En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 36 min 6 sec
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 2 heures 13 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 7 heures 14 min
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 19 heures 11 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 20 heures 16 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 1 heure 48 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 2 heures 49 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 3 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 6 heures 18 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 7 heures 31 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 19 heures 47 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 22 heures 10 min
Toujours plus

Plaidoyer pour l'innovation : en quoi on lui doit notre bonheur et notre existence

Publié le 22 septembre 2012
Avec Gary Hamel
L'innovation est la seule issue possible pour sauver notre modèle entrepreneurial. Selon Gary Hamel, il convient de ne pas oublier que nous lui devons tout. Extraits de "Ce qui compte vraiment : Les 5 défis pour l'entreprise" (1/2).
Gary Hamel enseigne depuis trente ans à la London Business School en qualité de professeur associé de management stratégique et international. Il a travaillé avec de nombreuses entreprises dans le cadre de missions de conseil ou  de formation au...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gary Hamel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gary Hamel enseigne depuis trente ans à la London Business School en qualité de professeur associé de management stratégique et international. Il a travaillé avec de nombreuses entreprises dans le cadre de missions de conseil ou  de formation au...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'innovation est la seule issue possible pour sauver notre modèle entrepreneurial. Selon Gary Hamel, il convient de ne pas oublier que nous lui devons tout. Extraits de "Ce qui compte vraiment : Les 5 défis pour l'entreprise" (1/2).
Avec Gary Hamel

L’INNOVATION, NOUS LUI DEVONS NOTRE EXISTENCE…

Notre espèce est le fruit de quatre milliards d’années d’innovation géné­tique. Depuis des temps immémoriaux, la vie expérimente de nouvelles combinaisons génétiques par le truchement de recombinaisons sexuelles et de mutations aléatoires. En tant qu’êtres humains, nous sommes l’élite génétique, la somme sentante, méditante et innovante d’innombrables accidents et autres erreurs de transcription génétiques. Bénis soient ces ratés ! Si la vie avait appliqué les règles du Six Sigma, nous serions encore de la boue. Quoi que l’avenir réserve aux bipèdes, nous pouvons être certains que des accidents heureux seront toujours essentiels à l’innova­tion radicale.

… NOTRE PROSPÉRITÉ…

La plupart d’entre nous ne se contentent pas de survivre. Si nous regar­dions notre vie avec les yeux de nos ancêtres, nous la trouverions d’une facilité inimaginable. Cela aussi, nous le devons à l’innovation. Mille ans d’innovation sociale ont donné à des millions d’entre nous le droit à l’autodétermination. Nous ne sommes plus des vassaux et des conscrits. Nous vivons dans des sociétés démocratiques où nous sommes libres de penser et de faire ce que bon nous semble – conditions essentielles de l’innovation. Des périodes répétées d’innovation institutionnelle – dont l’invention des marchés de capitaux, du droit commercial et de la protec­tion des brevets – ont ouvert la voie au progrès économique en facilitant les échanges, la formation de capital et l’entrepreneuriat. Enfin, plus d’un siècle d’innovation technologique nous a légué la mobilité personnelle, les communications instantanées, un arsenal de médicaments et une puis­sance de calcul sans précédent. La multiplication des technologies s’est accompagnée d’un accroissement fantastique des revenus. Entre l’an 1000 et 1820, le revenu par tête n’avait augmenté que de 50 %. Au cours des douze décennies suivantes, il a bondi de 800 %11. Pour parler simplement, l’innovation a sorti l’humanité des privations.

… NOTRE BONHEUR…

Les humains sont les seuls êtres vivants à créer pour le plaisir de créer. Qu’il s’agisse d’agencer un jardin, de composer un air au piano, d’écrire quelques vers, de manipuler une photo numérique, de décorer une pièce ou d’inventer une recette – nous ne sommes jamais plus heureux que lorsque nous créons quelque chose. Oui, nous innovons pour résoudre des problèmes, pour gagner de l’argent et pour aller de l’avant. Mais, pour la plupart d’entre nous, l’innovation est une fin, pas un moyen. Nous n’avons besoin d’aucune justification pratique pour innover. Nous créons parce que nous sommes nés pour ça ; nous n’avons pas le choix. De Mihaly Csikszentmihalyi12 à Tal Ben-Shahar13, tous les experts s’accordent sur ce point : les êtres humains ne sont jamais plus heureux que lorsqu’ils exercent leur ingéniosité. Par le passé, des millions d’entre eux n’ont pas eu cette chance – ils vivaient à une époque où le prix des outils nécessaires était prohibitif ou dans une société où les libertés créa­tives étaient restreintes. Notre génération, par contraste, est bénie. Nous pouvons acheter des outils pour un prix dérisoire (un logiciel vidéo vaut cent dollars, par exemple), entrer en contact avec nos frères en créativité du monde entier et partager nos trouvailles avec tout un chacun (grâce au Web). Oublions la Renaissance, le siècle des Lumières et la révolution industrielle – nous vivons à l’âge d’or de l’innovation, cela devrait nous enchanter.

… ET NOTRE AVENIR

L’humanité est aujourd’hui confrontée à un formidable ensemble de problèmes qui exigent des solutions radicalement nouvelles. Le change­ment climatique, les pandémies mondiales, les États défaillants, la narco-criminalité, le terrorisme, la prolifération nucléaire, la dégradation de l’environnement – autant de défis qui vont nous contraindre à inventer de nouveaux systèmes d’innovation. (C’est l’idée qui sous-tend Google Ideas.) Nous devons apprendre à résoudre des problèmes multidimen­sionnels et multijuridictionnels. Dans les premières années du xxe siècle, Thomas Edison et General Electric ont inventé le laboratoire de recherche moderne, avec toute une panoplie de protocoles, largement imités, qui allaient contribuer à générer un siècle de progrès technique. Aujourd’hui, les problèmes les plus pressants de l’humanité ne sont pas simplement techniques : ils sont sociaux, culturels et politiques ; en outre, ils sont d’envergure mondiale. C’est la raison pour laquelle, à l’instar d’Edison, nous devons faire porter l’innovation sur l’innovation. Quelques nouvelles méta-innovations – comme les marchés d’idées, le crowdsourcing (en français externalisation ouverte) et les folksonomies (indexation person­nelle) – permettent heureusement d’innover sans se laisser enfermer par les disciplines, les frontières, les institutions et les idéologies. C’est la seule façon de résoudre les problèmes qui menacent actuellement notre espèce. Et c’est une question de vie ou de mort. Notre avenir dépend autant de l’innovation que, naguère, notre passé.

Il ne faut donc pas baisser les bras. L’innovation n’est pas une mode – c’est la vraie, la seule solution. Tout le monde ne le croit pas encore, mais cela viendra – même les spécialistes de la compression des coûts, avec leur hémisphère droit atrophié.

__________________________________________________

Extrait de "Ce qui compte vraiment, les 5 défis pour l'entreprise", Eyrolles (13 septembre 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

05.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 23/09/2012 - 04:15
Crash Test
Au vu du nombre de réactions à cet article, on peut conclure que l'opinion générale n'est pas ou n'est plus que notre civilsation va dans le mur : nous pensons que le choc a déjà eu lieu et que notre société a désormais l'aspect d'un tas de tôles pliées en accordéon, avec le pare-brise intact qui s'est expulsé. Nous n'osons pas trop nous approcher pour voir si les deux formes que nous apercevons dans l'habitacle ne sont que des mannequins ou de vraies victimes ensanglantées...