En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 7 heures 10 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 5 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 14 heures 18 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 15 heures 42 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 17 heures 55 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 18 heures 48 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 19 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 8 heures 12 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 10 heures 27 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 16 heures 1 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 17 heures 38 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 19 heures 6 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 19 heures 36 min
© DR
Dans le film "Un jour sans fin", le journaliste Phil Connors revit le "jour de la marmotte" encore et encore...
© DR
Dans le film "Un jour sans fin", le journaliste Phil Connors revit le "jour de la marmotte" encore et encore...
Imparfait du présent

Quand la science comprend mieux le "Déjà vu" : cette sensation d'avoir déjà vécu l'instant présent

Publié le 27 septembre 2012
A la limite du paranormal, le "déjà vu" est un mystère pour la communauté scientifique. Une conférence sur le phénomène a permis de faire le point sur les dernières avancées.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la limite du paranormal, le "déjà vu" est un mystère pour la communauté scientifique. Une conférence sur le phénomène a permis de faire le point sur les dernières avancées.

Le sentiment de "déjà vu" a longtemps été un mystère pour la science. Cette étrange impression d'avoir déjà rencontré une situation frôle le paranormal pour celui qui la ressent, et donne parfois le sentiment d'avoir des pensées prémonitoires. Or, le "déjà vu" peut toucher n'importe qui, de l'individu sain au plus grand psychopathe, en passant par le patient épileptique. Cependant, certaines populations y sont davantage sujettes que d'autres. Les jeunes adultes par exemple y sont particulièrement enclins, contrairement aux personnes de plus de 40 ans, qui rencontrent bien plus rarement ce sentiment.

Les chercheurs s’intéressent depuis longtemps au phénomène. En 1970, un psychologue cognitiviste a fait un grand pas dans la compréhension du "déjà vu" grâce à une distinction conceptuelle particulièrement utile. Le chercheur Endel Tulving a en effet postulé l'existence de deux types de mémoires distinctes : la "mémoire sémantique" et la "mémoire épisodique". La première est le souvenir du sens des choses, des définitions et autres notions figées. Par exemple, le souvenir que Rome est la capitale de l'Italie appartient à la mémoire sémantique.

La mémoire épisodique est bien plus concrète et possède un goût de réalité. Le souvenir d'un voyage à Rome, avec son lot de sensations, appartient à ce type de mémoire. Dans le cas de la mémoire épisodique, il ne s'agit pas simplement de se souvenir de froides informations : il s'agit réellement de "revivre une situation mentalement", a expliqué le psychologue, ajoutant "c'est une sorte de voyage dans le temps mental, une façon de revivre quelque chose qui s'est déjà passé. De fait, certaines activité cérébrales se reproduisent à l'identique lors du "souvenir", comme si le cerveau revivait réellement l'expérience en question.

Le "déjà vu" serait donc lié à un dysfonctionnement de cette mémoire particulière, qui donne l'impression de vivre la situation en temps réel. Une zone du lobe temporal appelée hippocampe tient un rôle particulièrement important dans ces activités de "remémorisation".

 

Une hypothèse postule un télescopage entre les zones cérébrales responsables respectivement du "sentiment de familiarité" et du "souvenir". En temps normal, la zone responsable de la familiarité reconnaît dans un premier temps une situation comme familière. Puis l'hippocampe prend le relais pour expliquer cette familiarité, en ramenant à la surface le souvenir de ce qui s'est passé auparavant. Lors du "déjà vu", ces deux étapes et la situation apparaitrait comme familière tout en paraissant nouvelle.

 

Selon une autre hypothèse, des images visuelles pourraient être reconnues comme "familières" parce qu'elles arrivent au cerveau de façon décalée, par exemple lorsque l’image venant d'un œil arrive quelques milli-secondes avant celle de l'autre œil, donnant l'impression que l'image a déjà été vue.

Ce sont les deux première hypothèses évoquées dans cette vidéo.

 

 

Un symposium sur le sujet était justement réuni en mai dernier à Marseille. Intitulée "Déjà vu, déjà vecu and other mnesic experiential phenomena" (Déjà vu, déjà vécu et autre phénomènes mnésiques expérimentaux), la conférence a débouché sur certaines avancées notables. Alors que les regards se tournaient jusqu'ici en priorité vers l'hippocampe, certains scientifiques ont remarqué le rôle crucial d'une autre zone.

"En 2004 et 2005, notre équipe a montré que la stimulation des cortex rhinaux induit un déjà-vu dans près de 15 % des cas, alors que la stimulation de l'hippocampe ou de l'amygdale ne le provoque que dans environ 5 % des cas, a expliqué au Monde le professeur Patrick Chauvel (Inserm, université d'Aix-Marseille). Nous en avions conclu que le déjà-vu était associé à une dysfonction des cortex rhinaux, structures spécifiquement impliquées dans le processus de familiarité, qui permet de savoir qu'on a vu précédemment un visage, une image... Nos plus récents résultats, publiés par le professeur Fabrice Bartolomei, en mars, dans Clinical Neurophysiology, montrent que cette hypothèse, simpliste, était incomplète."

Le "déjà-vu" proviendrait en réalité d'une "interaction particulière entre ces deux zones : l'hippocampe et les cortex rhinaux", résume Emmanuel Barbeau.  Plus précisément, l'hippocampe entrerait dans une activité de remémorisation trop tôt, avant même d'avoir déjà stocké un contenu à se remémorer. L'hippocampe serait totalement focalisé sur le "faux" souvenir en train d’être remémoré, et serait incapable de traiter la situation en cours. En temps normal, le "présent" est en effet encodé dans notre cerveau pour y être stocké dans la mémoire. Mais l'hippocampe ne peut faire les deux choses à la fois. "Le déjà-vu serait donc un phénomène de recollection sans contenu", note M. Barbeau.

Une autre hypothèse implique les cortex rhinaux. Car des expériences chez le signe ont montré que cette zone était liée à l'impression de "nouveauté". Lorsqu'elle cesse de fonctionner, les événements sont "vidés" de leur nouveauté et semblent donc être un perpétuel recommencement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Inconnu
- 28/09/2012 - 13:56
Leur théorie n'est pas au point
@ nanie : je partage votre avis. Raisonnements un peu "shorts", suivis d'une extrusion journalistique, ce qui fait que le sujet de l'étude donne une impression de "déjà-vu" !
nanie
- 28/09/2012 - 12:38
Leur théorie n'est pas au
Leur théorie n'est pas au point car comment peut-on expliquer que quand on se rend dans un endroit que nous n'avons jamais vu,ni même entendu parler,on puisse avoir une impression très forte de "déjà vu".Nous n'avons aucun souvenir de cet endroit,puisque il est inconnu pour nous,et moi,ça m'arrive souvent.Encore un peu de travail semble nécessaire!
Septentrionale
- 28/09/2012 - 11:42
je veux ajouter car c'est important
besogneux et plein d'intérêts dans tous les sens du terme