En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 2 heures 23 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 4 heures 1 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 54 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 9 heures 15 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 57 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 11 heures 5 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 30 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 3 heures 2 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 8 heures 20 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 52 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 41 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 11 heures 5 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 31 min
Thérapie de couple

50 ans d'amitié franco-allemande : mais où en est Merkhollande dans l’Histoire du couple franco-allemand ?

Publié le 22 septembre 2012
Angela Merkel et François Hollande se rencontrent ce samedi dans le cadre des 50 ans du Traité de l'Elysée qui scelle l’amitié franco-allemande. Pointé du doigt pour ses divisions en plein crise économique, quelles traces ce nouveau couple forgé depuis l'arrivée du Président français va-t-il laisser dans l'Histoire européenne ?
Alfred Grosser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alfred Grosser est un historien, sociologue et politologue franco-allemand.Il est diplômé d'une agrégation d'allemand. Il a été professeur à l'Institut d'Etudes Politiques à Paris et il y devient professeur émérite. De 1956 à 1992 il occupe le poste de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Angela Merkel et François Hollande se rencontrent ce samedi dans le cadre des 50 ans du Traité de l'Elysée qui scelle l’amitié franco-allemande. Pointé du doigt pour ses divisions en plein crise économique, quelles traces ce nouveau couple forgé depuis l'arrivée du Président français va-t-il laisser dans l'Histoire européenne ?

Atlantico : Angela Merkel et François Hollande se rencontrent ce samedi dans le cadre des 50 ans du Traité de l'Elysée, qui scelle l’amitié franco-allemande. Un accord signé par Konrad Adenauer et Charles de Gaulle. Qu'est ce qui caractérise le couple franco-allemand depuis l'arrivée de François Hollande ?

Alfred Grosser : Le couple fondateur a été Konrad Adenauer/Robert Schuman, le 9 mai 1950, et non Adenauer/de Gaulle, celui-ci s’étant rallié à ce qu’il avait combattu. Le seul couple dans lequel les deux parties croyaient en l’Europe et agissaient pour elle a été celui formé par Helmut Kohl et François Mitterrand, avec l’aide de Jacques Delors, le dernier président de la Commission exerçant une véritable autorité.

Nicolas Sarkozy agaçait la chancelière par son égocentrisme. Avec François Hollande, les choses se passent posément, les deux étant conscients de la nécessité de présenter un front commun, au coeur d’une situation toujours terriblement difficile. 

Quelle place pourront prendre Merkel et Hollande dans l'Histoire, par rapport aux précédents couples franco-allemands ?

Il y a toujours eu des arrière-pensées dans l’amitié affichée. Adenauer, en 1950, voulait l’Europe, mais aussi la Gleichberechtigung, l’égalité des droits pour la jeune République fédérale, ce qui lui a été donné par la structure supranationale de la Communauté du charbon et de l'acier. De Gaulle était impressionné par Adenauer, mais son but réel était de détourner l’Allemagne des Etats-Unis, ce en quoi il a échoué.

Chirac et Schroeder, à la terrible conférence de Nice, voulaient prendre avantage l’un sur l’autre. Angela Merkel veut que la France se plie aux règles européennes, François Hollande veut pouvoir dire que, grâce à lui, la chancelière se soucie de l’investissement et de l’action sociale.

Que nous dit l'état des relations franco-allemande sur le futur de l'Europe ? 

L’ouverture aux autres pays a toujours été un souci plus allemand que français. Aujourd’hui, les deux sont convaincus qu’il faut rester le moteur de l’Europe par des propositions franco-allemandes, mais qu’il faut sans cesse tenir compte des autres, à Rome, à Lisbonne, à Madrid et aussi à Varsovie et à Prague. La difficulté, c’est qu'aucun des deux partenaires n’est sincère.

Vouloir plus de pouvoirs pour l’Europe (qu’est-ce qu’une monnaie commune sans un minimum de budget commun, de fiscalité commune ?), ce serait, côté français, dire clairement à quelle part nouvelle de souveraineté on renonce (une bonne partie des socialistes et de l’opposition sont contre). Du côté allemand, ce serait ne pas renâcler dès qu’un nouveau pouvoir est annoncé, par exemple le contrôle des banques, confié à la Banque centrale européenne.

Entre l'Allemagne qui a adoptée des réformes à l'aube de l'ère Schroëder ou l'Italie et l'Espagne qui adoptent des réformes drastiques, la France est-elle isolée en Europe ?

On évoque sans cesse en France les réformes Schröder sans souligner les blocages salariaux qu’elles ont entraîné. Elles ont cependant permis le spectaculaire développement des exportations allemandes.

En France, la difficulté à progresser vient moins d'un débat sur la retraite à 60 ans pour tous, ou plutôt du droit de certains de partir en retraite à cet âge, que d’un énorme déclin industriel aux causes multiples :

  • le capitalisme financier succédant au capitalisme d’investissement, l’absence d’entreprises « moyennes » créatrices qui font la force de l’Allemagne,
  • la faiblesse de la recherche, notamment dans les grandes entreprises, d’où une absence d'innovations (on comparera Volkswagen et Peugeot ou Renault ),
  • l'absence de dialogue partenarial entre syndicats (refus d’être cogestionnaire) et patronat (refus de laisser participer les représentants des salariés non seulement à la gestion bien que cette participation soit inscrite dans la constitution) , mais aussi à l’information sur l’entreprise

 

Une difficulté centrale est l’impossibilité, du moins apparente, de s’en prendre à la fonction publique territoriale , démesurément enflée sur la base d’un clientélisme ravageur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
castres81
- 24/09/2012 - 00:28
Désolé mais le traité est daté et signé
avant cela il n'existait pas.
Pour moi il est loin de toute mesquinerie de lecture politicienne et c'est l'acte fondateur de l'Europe politique.
Le but de de Gaulle est connu et complexe et il ne se résume certainement pas à dételer l'Allemagne des USA ce qui d'ailleurs à fini par se produire. A mon avis le but premier (et peut être pas principal même si c'était la base pour la suite)) était de mettre fin aux guerres franco-allemandes.
En visitant le mémorial de Colombey on voit immédiatement que selon les exégètes de la pensée gaullienne c'était le sommet de la politique du Général.A lire le traité (fort court d'ailleurs) on est étonné car il semble ouvrir la voie à une co-gestion quasiment fusionnelle de 2 nations opposées jusque là.
CN13
- 22/09/2012 - 12:15
Bravo ZOEDUBATO !
Je suis à me demander si ces "vieux cons" ont perdu tous sens des réalités en nous endormant sur leur conviction personnelle !
ZOEDUBATO
- 22/09/2012 - 10:31
La chancelière MERKEL et le Président SARKOZY resteront
dans l'histoire comme les refondeurs d'une Europe apte à faire face aux évolutions des civilisations et aus grands pays (Chine, Inde, USA, Russie, Bresil, etc...) qui sont apparus ou vont apparaître
Au mieux FH disparaîtra de l'histoire, méprisé et honni pour avoir favoriser un clan de technocrates d'Etat déjà trop nantis contre l'intérêt général du pays, des pauvres et des travailleurs. Il entrainera avec lui tout ses intellectuels de salon de thé qui ont voulu ignorer la réalité
Au pire il sera haî pour avoir imposé une politique ne correpondant ni aux votes ni aux besoins des Français et il rejoindra la ribambelle des tyrans communistes voir fascistes