En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 2 heures 14 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 3 heures 10 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 4 heures 31 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 7 heures 37 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 9 heures 1 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 10 heures 3 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 10 heures 50 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 11 heures 27 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 2 heures 46 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 4 heures 13 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 5 heures 3 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 7 heures 30 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 8 heures 35 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 11 heures 14 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 11 heures 33 min
Une affaire personnelle

Nicolas Sarkozy peut-il revenir ?

Publié le 18 septembre 2012
Après avoir été raillé, décrié et vaincu à la présidentielle, Nicolas Sarkozy connaît un rebond dans l'opinion française et en une des éditoriaux politiques. Et si la question était en réalité déplacée ?
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur.Il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet et Sylvain Saligari
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur.Il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir été raillé, décrié et vaincu à la présidentielle, Nicolas Sarkozy connaît un rebond dans l'opinion française et en une des éditoriaux politiques. Et si la question était en réalité déplacée ?

L’anecdote est authentique.


Hier soir, lors d’un dîner, je retrouve une vieille connaissance, universitaire, le style bobo socialisant. Pendant cinq ans, il n’a jamais cessé de vomir sur l’ex-président, déversant tous les poncifs de l’époque : « Sarkozy président des riches, néo-conservateur, otage des américains, des banques et des sociétés du CAC40, représentant  la droite xénophobe » etc. Or, hier soir, en beau milieu de soirée, il me dit: « Tu as vu comme ça va mal ? C’est effroyable ! On en finit par regretter Nicolas ! Il peut revenir tu penses ? »

Peut-il revenir ? Je trouve cette question, en arrière-plan de toutes les manœuvres politiques à droite, quelque peu déplacée.

Sarkozy est le premier à reconnaître qu’il a commis des erreurs et des maladresses. Quel homme d’État peut se targuer d’un parcours sans faute ? Mais, pendant cinq ans, avec ses forces et ses faiblesses, il a remué ciel et terre, sans une seconde de repos, à un rythme infernal, avec une obsession, une fixation, un leitmotiv : « Qu’est-ce qu’ils attendent de moi les Français ? Que je les sorte de la crise ! »

Durant toutes ces années, il n’a jamais cessé de subir une avalanche d’insultes et de mauvais coups haineux, avec une violence et une constance qui n’ont pas d’équivalents dans l’histoire. Il faut être bien naïf pour imaginer qu’on puisse tirer une once de bonheur dans ce métier.

Résultat : en guise de récompense, le 6 mai dernier, une majorité de Français l’a renvoyé de l’Élysée et désigné à sa place un « président normal » Pourquoi aurait-il l’intention de revenir dans ces conditions ? Il y a toujours un homme sous le costume de l’institution. Reprendre du service ? Une affaire personnelle, entre lui et la France…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (53)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 20/09/2012 - 09:45
faites nous rire !!!
"Sarkozy est le premier à reconnaître qu’il a commis des erreurs et des maladresses" . le premier ? vraiment ? c'est vrai le detricotage de la loi TEPA est arrivé des 2009, on en a les archives.
"il n’a jamais cessé de subir une avalanche d’insultes et de mauvais coups haineux, avec une violence et une constance qui n’ont pas d’équivalents dans l’histoire" . oui c'est cela on en causera à Louis XVI. et eventuellement aux salariés dont les greves pouvainet avoir lieu sans que personne s'en apercoivent . de ces chercheurs qui feraient mieux de trouver , de ces enseignants et leur princesse de cleves. oui c'est vrai que le clash n'est pas lié au caractere frontal et omniprésent ....et comme les francais sont des mous , ils ecoutaient religieusement la parole du gourou .....
Populaire a nouveau? oui, comme Chirac qui a vu sa cote a 70% apres son départ et sa mise en examen ou comme fillon tellement dans les sous-sol que son absence média le placait devant celui qui servait chaque semaine un discours dans un ville (avec ce cadrage unique avec la plaque "date-ville-sujet" pour faire la lecon et s'enfourner d'une bouchée ses chouquettes (la grande classe)
De France et de plus loin
- 19/09/2012 - 16:19
Oui, il le peut mais pour
Oui, il le peut mais pour quoi faire? Il a fait son job, il a perdu, laissons la place aux nouveaux . S'il revient, ce sera pour prendre une revanche et non pour aider la France.
troiscentsalheure
- 19/09/2012 - 13:37
Qu'il reste là où il est
On n'a pas besoin d'un type qui pond une taxe tous les matins, on en a déjà un. Sa France à lui a accueilli un million d'étrangers. Ceux qui ont été naturalisés avant et pendant son quinquennat n'ont pas voté pour lui et on est vraiment désolé pour lui. Il n'est pas utile d'avoir deux partis qui font la même politique.