint tout de même 828 mètres de haut, s'est transformée en symbole de la crise immobilière et financière qu'a connu la région à cette période à tel point que la ville des Emirats arabes a dû être renflouée par son voisin, Abu Dhabi, pour éviter la faillite.

Les tours jumelles Petronas, à Kuala Lumpur (Crédits : Reuters)

La Tour Burj Khalifa de Dubaï (Crédits : Reuters)

Si l'étude de l'établissement financier ne présente aucune relation de cause à effet directe entre la construction de gratte-ciels et le début d'une crise économique, elle indique toutefois que ces deux événements sont l'objet d'une "corrélation malsaine" et met donc en garde les nouveaux grands bâtisseurs, l'Inde et surtout la Chine.

Si l'Inde ne compte pour le moment que deux gratte-ciels, elle en aura normalement 14 d'ici les cinq prochaine années, dont la deuxième plus haute tour du monde, la India Tower à Bombay, supposée atteindre 700 mètres de hauteur. Mais comme l'indiquent les derniers chiffres, la croissance indienne ralentit. Au troisième trimestre 2012, l'Inde a ainsi affiché une croissance de 5,3% sur un an, en recul par rapport au trimestre précédent et ses 5,5%. Il y a encore un an, le pays enregistrait une croissance de 6,7%. Autant dire qu'il tombe de haut. Et alors que les chiffres du secteur manufacturier, ou encore des services augmentent légèrement, ceux de l'immobilier font un énorme bond de 9,4%. La bulle immobilière n'est pas loin.

Concept proposé pour l'India Tower (Crédits : Urbika)

La Chine est également dans le collimateur de l'étude Barclays. La construction de gratte-ciels est en effet en pleine expansion dans l'Empire du Milieu puisque d'ici 2018, la capitale, Pékin, devrait terminer 124 immeubles d'envergure, ce qui représente pas moins de 53% des gratte-ciel actuellement en construction sur la planète. La prophétie pourrait ainsi bien se réaliser en Chine où le marché immobilier est en pleine surchauffe. Les analyses de Capital Economics affirment par ailleurs que la décision de Pékin d'injecter des centaines de milliards de dollars dans des projets de gratte-ciel, sans passer par des développeurs privés, a prolongé le boom des buildings mais a surtout potentiellement préparé un crash encore plus important.  Barclays qualifie même avec humour la Chine de "bâtisseur de la plus grosse bulle" alors que le pays ne cesse d'ériger des tours toujours plus grandes. Reste à savoir maintenant si la prophétie se réalisera bel et bien, une fois de plus.

 

Gratte-ciel de Pudong, le quartier financier de Shangaï (Crédits : Reuters)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lynette
- 28/12/2012 - 12:51
Autre hypothèse...
J'ai une autre hypothèse : On construit continuellement des buildings de sorte qu'il y en a toujours un construit la veille d'une crise. Sans rire, je ne crois pas un instant à cette théorie des buildings mauvais augures. Si elle était vraie, cela signifierait que les crises ont toutes les mêmes causes et que Barclays a enfin trouvé le saint Graal des banquiers : le moyen de prévoir à coup sûr l'avènement des crises économiques. Belle blague !
Glabre et Ingambe
- 27/12/2012 - 10:22
@Général3G
Egrener le décompte des buildings comme il le fait est une manière indirecte de compter les pauvres que vous citez. Avez-vous lu l'article ? Vous devez être du genre aigri jamais content, vous.
General3Gaulle
- 27/12/2012 - 10:06
Ils ont qu'a comptés les pauvres....
Au lieu de compter les buldings en construction ils ont qu'a compter le nombre de pauvre de la classe popuplaire et de la classe moyenne.
Ou le pouvoir d'achat réel dans les pays occidentaux et pas les indicateurs qui sont une representation travestit fabriquer pour defendre l'ideologie néolibérale.