En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

07.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 10 heures 41 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 13 heures 23 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 16 heures 50 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 19 heures 59 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 21 heures 4 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 13 heures 3 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 14 heures 9 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 16 heures 40 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 17 heures 3 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 21 heures 37 min
Très distingués

Politesse à la française : et si ça nous venait de la Révolution ?

Publié le 16 septembre 2012
Les bonnes manières sont une véritable exception culturelle française. Claude Habib et Philippe Raynaud reviennent sur la rupture révolutionnaire et l'avènement de la démocratie qui ont permis leur émergence. Extraits de " Malaise dans la civilité ?" (2/2).
Claude Habib est professeur de littérature française du XVIIIème siècle à l'université Sorbonne Nouvelle, essayiste et romancière. Elle est notamment l'auteur de "Galanterie française" (Gallimard, 2006).Philippe Raynaud est professeur de science...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Habib et Philippe Raynaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Habib est professeur de littérature française du XVIIIème siècle à l'université Sorbonne Nouvelle, essayiste et romancière. Elle est notamment l'auteur de "Galanterie française" (Gallimard, 2006).Philippe Raynaud est professeur de science...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les bonnes manières sont une véritable exception culturelle française. Claude Habib et Philippe Raynaud reviennent sur la rupture révolutionnaire et l'avènement de la démocratie qui ont permis leur émergence. Extraits de " Malaise dans la civilité ?" (2/2).

Au XVIIIème siècle, les discussions françaises sur la politesse et la civilité se développent dans un cadre général cohérent, qui lie deux questions distinctes : celle des relations entre les différentes nations européennes, notamment la France et l'Angleterre, représentant deux modèles alternatifs de progrès politique, celle de la valeur de ce que l'on commence à appeler la civilisation. La France n'est pas seulement civile, elle est polie, mais cette politesse" est pour beaucoup le masque brillant de la corruption et de l'absence de liberté politique et, inversement, la (relative) rudesse des mœurs des Anglais est peut-être l'effet de ce qu'il y a de "républicain" dans leur régime.

Les termes de cette discussion, dans laquelle s'inscrivent tous les grands noms du siècle, Montesquieu, Voltaire, Hume, Diderot, vont être profondément modifiés par la critique rousseauiste qui, tout en reprenant en partie les arguments "anglais" contre la civilité française, vont les réinscrire dans un procès général contre la civilisation - les manières françaises et le "commerce" anglais des affaires étant les deux modes complémentaires du développement de l'artifice et du règne de l'amour-propre. Le XIXème siècle est le moment d'une redéfinition générale de cette problématique, qui est provoquée, d'un côté, par la rupture révolutionnaire en France, et, de l'autre, par l'avènement de la démocratie - où la Révolution n'est pas la seule cause à l’œuvre, car l'expérience américaine, connue dès l'époque révolutionnaire grâce au témoignage d'émigrés comme Talleyrand et Chateaubriand, joue aussi un rôle majeur. C'est cette transformation que je tenterai ici d'éclairer à partir de la confrontation entre la France et l'Amérique, telle qu'on peut la comprendre à travers les exemples de Stendhal et de Tocqueville qui représentent deux manières opposées de recomposer l'imaginaire français.

Les termes de cette discussion apparaissent dès l'époque de la guerre d'indépendance, avec les ambassades de John Adams et de Benjamin Franklin, et elle se poursuit tout au long du développement des difficiles relations entre les deux jeunes républiques, mais elle prendra sans doute sa forme définitive avec les séjours américains des exilés ou des émigrés. Pour Chateaubriand, émigré en quête de liberté politique malgré la révolution et successeur paradoxal de Rousseau, l'Amérique est à la fois la nouvelle république vertueuse, avec Washington comme Cincinnati, et le pays où le Sauvage incarne une forme de noblesse primitive.

Pour Talleyrand, héritier sceptique et quelque peu corrompu des Lumières, les Etats-Unis sont une république modérée, qui a réglé le problème religieux grâce à la multiplicité des sectes, mais qui est par ailleurs terriblement ennuyeuse, du fait précisément de ses manières rustiques et vertueuses, qui sont l'exact contraire de la politesse française : "trente religions, un seul plat". A ces lieux communs français (l'expression n'est pas péjorative dans ma bouche), qui expriment du reste plus l'ambivalence que l'hostilité, correspondent des thèmes américains qui ne sont pas moins forts, et qui datent en fait de la guerre d'Indépendance, dans laquelle des Anglais ont dû s'allier à la France pour devenir Américains.

_________________________________________________

Extrait de "Malaise dans la civilité ?" Tempus Essai (août 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

07.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Kakou
- 16/09/2012 - 19:42
A propos.
Sur BFMTV....ce soir.." de temps en remps, il faut que l'intéret du pays prévale sur l'intéret personnel " rassurant le Ministre de l'éducation..!